Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 22:04
Depuis trois jours, Marie N'Diaye, prix Goncourt 2009, s'est retrouvée propulsée au coeur d'une polémique pour des propos qu'elle a tenu... trois mois plus tôt.
Tout à commencer par une lettre qu'Eric Raoult, député UMP, écrit au ministre de l'éducation et qu'il rend publique (il la rend d'ailleurs publique avant même de l'amener au ministère...). Il y dit que les propos de Marie N'Diaye tenu il y a trois mois lors d'une interview au magazine Les Inrockuptibles sont insultants et innaceptables. Elle dit en effet que "la France de Sarkozy est monstrueuse" et que "Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux". Le député demande un devoir de réserve pour les lauréats de prix français, voire pour tous les écrivains de nationalité française. Ils ne devraient plus, selon lui, exprimer trop haut leur point de vue politique, cela ternirait l'image de la France...
L'académicien Goncourt Patrick Rambaud répond que "Eric Raoult confond le prix Goncourt avec Miss France"et que "l'identité française consiste justement à pouvoir dire ce que l'on veut, et ceci depuis Vercingétorix". Propos appuyé par Tahar Ben Jelloun, autre juré Goncourt.
Des propos ressortis d'un vieux dossier, une proposition de loi sur un "devoir de réserve", des académiciens en colère, une Marie N'Diaye qui ne doit pas trop comprendre où elle en est... De quoi être complètement perdu !

Réactions :
Constance : Un "devoir de réserve" ! Et puis quoi encore ! Autant empêcher les écrivains d'écrire ! Et après ça, on dit que la France est un pays de liberté !
Et en plus Marie N'Diaye n'a pas proclamé son opposition à la France de Sarko depuis que les médias parlent beaucoup d'elle (qu'elle a été retenu dans la sélection Goncourt). Seulement Eric Raoult voulait lancer une polémique et critiquer le choix des académiciens et il a trouvé son bonheur dans une interview que la lauréate a tenu il y a quelques mois. Il peut même proposer une loi qui réduit la liberté d'expression de l'opposition !
Et en quoi son exil pour Berlin ternit-il l'image de la France ? Elle ne revendique pas son opposition à la France toute entière, seulement au gouvernement en place. Je crois que Marie N'Diaye est une personne qui respecte les valeurs premières de la France (liberté, terre d'exil, droit de l'homme...) et qu'elle aime son pays. Partir pour échapper a un "climat de flicage", comme elle l'a dit dans cette interview, ou un climat trop "morose", comme elle se force à rattraper aujourd'hui pour calmer la polémique, est son choix et personne n'a à le contester. La France elle-même proclame notre nationalité européenne...

L. Urnauer :

Petit cours d'étymologie : "monstrueux", a pour origine le latin "monstrare" qui signifie "qui se montre" ?...

Et un Président de la République qui veut faire croire qu'il a été le premier à abattre le Mur de Berlin, le 09 novembre 2009, c'est bien quelqu'un qui cherche à se montrer, non ?...

Les propos tenus par Monsieur Raout sont d'un autre âge ( et il serait bien fâcheux que cet âge nous revienne) : je n'ai pas de Carbone 14 sous la main, mais je les daterais tout de même d'avant 1789 et, donc, avant que le Siècle des Lumières ne se soit tout à fait bien allumé !...
Or, ça tombe bien, le Siècle des Lumières, nous allons bientôt en parler !... ^^


Partager cet article

Repost 0

commentaires

constance de la 1ère L 12/11/2009 20:53


"monstrare" est un infinitif latin monsieur...


A. GAYTE 11/11/2009 23:58


...et pour réviser ses classiques en matière d'Histoire, se laisser porter dans la France d'après Guerre, prendre conscience de ce qu'était l'URSS, découvrir ou redécouvrir ce qui fermentait avant
68, et tout cela dans une fiction passionnante, il suffit d'ouvrir l'ouvrage plébiscité par les lycéens pour le Goncourt: Le Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel GUENASSIA...
A l'heure où certains pensent "fonctionnariser" les écrivains... les jeunes ont besoin d'une conscience politique... affirmée!!!
Marie NDIAYE, qui a fui notre pays, comme VOLTAIRE, HUGO, et tant d'autres, nous alerte... qui saura l'entendre?
Un mur est tombé... d'autres sont encore à détruire...


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages