Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 21:49

                                                                                                                           

                                                 kt c Rudy Waks

 

L'auteur : 

Karine TUIL est née le 3 mai 1972 à Paris. Elle entreprend des études de droit qui l'emmèneront à l'Université de Paris II où elle obtient un DEA de droit de la communication et Sciences de l'info. 


Ses oeuvres :

C'est en 2000 que le premier roman de Karine TUIL est sorti. Par la suite, sept autres romans suivront puis une pièce de théâtre et un scénario ( adaptation cinématographique de son roman "Quand j'étais drôle". Karine TUIL insère différents sujet dans ses livres mais toujours en quête de l'identité humaine excepté ses deux derniers romans qui traitent  de la domination de l'homme sur l'un de ses condisciples. 

2000 : Pour le pire 

 . 2001 : Interdit, il a reçu le prix Wizo

. 2002 : Du sexe féminin

. 2003 : Tout sur mon frère

. 2005 : Quand j'étais drôle

. 2007 : Douce France 

. 2008 : La domination

. 2010 : Six mois,six jours, il a reçu le prix Interallié

 

                                      

                                       9782246758310FS.gif  


Six mois, six jours



                          

«  Dans l'anonymat d'une chambre d'hôtel, l'une des femmes les plus puissantes d'Allemagne se donna à un homme dont elle elle ne savait rien » Voilà un pasage qui résume l'histoire de cette riche industrielle allemande, Juliana Kant qui se livrera corps et âme, sans aucun doute dans les bras de celui qui la détruira et détèrera le plus lourd secret de sa famille.

«  Derrière chaque grande fortune se cache un grand crime », c'est la vengeance qui poussera cette homme à faire éclater la vérité, la famille Kant est impliquée dans se que l'on qualifierai du plus grand crime contre l'humanité. Il est vrai qu'ils ont été disculpé mais chaque membre de la famille Kant héritera de cette honte qui restera à jamais une tâche indélébile dans les mémoires des victimes et des criminels.

                                         

                                                                

     Les prolongements :

 

> La domination La domination est un sujet auquel s’intéresse Karine TUIL, d'ailleurs on peut le constater rien qu'en regardant le roman précédent qui a pour nom " La domination ". Encore une fois, l'écrivain introduit ce sujet dans son roman " Six moi, six jours" puisque l'on peut remarquer que ses personnages peuvent être à la fois dominés et dominants comme Juliana qui domine par sa fortune mais elle est dominée par Braun. Cependant lui-même est dominé par ce sentiment de vengeance qui le dévore. Ou encore, Magda Goebbles qui a dominé Gunther Kant mais était elle était dominée par son mari l'officier Goebbles jusqu'à aller se suicider. Quant à Karl Fritz, il a était dominé par cette famille Kant pendant des années mais il a été viré. Sauf que, involontairement il est devenu le maître du jeu car durant ses années de fonctions, il a emmagasiné les secrets de tous les membres de la famille donc il pouvait facilement détruire les Kant avec ce qu'il savait. C'est donc à ce moment qu'il devient dominant.

Comme quoi, tout le monde domine quelqu'un dans des domaines où d'autres sont plus faibles. De plus, chacun domine aussi ses sentiments. Pour finir, on est tous dominant et dominé; heureusement car si il y avait d'un côté les dominants et les dominés cela serait comme avoir les bons et les méchants, on n'aurait pas le droit d'avoir une personnalité unique, on serait rangé dans des boîtes avec des limites bien définies. Un des buts de la vie n'est-il pas d'apprendre à se connaître au fil des jours, des mois et des années avec nos bons et nos mauvais côtés ? 

> L'avancée du nazisme et la création des camps de concentration :

 

"Début 1921 Hitler s'impose comme président du parti ouvrier allemand national-socialiste (NSDAP) avec des pouvoirs illimités. Le parti s'organise et Hitler s'entoure d'hommes qui vont l'aider à conquérir le pouvoir. Il noue aussi des relations avec de riches industriels qui financent le partis."

Cette dernière phrase résume en quelques mots l'histoire de 6 mois, 6 jours. Dans le livre lorsque Fritz raconte le passé de la famille Kant on croise Hitler pendant quelques pages. Pour prendre comme exemple le mariage de Magda, Hitler y est le témoin et dans ce passage on a ses projets de collaboration avec Günter Kant. Fritz dans son récit le qualifie d' "allié idéal" pour Hitler, il veut pouvoir l'utiliser pour se fournir en armes et en uniformes. Ce passage est très fort car c'est vraiment le début de la face cachée et noire de l'histoire des Kant en tant que Nazis.

Au même endroit on découvre aussi les projets d'Hitler de supprimer toute une population et donc le moyen de parvenir à ses fin avec les camps de concentration. Cet autre moment fort est le début ici aussi de l'aventure de Juliana et Braun. C'est donc le début de la création même du roman et la cause de tout ce qui s'est passé entre eux

> Vous avez aimé ? Alors vous aimerez peut-être :.

 

  • Vincent Borel avec Antoine et Isabelle qui raconte aussi l'histoire d'industriels dans la guerre.

  • Maylis de Kerangal avec Naissance d'un pont roman écrit aussi à travers un personnage omniscient.

  • Paul Colize avec La Troisième Vague roman judiciaire écrit à partir de faits réels.

  • Emile Gaboriau avec L'affaire Lerouge roman judiciaire écrit à partir de faits réels.

  • Marc DUGUAIN avec L'insomnie des étoiles qui traite de la fin de la seconde guerre mondiale.

  

Morgane Pr & Joséphine

 

 

> Les avis :

Joséphine

6 mois 6 jours est un des livres que j'ai particulièrement aimé et lu très rapidement car l'histoire se déroule à notre époque mais qui revient en arrière à la période de la seconde Guerre Mondiale, periode que j'aime beaucoup étudier. Tout d'abord le point de vue est interessant car il est interne à la famille Kant qui est concernée a cette affaire, de plus j'ai trouvé l'histoire vraiment bonne du fait qu'elle est captivante jusqu'à la fin. Ce roman m'a plus également car il fait appel aux sentiments du lecteur aussi bien positifs que négatifs. Certains passages m'ont aussi choqué par exemple Hitler témoin au mariage de Magda ainsi que le fait qu'elle renie totalement ses parents et sa religion pour se marier avec un nazi. Je trouve que Karine Tuil a vraiment bien travaillé pour ses personnages, on a les sentiments de Juliana qui sont très développés et précis.

Je vous conseille de le lire sans hésiter c'est un livre remarquable !


 Ludwig: L'écriture est plaisante, c'est vrai. Le dialogue entre l'écrivain et le personnage qui raconte est vraiment amusant Je noterais une bonne fin aussi mais pour le reste j'avoue que l'hisoire n'est pas vraiment passionnante, pas vraiment d'émotions, les moments forts sont mal écrits et je n'ai pas vraiment trouver la trame attirante.On reste sur des descriptions assez succinctes. Le fait  que ce soit une histoire vrai donne un point en plus bien que cela a du être difficile pour l'auteur. Le personnage qui raconte (je ne me souviens plus de son nom) est en fait , je trouve, le personnage le plus interressant du livre et lui donne sa touche d'originalité.

 

Morgane Pr :

Six mois, six jours est le livre qui me plaît le plus pour l'instant parmis ceux que j'ai lu, je suis rentré dedans très facilement est cela est dû à la manière très simple dont l'auteur a écrit tourné ses phrases et la façon qu'elle adopte pour améner le sujet de son récit qui dans un premier temps est l'abandon de Juliana au profit de Karl Braun puis cet adultère entraînera la révélation du secret de la famille Kant. De plus, je trouve que le fait qu'elle a une approche très progressive nous laisse le temps de nous rendre compte du poids de ce secret sur la famille et les dégât que cela à causer. Ensuite, étant donné que j'apprécie beaucoup les histoires vraies on peut dire que ce coup-ci j'ai été servi ! En effet, tout dans ce roman est vrai ormis le narrateur qui a été inventé de toute pièce par Karine TUIL et il à un rôle essentiel dans le récit puisque c'est à travers ses yeux que l'on « vit » l'histoire de Juliana mais pour ma part, ce personnage de Karl Fritz est très interresant car il nous permet de ne pas nous ennuyer parce que la réalité est parfois très ennuyante et on aurait l'impression de lire le journal. En plus, j'aime les sujets historique et notemment la Seconde Guerre Mondiale qui est une période de l'Histoire qui m'intéresse. Par ailleurs, dans la sélection Goncourt, plusierus livres traitent différents moments de la Seonde Guerre Mondial comme L'insomnie des étoiles de Marc DUGUAIN qui traite de la reconstruction de l'Allemagne parès la chute du nazisme il y aussi Antoine et Isabelle de Vincent Borel qui lui aussi semble parler de la construction des camps par de riches industrielles. Enfin, pour ce qui est de l'émotion, c'est le point noir de cette histoire car il m'a parut assez froid et même assez négatif puisque il n'y a aucun moment heureux , on ne ressent que rancoeur, amertume et désillusion, C'est sans doute un choix de l'auteur, la réalité parfois n'a rien de joyeux, Pour finir, je vous recommande fortement de lire Six moi, six jours qui est un livre que je qualifierai de stupéfiant !

 

 Agathe : 

Un livre vraiment intéressant et qui plus est, très bien raconté. J'ai eu beaucoup de mal avec le premier chapitre, où beaucoup de personnages sont apparue, de plus je n'arrivais pas à suivre le récit avec les interruption du narrateur, qui parle à le fois de son histoire et à son éditrice ( ? ). Mais après avoir adopté ce mode de narration, j'ai dévoré ce livre. L'histoire est intéressante et les personnage bien décrit. Le dernier chapitre qui raconte l'histoire du père de Magda est vraiment excellente. Contrairement à Morgane et Ludwig, je trouve que l'histoire ne manque pas d'émotion ! En effet, cette émotion n'est pas exprimé clairement et c'est ce qui donne, à mon sens, toute la beauté de l'histoire. Les phrase longues ne m'ont pas gêné, je trouve justement, qu'elles prouvaient l'émotion de Karl et son désir de raconter.

Ce livre est, pour moi, un des meilleurs de cette sélection. 

 

 

Océane:   Six mois, six jours est, pour le moment, le roman que j'ai préféré. Au début de ma lecture j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans car le narrateur parle puis, d'un coup, sort une phrase qui n'a strictement rien à voir ce qui est déstabilisant car on se demande ce qu'elle fait ici. Mais une fois la façon de raconter comprise, ce livre se lit tout seul. La superposition de deux histoires à deux époques différentes, mais qui, finalement se complètent est vraiment appréciable. De plus, en apprenant le passé de la famille Kant on comprend petit à petit leur présent. Les personnages sont très bien décrits et leur psychologie est bien définie. Le choix de la seconde guerre mondiale est très intéressant car c'est une riche période. Elle nous permet de voir le changement de mentalité de quelques-uns, pour accéder au pouvoir (par exemple Madga Goebbels qui accepte de renier père et religion pour des idéaux contraires à sa façon de penser). Le point de vue du père de Madga à la fin du récit est touchant car on comprend la souffrance qu'a ressenti ce père après la "disparition" de sa fille même si ce n'est pas dit explicitement.

Par ailleurs, au moment où Braun explique son geste par rapport à Juliana, on éprouve presque de la pitié pour cet homme, qui ne veut, aparemment, que venger son père. Mais dès que Karl Fritz s'en mêle, il nous fait douter et on ne sais plus vraiment quoi penser : Braun dit-il la vérité?

Pour finir, tout comme Morgane et Ludwig, j'ai trouvé le fait que ce soit une histoire vraie réellement passionant.

Je vous conseille vivement cette petite merveille littéraire !

 

Marylou: Au départ ce livre me laisser perplexe car on en avait finalement peu parler finalement grâce a un bref résumer fait en classe, je me suis dit pourquoi pas. Je n'ai vraiment pas été déçus, j'ai adoré ce livre, On est directement absorbé dans l'histoire on veut toujours en connaitre un peu plus sur cette famille. L'histoire est vraiment passionnante de plus elle se  base sur des faits réelle qui rend l'histoire encore plus interessante. L'auteur malgré c'est phrase a des moment un peu longue, a bien su nous faire rentré dans l'histoire, les personnage sont bien décrit autant phisiquement que psycologiquement qui fait qu'on décripte mieux certaine de leur réaction. Les chapitres sont assez court qui rend la lecture plus facile, ainsi que les morceau d'interview qui sont a chaque début de chapitre montre le contrastre entre leur vrai personnalité et celle qu'ils veulent montré.

 

                 Les avis sont à suivre. 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. Urnauer 16/11/2010 22:40


Bien.


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages