Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:35

Biographie: 


 Né à Oujda (Maroc) en 1958, est un écrivain, poète et économiste vivant à Amsterdam. Ses livres, en français, connaissent un grand succès au Maroc grâce à sa façon de se moquer des blocages et des pesanteurs de la société marocaine avec humour et sans discours politique explicite.Ses oeuvres font partie, généralement, des meilleures ventes au Maroc.

 

 

 

Quelques oeuvres:

 

-Les dents du topographe (Julliard, 1996) : La chronique d'un jeune au Maroc, un récit qui marque le refus de l'ordre établi et un sentiment de détachement pour sa patrie. (A remporté le prix découverte Albert Camus)

 

-De quel amour blessé (Julliard, 1998) : L'histoire d'un amour impossible entre un maghrébin de Paris et la fille d'un juif. (A remporté le prix méditerranée des Lycéens, prix Radio-Beur FM)

 

-Méfiez-vous des parachutistes (Julliard, 1999) : Un portrait comique de la société marocaine à travers la vie de deux personnages loufoques.

 

-Le Maboul (Julliard, 2000) : Recueil de nouvelles qui sont autant de satires de la société marocaine.

 

- Tu n'as rien compris à Hassan II (Julliard, 2004) : Recueil de nouvelles

 

-Une année chez les Fançais (Julliard, 2010) : L'histoire d'un petit marocain, Medhi, allant au lycée français Lyautey de Casablanca (Maroc) (Séléction Goncourt 2010)

 Source : http://bibliomonde.com/auteur/fouad-laroui-89.html

Résumé : 

En 1969, Medhi un jeune garçon, attaque sa rentrée au collège, mais pas n'importe quel collège, il s'agit du lycée Lyautey, le lycée français de Casablanca. Medhi, issu d'une famille marocaine très pauvre, s'est vu octroyer une bourse pour pouvoir poursuivre des études supérieures. Le jeune garçon se retrouve alors perdu dans ce grand lycée, aux manières si étranges. Entre amour, amitié et respect, Fouad Laroui nous livre une vraie petite merveille qui nous fait rire et sourire au gré des aventures et des incompréhensions de Medhi, à qui, on ne peut pas s'empêcher de s'attacher.


      plus d'informations suivrons dans les prochaines semaines...

Avis

Agathe : 

un livre vraiment touchant que je conseille à tous ceux qui veulent faire une pose dans leur lecture. On vit au rythme du personnage principal, qui, même si son histoire n'est pas palpitante, nous fait sourire. Les personnages y sont attachants et bien décrits. Les erreurs que commet parfois Medhi et ses prises de paroles involontaires sont souvent cocasses. 

Bref, un vrai petit bonheur =)

 


Ludwig: Une année chez les Français est un livre sans vraiment grand interret a pars qu'il "relax". C'est vrai l'histoire est sympatique mais je sors de ce livre en me disant "Bon on passe à quoi?". Une petite histoire qui pousse le lecteur a le lire que parcequ'il repose. J'avou que je ne l'ai pas apprécier. Au niveau de l'écriture j'ai trouver que l'auteur a bien jouer le faire d'introduire les imaginations du petit Medhi qui nous font sourire. Il est plaisant a lire, assez rapide. Une bonne écriture mais une histoire pas vraiment interressante ou plutot divertissante.

 

Morgane Pr: Une année chez les français est un livre qui m'a fait sourire parce que Mehdi est un enfant qui se retrouve dans un endroit q'il ne côtoie pas d'habitude et il peut parfois avoir une vision des choses qui peut faire rire ce qui rend ce personnage très attachant. Il est vrai, que l'histoire en elle-même n'a pas grand intérêt mais c'est une lecture plaisante et simple à lire. Je vous le conseille si vous voulez faire un break dans vos lecture.

 

Joséphine :

  Une histoire exelente qui nous transporte dans l'aventure de Mehdi et dans sa découverte des francais. C'est le seul livre de la selection où on rit de l'histoire et on on passe vraiment un bon moment graçe aux maladresses et aux incompréhension du petit héro. On se met à sa place et on re-découvre avec lui les cultures, la nourriture et toutes ces choses qui nous parraissent normales a nos yeux. L'auteur a tellement développé les émotions et les sensations de Mehdi qu'on pourrai croire que cela lui est déja arrivé. L'histoire est captivante jusqu'a la fin et bien pensée, c'est un livre qui permet vraiment de faire une pause dans sa lecture, je le recommande grandement.

 

Océane:   Une année chez les Français est un livre vraiment sympathique à lire: une histoire et une écriture très simples. L'innocence de Mehdi, qui découvre les français, et son imagination débordante font sourire voire rire. On découvre que certaines choses qui peuvent nous paraître évidentes ne le sont pas forcément pour une personne issue d'une culture différente.La façon qu'a Mehdi d'interpréter les paroles ou les gestes des autres est amusante et cela le rend attachant. Même si le récit n'est pas exceptionnel, il nous offre une pause divertissante dans nos lectures ce qui change des autres livres de la séléction Goncourt qui abordent (pour la plupart) des sujets graves.

Je conseille vivement ce roman à tout le monde !!!  

 

Edouard:  "Une année chez les francais" est un livre divertissant et attractif. Ce n'est pas un livre compliqué à lire et l'auteur ne l'a pas écrit de façon difficile. Ce qui ne le rend pas dur de lecture, c'est peut être le fait que l'auteur ne s'est pas attardé à décrire tout l'univers dans lequel "baigne" le petit Medhi.  C'est un livre que j'ai adoré ; l'auteur nous fait vraiment entrer dans la peau du personnage principal et nous fait découvrir sa vie au quotidien, en nous distrayant par des réactions plus ou moins créatives, et des plus lufoques. Ce jeune personnage a une vision de son entourage assez plaisante/humoristique.

J'ai beaucoup apprécié ce livre, cependant l'auteur ne s'est pas demené à construire/réaliser une fin merveilleuse.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

constance93 (de TL) 02/10/2010 22:00


à Agathe : ton avis me donne très envie de le lire !


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages