Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 18:58
Eric-Emmanuel Schmitt est né en 1960 et est devenu un des auteurs francophones les plus lus et les plus représentés dans le monde. Il écrit de nombreuses oeuvres et de pièces théatrales comme "La nuit de Valogne" "Le visiteur"."La part de l'autre" est paru en 2001.

 

Eric-Emmanuel-Schmitt Gamma-Rapho ga729249 02

 

"La part de l'autre" est une biographie romancée d'Adolf Hitler en parallèle avec une biographie unique de ce personnage. L'histoire démarre avec les résultats d'entrée à l'académie des beaux-arts de Vienne, le 08 octobre 1908. Des cet instant, le récit suit le parcours de deux personnages : Hitler qui a lamentablement échoué et Adolf H. qui est admis dans le célèbre établissement. En effet, la première phrase du livre "Hitler Adolf : recalé !" va sans le savoir, à jamais modifier le cours de l'histoire. Si il avait été accepté, quand serait-il du monde d'aujourd'hui? Que serait-il passé si Hitler avait été admis dans cette école? Son rêve était de devenir un artiste peintre.

Schmitt intitule son livre "La part de l'autre" car il fait référence au comment nous acceptons la part de l'autre, cette partie de nous même qui pourrait un jour nous rendre monstrueux. Ce livre parle finalement plus de nous que d'Hitler.
 

la part de l autre
 

A travers ce livre, l'auteur nous présente un Adolf H. plutôt sensible et dépourvu de toute agressivité. Il déteste même la guerre et préfère se distraire avec ses amis autour d'une bonne bière dans une ambiance de bonne camaraderie. C'est quelqu'un de très fier et imbu de sa personne car il aime marquer une certaine distance entre lui et les autres. Il n'ose même pas avouer à sa famille et à son entourage qu'il a été recalé. Il reste convaincu que c'est un artiste. Hitler est devenu orphelin très jeune, son père décède d'un alcoolisme chronique et sa mère, suite à un cancer du sein. Son père était un homme violent, plus tard cette aggressivité aura des conséquences dans la vie d'Hitler.

Au début de l'histoire, il suit des séances de psychanalyse avec le Docteur Freud (il joue un rôle important car il fait rennaitre un homme) où il va résoudre ses problèmes avec les femmes. Par la suite, c'est auprès d'elles qu'Hitler va rechercher la douceur et la chaleur qu'il a tant manqué étant petit. 

Il ne faut pas oublier qu'au départ, Hitler était contre l'antisémitisme et le racisme. C'est au cours de la première guerre mondiale qu'il se découvre une passion pour l'ordre et la morale, ce qui va rêvéler en lui un fin stratège et un exellent élément pour l'armée allemande : il est perfectionniste et entièrement dévoué à la cause allemande. Il ne se remettera jamais de la défaite de l'Allemangne dont il en nomme responsable les Juifs, il sera repéré par le parti nazi et il en sera le leader.

 
Le point de vu de l'auteur :
 
Éric Emmanuel Schmitt voulait comprendre comment un être humain pouvait déraper. Comment cet homme pouvait se faire emporter par sa part sombre car Adolf Hitler est après tout un humain. Et comme tout être humain, sa vie va être guidée par ses choix mais qui pour lui n'ont malheureusement pas été les bons. L'auteur nous fait passer un message à travers son livre qui pourrait justifier d'une part le crime d'Hitler : ce ne sont pas les événements qui nous changent, mais ce que nous en faisons, ou plus exactement les décisions que nous prenons face aux divers problèmes que nous rencontrons.
Hitler n’a pas su faire les bons choix. Il va s’enfoncer dans l’horreur parce qu’il ne sait pas se remettre en question, qu’il n’a pas rencontré les bonnes personnes. Ce que ce livre nous raconte surtout, c’est que si Hitler avait pu être Adolf H., nous pourrions tous un jour devenir un Hitler en puissance. 
 
Mon point de vue
 
Ce livre est passionnant, tant du point de vue historique que du point de vue personnel. Une fois cette lecture terminé, on en ressort pas forcément bien car elle est parfois dérangeante, parfois inquiétante, mais cette lecture est tout de même interressante car elle porte reflexion sur l'homme.
On s'est tous posé la question, plus d'un million de fois dans notre vie "Et si ..." Et si j'avais fais çà plutôt que çà ? Et si j'étais arrivé plus tôt ?
Ici, la question qu'on devrait se poser est "Et si Hitler avait été accepté à l'académie des beaux arts, la face du monde serait-elle changé ?". C'est assez frustrant je trouve car on a comme un regret quand on lit ce livre, on se dit d'une part que ce n'est pas entièrement la faute à Hitler cequi est arrivé, car si il avait été accepté, il aurait connu une vie différente. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 02/12/2013 23:02

Des "emprunts" sur sites différents. J'aurais aimé plus d'analyse PERSONNELLE, ou au moins, que tu aies l'honnêteté de signaler tes sources (ça se fait). Moralité : alors que tu aurais pu faire une VRAIMENT bonne présentation, celle-ci me laisse plutôt un goût mitigé ...

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages