Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:34




Tout le monde est content, dans la classe (je crois que l'on peut le dire !...) : tous ceux qui ont lu Le Club des incorrigibles optimistes  ont été totalement emballés par ce livre, de 750 pages, pourtant.
Sous ce pavé, des pages, mais aussi les années 60 à Paris, la vie lycéenne d'un ardent jeune lecteur, la vie difficile des réfugiés d'Europe de l'Est, qui gardent malgré tout leur humour et leur optimisme (jusqu'à en faire un club) et se consolent de leurs échecs passés en jouant aux échecs, sans jamais s'avouer vaincus.
Et aussi l'ambiance retrouvée de la Guerre Froide ( en ce jour où l'on commémore la chute du mur de Berlin, le choix du jury est décidément pertinent !... ^^ ), la Guerre d'Algérie ( dont Laurent Mauvignier  traitait lui aussi, dans un style plus acéré, une écriture du ressassement poignante et efficace ... mais sans doute plus appréciée par des lecteurs adultes ...) et Sartre, et Kessel, qui passent parfois dans ce petit club qui a trouvé refuge au fond du bar "Le Balto".
Mais qu'a-t-il donc de si particulier, ce livre, pour qu'on ne puisse plus le quitter, et qu'on en dévore les pages avec tant de délectation ?... Est-ce le fait que l'histoire soit racontée par un lycéen qui a tant plu à nos jeunes lycéens ? Est-ce cette alternance entre la chronique familiale et les (més)aventures de ces immigrés politiques d'un autre siècle qui nous le rend si attachant ?
Car c'est moins ses qualités proprement littéraires que l'affection jubilatoire qui provoque un tel enthousiasme. si bien que, malgré son flot de pages, on se laisse submerger avec un plaisir si contagieux, que cette joie de le lire en devient communicative, et que l'on voudrait que ce livre passe entre toutes les mains, provoque autant de bonheur qu'on en a eu à le lire et nous rendent, tous, un peu plus optimismes ; quand bien même, cette année, la sélection du Goncourt avait plutôt de quoi nous rendre pessimistes, tant les sujets abordés par la plupart des romans sont durs, et parfois même traumatisants : il y est en effet question (beaucoup) de guerre(s), des violences faites aux femmes, des questionnements profonds sur ce que nous lègue l'Histoire, et comment elle nous entraîne dans son sillage sombre.
Pour autant, elle fut belle, cette sélection : des livres bien écrits, captivants, qui forment tous un précieux témoignage du temps présent, tout en s'interrogeant, donc, sur un passé difficile à digérer, mais en nous fournissant des clefs qui pourraient nous permettre, sans doute, de mieux appréhender l'avenir.
Car c'était Un brillant avenir que nous promettait déjà Catherine Cusset, heureuse lauréate de l'année 2008. Cette année, donc, il s'agit d'être d'incorrigibles optimistes !
Tout ne va pas si mal, en fin de conte (^^) : il s'agit de le dire, le lire, l'écrire.
Et de garder en tête que ce qu'on lit est ce qui nous relie. Tous. Pour  aller ensemble vers un peu plus d'humanité ...


Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 11:46
http://www.facebook.com/group.php?gid=46381694288&ref=ts&v=wall




Je viens juste de le découvrir ( c'est ballot, hein ?... ;-) )
Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 20:19

à l'issue des délibérations régionales, le tiercé choisi par les représentants du Grand Ouest (Normandie et Bretagne) est le suivant, par ordre alphabétique:

La Délicatesse de David FOENKINOS
Les Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel GUENASSIA
Les Heures souterraines de Delphine DE VIGAN

Résultat final lundi 9 novembre vers 12h45...

>RENNES, 6 nov 2009 (AFP) - 18h37

Cinq romans toujours en lice pour le Goncourt des lycéens

Cinq romans sont toujours en lice pour le 22e Goncourt des lycéens qui sera décerné lundi à Rennes, a-t-on appris vendredi auprès des organisateurs. Choisis parmi la sélection initiale du Goncourt, les cinq auteurs finalistes sont les suivants : 

 

-  "La délicatesse" (Gallimard) de David Foenkinos,

-  "Le club des incorrigibles optimistes" (Albin Michel) de Jean-Michel Guenassia,

-  "Jan Karski" (Gallimard) de Yannick Haenel,

-  "Ce que je sais de Vera Candida" (L'Olivier) de Véronique Ovaldé,

-  "Les heures souterraines" (Lattès) de Delphine de Vigan.

 

Les cinq oeuvres, dont aucune n'a été récompensée par les prix littéraires décernés depuis le début du mois, ont été sélectionnées lors de six réunions régionales organisées vendredi un peu partout en France. Cette année, 52 classes de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques, participent à l'événement organisé par le ministère de l'Education nationale et la FNAC, en accord avec l'académie Goncourt. Pendant deux mois, les élèves, âgés de 15 à 18 ans, ont lu les 14 romans de la sélection de rentrée de l'acadamie Goncourt et en ont débattu avec leurs professeurs. L'an dernier, les lycéens avaient récompensé "Un brillant avenir" (Gallimard) de Catherine Cusset. Fondé à Rennes en 1988, le prix impacte souvent sur les ventes du roman distingué.

 

Résultat final lundi 9 novembre vers 12h45...

Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 20:09

 

  • prix Goncourt : Trois femmes puissantes de Marie N'Diaye
  • prix Renaudot : Un roman français de Frédric Beigbeder 

  • prix Fémina : Personne de Gwenaelle Aubry

  • prix interallié : Jan Karski de Yannick Haenel

  • prix Médicis : L'énigme du retour de Dany Laferrière
  • grand prix de l'académie française : Les onze de Pierre Michon

  • prix Décembre : La vérité sur Marie de J-P Toussaint

  • prix de Flore : Hyper-Justine de S. Libérati

  • prix Virilo : Des Hommes de Laurent Mauvignier

     

  • prix renaudot poche : Palestine de Hubert Haddad

  • prix Liste Goncourt, le choix polonais : Les heures souterraines de Delphine de Vigan
  • prix littéraire du roman d'entreprise (1e édition) : résultat le 7 décembre
  • prix Goncourt des Lycéens : Le Club des Incorrigibles Optimistes de Guenassia
  • prix Renaudot des Lycéens :  Ce que je sais de Vera Candida de Véronique Ovaldé
  • prix littéraire des jeunes européens : Les princes nubiens de Juan Bonilla
  • prix France Télévisions : Ce que je sais de Vera Candida de Véronique Ovaldé
  • prix du roman Fnac : Jan Karski de Yannick Haenel
  • prix du Carrefour du premier roman : Influenza Tome 1 : Les ombres du ciel de Anne Carrière
  • grand prix de l'imaginaire - roman  français : Le déchronologue de Stéphane Beauverger
  • grand prix de l'imaginaire - roman étranger : Roi du matin, reine du jour de Ian McDonald
  • grand prix de l'imaginaire - nouvelle française : Le diapason des mots et des misères de Jérôme Noirez
  • grand prix de l'Imaginaire - nouvelle étrangère : Des choses fragiles de Neil Gaiman
  • grand prix de l'imaginaire - jeunesse : La clairvoyance et La brume des jours de Anne Fakhouri
  • prix étranger : National Book Award (USA) : Et que le vaste monde poursuive sa course folle de Collum McCann
  • prix étranger : prix Cervantes (langue espagnole) : José Emilio Pacheco

  • prix Médicis du roman étranger : Le Grand Quoi de Dave Eggers
  • prix Fémina du roman étranger : Maurice à la poule de Mathias Zschokk (suisse, langue allemande)
  • prix nobel de littérature : Herta Müller qui a écrit L'homme est un grand faisan sur terre
  • prix Renaudot de l'essai : Alias Caracalla de Daniel Cordier
  • prix Médicis essais : Mémoires d'un fou d'Emma de Alain Ferry
  • prix Fémina de l'essai : Histoires de chambre de Perrot
  • prix Goncourt de la biographie : Virginia Woolf de Viviane Forrester

(on les a lu !!!
résultat : 9/14 livres de la sélection Goncourt qui gagnent un prix de la rentrée)
Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 12:14

Je m'adresse aux lecteurs du bouquin gagnant

Une petite deception également que Guenassia ne l'ai pas obtenu ce fameux prix. J'ai trouvé son premier roman formidable et un coup de pouce pour les ventes lui aurait sûrement fait bien plaisir à ce vieil homme.

 

Adrien

Repost 0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 12:53


MARIE  NDIAYE

Pour son roman


Que je n'ai pas encore fini de lire ( il me reste la 3ème partie ...).
Bon choix, tout de même, même si j'aurais préféré que ce soit Mauvignier !...
Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 12:17

Les Dix membres de l’Académie Goncourt, chez Drouant. Photo © Micheline Pelletier.

 

De gauche à droite : Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun, Patrick Rambaud, Michel Tournier, Edmonde Charles-Roux, Robert Sabatier, Jorge Semprun, Françoise Mallet-Joris, Bernard Pivot, Didier Decoin


L'Académie Goncourt fera son choix parmi les quatre livres suivants, pour désigner le Goncourt 2009, lundi prochain ( le 2 novembre, donc, à 12h45 ) .

Laurent Mauvignier Des hommes Minuit
 
Marie Ndiaye Trois femmes puissantes Gallimard
 
Jean-Philippe Toussaint La vérité sur Marie Minuit
 
Delphine de Vigan Les heures souterraines JC Lattès 

Pour le Goncourt des Lycéens, tout est encore possible, parmi les 14 livres de la sélection initiale, même si, chez nous, des préférences se sont quelque peu affichées ( mais est-ce pareil partout ?...)  
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 22:40
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 21:51


Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:43


Sorj Chalandon , sauf mauvaise surprise, sera bien présent à

LA BIENNALE DU LIVRE  de Ponvivy, les 2, 3 et 4 avril .

Même si son livre ne vous a plu que moyennement, c'est vraiment quelqu'un qui mérite d'être rencontré !

Pour mémoire, je vous rappelle la liste des livres sélectionnés pour le Prix Lycéens de la Biennale :



Alain BLOTTIERE, Le tombeau de Tommy  

Sorj CHALANDON, La légende de nos pères

Didier DAENINCKX, Missak

KRIS et étienne DAVODEAU, Un homme est mort 

Lydie SALVAIRE, BW


N'oubliez pas de vous inscrire au CDI, si cela vous intéresse !
Repost 0

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages