Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 19:20

La Délicatesse de David Foenkinos

 

 

 

Présentation de l’auteur :

 

http://imworld.aufeminin.com/dossiers/D20110810/David-Foenkinos-120834_L.jpg

David Foenkinos est un romancier français né le 28 Octobre 1974 à Paris.
Son premier roman a été publié en 2002 chez Gallimard. Dans ses œuvres littéraires, il aborde souvent les thèmes de l’amour.
David Foenkinos a écrit d’autres œuvres comme « entre les oreilles » en 2002, « en cas de bonheur » en 2005 ou encore « les souvenirs » en 2011.

 

 

 

Résumé :

 

Nathalie est une jeune femme belle, intelligente et volontaire. Elle rencontre François, par hasard, et ils tombent amoureux l’un de l’autre. Ils vont vivre ensemble pendant sept ans, jusqu’à ce que François meure brutalement dans un accident. Nathalie, qui ne se remet pas de sa mort, s’acharne encore plus au boulot, et ne veut plus penser à sa vie sentimentale. Mais un jour, elle embrasse sans réfléchir, un de ses collègues, Markus, un homme peu attirant et surtout très atypique. A partir de ce moment va commencer une histoire d’amour que personne autour d’eux n’arrivera à comprendre.

 

http://p2.storage.canalblog.com/28/79/391377/44163488.gif

Les personnages :

 

Nathalie : Le personnage principal. C’est une jeune femme qui travaille dans une entreprise suédoise. Elle est séduisante, intelligente et volontaire. Elle est très renfermée depuis la mort de son mari et de ce fait, travaille beaucoup.

 

François : Il est le mari de Nathalie. Il meurt au début du roman à cause d’un accident. Ils étaient très amoureux l’un de l’autre.

 

Charles : Il est le directeur de l’entreprise suédoise où travaille Nathalie. Il tombe amoureux d’elle au début du roman, et le reste tout au long de celui-ci, alors qu’il est marié.

 

Markus : Il fait partit de l’équipe que dirige Nathalie. Il est plutôt atypique, au physique assez ingrat et très maladroit. Il est très troublé par le baiser de Nathalie.

 

 

Pourquoi ce titre ?

 

Ce roman s’appelle « La Délicatesse » car lorsque Nathalie reprend le travail après les longs mois de dépression qui suivirent la mort de son mari, elle entre dans le bureau de Charles, son patron, qui, comme chaque matin lit une définition dans le dictionnaire. Au moment où elle entre, il lit la définition du mot « délicatesse » et trouve qu’il convient parfaitement à Nathalie.
Ce nom a aussi été choisi car tout le roman tourne un peu autour de ce mot, et tout parait délicat.

 

Composition du roman :

 

Ce roman est composé de 117 chapitres assez courts. Très souvent, à la fin des chapitres, il y a des petites remarques ou des anecdotes en lien avec ce qui s’est passé dans le chapitre.

 

Les thèmes principaux :

 

Les sujets abordés dans ce roman sont l’amour et le bonheur conjugal, la mort mais surtout le deuil, et tout ce qui se rapporte aux sentiments, à la découverte de l’autre...

 

Le contexte :

 

L’histoire se passe souvent soit au travail de Nathalie ou alors à son domicile, à Paris.

 

Le style :

 

Le style d’écriture est simple et c’est ce qui fait que le roman se lit facilement. Il y a beaucoup de touches d’humour ou d’anecdotes. Les petites notes rajoutées à la fin de certains chapitres donnent un style plutôt original à ce roman.

 

Adaptation cinématographique :

 

http://static1.purepeople.com/articles/0/90/83/0/@/738074-stephane-foenkinos-audrey-tautou-637x0-3.jpg

 

Ce roman a aussi été adapté au cinéma, il a été réalisé par l’auteur lui-même ainsi que son frère Stéphane. Il est sorti le 21 Décembre 2011 au cinéma.

 

 

Mon avis :

 

 

J’ai bien aimé ce roman car j’ai trouvé qu’il se lisait facilement et qu’il amenait parfois à des moments de réflexion, d’humour, mais qu’il apportait aussi quelques connaissances grâce aux anecdotes. J’ai aussi apprécié le fait qu’il n’y ait pas trop de description, ce qui permettait de ne pas rester trop longtemps sur la même chose, on sent donc le récit vivant.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 03/12/2013 09:04

Alors, déjà, il serait bien délicat de corriger les fautes ... Ensuite, c'est dommage que tu ne nous aies pas, justement, donné la (et mêmes les) définition(s) de "délicatesse" !...
Une présentation satisfaisante, mais dont on pouvait attendre mieux encore (cad une analyse personnelle plus approfondie, dont je te sais capable ...)

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages