Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 21:58
Ce soir, je suis passé à la Radio Bro Gwened pour parler du prix Goncourt des Lycéens en compagnie de Madame Le Villio et Mr. Urnauer. J'y étais d'ailleurs à sa demande (demande ? ou embrigadement ?). Je n'étais vraiment pas chaude au début : mes principaux arguments pour dire non étaient je ne sais pas parler lentement, je ne saurais pas quoi dire, je n'ai pas de temps pour me préparer psychologiquement, trop de stress. Et puis, un peu poussée quand même, j'accepte. Alea jacta est.
19h30, ce jeudi. Je suis donc devant les locaux de RBG. Je n'ai pas faim, j'ai envie de fumer une clope pour dé-stresser. Mais pas le temps, j'arrive juste à l'heure, voire à la bourg. Je rentre dans les locaux et je rencontre des personnes sur qui on voit, rien qu'au ton de leur voix, qu'ils ont l'habitude de passer à la radio ou de parler beaucoup et bien. Ils se connaissent tous très bien. Et moi, je suis là à me dire "qu'est-ce que je fais là ? qu'est-ce-que je vais bien pouvoir dire ? de toute façon, je n'arriverais jamais à parler...". Je ne sais pas trop où me mettre quand d'un coup, j'ai un "allez, on y va" énergique de Mr. Urnauer et je me retrouve devant un micro avec un casque sur les oreilles. Je suis toujours en train de me demander pourquoi j'ai accepté. Je tremble et je sens que si je veux dire quelque chose, ma voix va bégayer. (Je suis bien dans la merde, pour dire les choses comme elles sont). Mais j'ai de la chance, Mr. Urnauer parle bien une minute avant de me demander... le titre du bouquin gagnant. Ce n'est pas trop difficile. Le noeud au ventre se désserre. Mais il se resserre aussitôt quand j'entend Madame Le Villio et Mr. Urnauer parler de ce qu'ils ont pensé du Club des Incorrigibles Optimistes, et que je sais qu'ils vont me demander mon avis sur le pourquoi les lycéens l'on élu. La question arrive. Mais il y a tellement de choses dans ce bouquin. Je l'ai aimé pour ce million de choses. Alors je dis, au pif, "pour son narrateur". Nouvelle question : "présente nous ce narrateur". Et puis là, ça commence à venir. "Michel est un adolescent français des années 60...", "on s'identifie à lui", "il est drôle, émouvant"... Après on part sur les émigrés et plein d'autres questions. Mais ça y est, je suis partie. Je sais quoi dire. Je ne sais pas encore quand placer mes interventions mais finalement, je n'ai qu'à répondre quand on me pose des questions. Répondre de la manière la plus simple qui soit parce que les gens qui m'écoutent (oui, je crois qu'il y en a^^) n'ont pas lu le livre et que je dois leur donner envie de lire ce bouquin sans trop en révéler, mais assez pour bien présenter le roman. Et ça y est, c'est finit. Mr. Urnauer demande une pose avant de passer à la suite. J'enlève le casque. Et là je suis félicitée par Madame Le Villio, Madame Izanic et Mr. Urnauer. Je suis étonnée, je n'avais pas eu l'impression d'être bien, ni même correcte... J'en parle vite fait (je sais, l'expression ne veut rien dire mais elle sonne bien) avec Mr. Urnauer qui me dit que si, je disais des choses intéressantes et que je parlais correctement.
Maintenant, je me dis que finalement, c'était cool. Je recommencerais bien. En étant là-bas, tu as vraiment l'impression de partager quelque chose, et de maîtriser ce quelque chose. Et ce quelque chose, c'était Le Club dees Incorrigibles Optimistes, et parler de ce livre que j'ai beaucoup aimé, faire partager mon enthousiasme à propos de lui, n'est pas si anormal et me paraît même logique et pas trop difficile.
Au final, beaucoup de compréhension et d'aide plus une aisance qui arrive assez vite donnent un bon souvenir et une expérience enrichissante.

NB : Mr. Urnauer est motivé pour faire d'autres enregistrement radios avec toutes les personnes de la classe intérressées, dont moi si je peux. Et je trouve que c'est mieux de faire ça, même sur son temps libre, plutôt que de bosser sur un exo idiot chez soi. J'ai appris 10 X plus de choses en 25 minutes que sur un exo d'une page pour dire en quoi telle expression sur tel texte signifie cela : en 25 minutes de radio, j'ai appris à parler d'un livre pour (essayer de) donner envie de le lire, à parler moins vite, à condenser les informations pour les rendre intéressantes, à savoir répondre à une question simple pour un public invisible, à partager tout simplement...  Toutes des choses qui me seront utiles pour longtemps et qui m'apportent une réelle aide pour les oraux de français, mais aussi pour tous les jours, quand je veux exprimer un point de vue sur n'importe quoi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

constance de la 1ère L 18/11/2009 22:34


pourquoi ?


i-voix 16/11/2009 12:53


Passionnant !
Bravo Constance !


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages