Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 17:55

 

I_ L'auteur

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/static/2338

André Malraux est un écrivain intellectuel français, né en 1901 et décédé en 1976. Il a défendu la dignité humaine et il était engagé dans la lutte contre le fascisme durant les années 30. Il était également engagé dans la résistance pendant la Seconde Guerre-Mondiale. C'est un homme d'action et de lettre, il a su donner une expression littéraire à l'engagement politique avec des ouvrages tels que «La condition humaine» ( qui reçoit un prix concours en 1933) et «L'espoir» en 1937.

 

 

 

 

 

II_L'œuvre

A) Composition

http://klima47.files.wordpress.com/2012/05/malraux-andrc3a9-1901-1976-lespoir2.jpg

 

 

Ce livre est composé de façon originale, il est divisé en 3 grandes parties. La première, la plus longe «L'illusion lyrique», qui comprend 2 sous-parties : «L'illusion lyrique» et «'exercice de l'apocalypse» Cette partie signifie une pensée, un espoir chimérique . La deuxième partie «Le Manzanarès» également constitué de 2 sous parties «Être et faire» et «Sang de gauche» Ce non de partie emprunte le nom à un fleuve de Madrid. La dernière partie est beaucoup plus courte et intitulée «L'espoir». Dans ce roman, l'auteur retrace l'évolution des 8 premiers mois de la Guerre Civile d'Espagne qui s'étend de 1936 à 1939. Cette guerre oppose les nationalistes ( ou facistes) du général Franco, aux républicains qui restent fidèles au gouvernement. C'est un roman de guerre engagé. On ne connait pas le point de vue du narrateur, mais puisque Malraux est engagé dans cette guerre on peut penser à un point de vue interne.

 

 

 

 

 

 

 

B) Personnages.

Dans ce roman les personnages sont très nombreux, tous autant importants les uns que les autres. Mais certains personnages comme Puig, un soldat républicain et Manuel, un communiste sont considérés comme des personnages principaux. D'autres personnages comme Hernandez, Magnin et Ximénes sont importants dans l'histoire. Grâce à ces personnages, Malraux met en scène le courage et la solidarité. Il n'y a aucune héroïne, l'Espagne décrite par l'auteur est essentiellement masculine.

 

 

C) L'intrigue

 Il n'y a pas vraiment d'intrigue, puisque Malraux ne fait que décrire ce qu'il se passe. Les évènements se suivent de manière succédée et désordonnée. Malraux joue avec les limites du genre, avec un livre inclassable, hors-normes. On peut penser à un roman-reportage mais avec une grande originalité. On peut aussi penser à un roman de propagande.

 

http://actualitte.com/blog/hervebel/files/2012/04/Espagne.jpg

 

D) Le réalisme

Les évènements sont d'un réalisme troublant, ce qui peut s'expliquer par le fait que Malraux s'engage lui-même dans la guerre, politiquement et militairement. De plus dans ce roman de guerre engagé, Malraux y décrit la souffrance, les scènes de guerre et la violence avec beaucoup de détails.

 

E) Le Titre

http://media.tumblr.com/tumblr_lka3og6yix1qho429.jpg

 

On peut penser que l'auteur à choisit ce nom de roman car le mot «espoir» signifie un sentiment lié à l'attente d'un évènement heureux, notamment ici la fin de la guerre.

 

 


 

F) Adaptation en film

Ce roman à également été adapté en film, en 1945, réalisé par l'auteur lui-même et Boris Peskine.

 

 

http://pmcdn.priceminister.com/photo/repro-affiche-espoir-realise-en-1939-par-andre-malraux-documentaire-andres-mejuto-environ-40x60cm-906875361_ML.jpg

 

III_Avis

J'ai trouvé ce roman assez descriptif des évènements qui se sont passés pendant cette guerre. On peut vraiment imaginer la douleur, la violence et la souffrance qui ont été vécues par les soldats. C'est un pur livre de guerre avec ses stratégies, ses attaques, ses forces. C'est un roman assez significatif dans le sens où lorsque le roman est terminé, la guerre continue en Espagne. Il reste un livre de combat, c'est donc pour ca que je recommanderais ce roman plutôt aux personnes qui s'intéressent à la Guerre Civile d'Espagne.

Par contre, je trouve le livre assez-long à lire, était donné qu'il fait presque 600 pages et qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue et que c'est un roman engagé où l'auteur nous fait vivre la guerre avec beaucoup de détails.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 30/11/2013 23:16

ASSEZ BIEN. Une présentation du roman assez satisfaisante, mais qui nous laisse un peu sur notre faim, tout de même, faute d'une analyse plus approfondie.
Bien pour l'illustration ; mais moins bien pour les fautes d'orthographe et de syntaxe.

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages