Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 18:24

 8192565815_d38490bca8.jpg

 

5763080976_f5d3e4df4b.jpg

 

Présentation de l’auteur

 

Albert Camus est né le 7 novembre 1913 en Algérie. Son père était ouvrier agricole, sa mère servante. Albert Camus aborde le théâtre (ex : Les Possédés), le roman (ex : L’Etranger, La Peste) et l’essai (ex : L’Homme révolté). Pendant la guerre, il est devenu résistant car il a été réformé a cause de la tuberculose. Albert Camus était engagé. Il meurt dans un accident de voiture le 4 janvier 1960.

 

Personne engagée : Qui prend position pour des problèmes politiques ou sociaux

 

En littérature, un essai est une œuvre de réflexion débattant d'un sujet donné selon le point de vue de l’auteur.

 

Pourquoi ce titre ?

Le titre du roman « La peste » introduit bien l’histoire car tout le livre se concentre autour de cette maladie

Pour qu’elle composition ?

 Le roman est divisé en 5 parties :

1ère partie : apparition et propagation de la maladie

2ème partie : la maladie est toujours là et certaines personnes décident de lutter contre elle

3ème partie : la maladie arrive à son plus haut niveau

4ème partie : la maladie recule

5ème partie : disparition de la maladie

 

Le roman est construit sous la forme d’une chronique : le narrateur relate objectivement des évènements historiques dans un ordre chronologique en s’appuyant sur une documentation riche et précise d’historien

 Mais la construction même de l’œuvre rappelleaussi celle de la tragédieclassique, dont les cinq actes évoquent les cinq parties qui parcourent la « chronique ». : ouverture, montée du drame, crise et retombée.

 Quelles intrigues ?

Il n’y a pas d’intrigue dans le roman. Ici le narrateur raconte les faits à la manière d’un historien anonyme. Ce n’est qu’à la fin du roman que l’on apprend que le narrateur est le personnage principal le « Docteur Rieux ».

En fait l’histoire traite de la maladie mais Camus traite aussi du sujet de la résistance pendant l’occupation nazie.

Quels thèmes principaux ?

Le livre a pour thème principal la maladie, la peste mais il met aussi en évidence le comportement des hommes face à un fléau.

Dans quel(s) contexte(s) ?

L’histoire se déroule à Oran en Algérie dans les années 194. Camus s’est appuyé sur des faits historiques puisqu’il y a bien eu une petite épidémie de peste à Otan en 1945. L’histoire se déroule au fil des saisons.

Quels personnages ? 

Le personnage principal est le Docteur Rieux. Son point de vue est externe car il raconte les faits s’en s’impliquer dans l’histoire. On n’apprend qu’à la fin que Rieux est le narrateur.

Il a un caractère fort mais c’est un homme bon qui se soucie de son prochain

Les autres personnages :

Tarrou : médecin et ami de Rieux qui meurt de la peste

Rambert : journaliste parisien qui participera aux formations sanitaires pour aider la population

Cottard : personnage louche qui profite de l’épidémie pour faire de la contrebande t du marché noir

Grand : un employé de mairie 

Le Père Paneloux : il appelle ses fidèles à méditer sur le sens du message envoyé par Dieu. 

En quoi le roman est-il (ou non) réaliste/naturaliste ?

Roman réaliste : descriptions détaillées, personnages vraisemblables, lieux qui existent (Oran)

Quelle(s) vision(s) du monde ?

Les hommes sont punis de leurs péchés, de leur méchanceté dit le Père Paneloux (p….92) 

Le monde est injuste car même des innocents sont touchés par ce fléau. Le petit garçon du juge Othon meure malgré l’administration du sérum. ( mort du petit garçon)

Le mal est partout. Comment triompher du mal ?

Les hommes doivent agir et s’unir pour se battre contre la souffrance humaine. 

A travers quel style ?

Il est écrit d’un point de vue externe pour rester dans un style objectif, neutre.

Lecture de l'extrait

Au milieu des cris qui redoublaient de force et de durée, qui se répercutaient longuement jusqu'au pied de la terrasse, à mesure que les gerbes multicolores s'élevaient plus nombreuses dans le ciel, le docteur Rieux décida alors de rédiger le récit qui s'achève ici, pour ne pas être de ceux qui se taisent, pour témoigner en faveur de ces pestiférés, pour laisser du moins un souvenir de l'injustice et de la violence qui leur avaient été faites, et pour dire simplement ce qu'on apprend au milieu des fléaux, qu'il y a dans les hommes plus de choses, à admirer que de choses à mépriser.

Mais il savait cependant que cette chronique ne pouvait pas être celle de la victoire définitive. Elle ne pouvait être que le témoignage de ce qu'il avait fallu accomplir et que, sans doute, devraient accomplir encore, contre la terreur et son arme inlassable, malgré leurs déchirements personnels, tous les hommes qui, ne pouvant être des saints et refusant d'admettre les fléaux, s'efforcent cependant d'être des médecins.

Écoutant, en effet, les cris d'allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu'on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu'il peut rester pendant des dizaines d'années endormi dans les meubles et le linge, qu'il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l'enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse.

Extrait de La Peste (fin du roman) - Albert Camus

 1er paragraphe :Une lutte réussie

Au début de l’extrait le lecteur ressent la joie de la foule (cris, gerbes multicolores) mais Rieux ne participe pas à la fête car il veut écrire le récit de cette épreuve (« pour ne pas être de ceux qui se taisent).

Il se met donc en retrait par rapport aux autres en ne participant pas à la fête de la victoire

 

2ème paragraphe : Une bataille gagnée mais pas la guerre

Rieux sait que la victoire est fragile « ne pouvait pas être celle de la victoire définitive »

Le combat doit continuer « devraient accomplir encore »

 

3ème paragraphe : Un mal en sommeil

Rieux ne participe pas à l’allégresse car il sait que cette dernière est toujours menacée Opposition Rieux/foule : « il savait ce que cette foule en joie ignorait ».
« que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais… » Opposition « mourir...heureuse »
Les gens sont heureux et ne sont conscients du danger qui les guette

Conclusion
On trouve donc dans ce texte la vision de Camus de la condition humaine.

Je n’ai pas aimé

La fin du livre car je la trouve pessimiste. Même si l’on combat le mal, le bien n’est pas sûr de triompher.

J’ai aimé

Les personnages ? lequel ?

·      Le fait de comparer la peste à la guerre est très recherché. "Elargir, élargir... Je veux exprimer au moyen de la peste l'étouffement dont nous avons tous souffert et l'atmosphère de menace et d'exil dans laquelle nous avons vécu." (Carnets)  

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 17:45

Au Bonheur des Dames 

Présentation de l’auteur :

 

Emile Zola est un écrivain naturaliste, il nait à paris le 2 avril 1840. En 1858 il entre au lycée ou il ne s’intéresse qu’à la littérature, c’est là qu’il commence à écrire des vers puis en 1859 il échoue au bac et abandonne ses étude. En 1863 il publie ses premier livre comme contes à Ninon, en 1883 aux bonheurs des dames est publier, enfin en 1902 Zola meurt asphyxié dans des circonstances suspect.                                                                    

 

 Pourquoi ce titre ?

 Le titre "Au bonheur des dames" signifie que l'on va entrer au cœur de ce grand magasin autour duquel tourne toute l'action. Ce titre annonce aussi que les femmes seront très importantes pendant tout le roman. Il y a aussi la notion de bonheur car les clientes en se promenant dans ce grand magasin éprouvent un très grand bonheur superficiel autour de tant de luxe, de beauté et de modernité                                                                                  

 

Résumé :

 

 Ce roman raconte l'histoire de Denise, une jeune fille orpheline qui arrive avec ses deux frères à paris cherché du travail. Ils vont d'abord chez leur oncle baudu qui a des problèmes financiers avec sa boutique, le Vieil-Elbeuf" suite à l'arrivée du grand magasin "Au bonheur des dames". Il ne peut donc pas les garder ni embaucher denise, comme il leur avait promis dans une lettre. Denise est donc contrainte de chercher un emploi qu'elle trouvera "Au bonheur des dames" où elle sera d'abord importunée par les moqueries et jalousies des autres vendeuses puis y trouvera sa place et séduira le patron de ce grand magasin, Octave Mouret  

 

     Quelles intrigues?

Ce roman parle de différents milieux sociaux : la bourgeoisie (avec Octave Mouret, le patron du magasin et les clientes) et le milieu populaire (avec Denise et les Baudu).                                                              

 

    Quels thèmes principaux?

 

Ce roman a pour thèmes les grands magasins (leur arrivée, leur concurrence avec les petits commerces, la hiérarchie des employés et leurs conditions de vie), l'amour (amour passionnel entre Denise et Octave Mouret, fascination des clientes, amour maternelle de Denise pour ses frères), les femmes (les grands magasins cherchent avant tout à les séduire, tout tourne autour d'elles dans ce roman) et le pouvoir de l'argent. Ce roman parle aussi d'amitié (Denise avec Deloche et Pauline).

 

  Dans quel contexte?

     

 Ce récit se déroule au XIXème siècle, pendant l'arrivé des grands magasins à Paris.

 

     Quels personnages?

 

Denise est le personnage principal de ce roman. C'est une jeune fille de vingt ans aux cheveux blonds qui encadrent son visage. Elle est d'une beauté moyenne et très chétive. Elle est responsable de ses deux frères, Jean et Pépé, orphelins de père et de mère. Elle est très généreuse, docile, naïve, dévouée, persévérante et courageuse, prête à tout pour ses frères. Au début du roman, quand Denise arrive "Au Bonheur des Dames" elle est très timide et maladroite ce qui va agacer les autres vendeuses qui vont la mépriser et se moquer d'elle. Elle est prête à tout pour subvenir aux besoins de ses frères et gagner suffisamment pour payer la pension de l'un et les dettes de l'autre quitte à travailler aussi la nuit et à se priver de manger. Au fil du roman elle va s'affirmer et séduire les autres par sa pureté, sa gentillesse et son naturel. A la fin du roman Octave Mouret va la demander en mariage ce qui signifie beaucoup car lui que des femmes riches et jolies aiment, demande en mariage une paysanne sans argent et au physique banal. Puis il y a aussi octave Mouret et l’oncle Baudu .

 

     En quoi ce roman est-il réaliste/naturaliste?

 

On peut dire de ce roman qu’il est réaliste car tout d’abord il y a une description très détailler des grands magasins, l’on peut donc s’imaginer la scène d’un passage, mais il est aussi naturaliste car le personnage principal qui est Denise mène une vie ordinaire qui n’a rien de plus qu’un autre dès la première page jusqu’à la dernière, puis l’écrivain ne se montre pas ,ne juge pas c’est à nous les lecteurs  d’en tirer une conclusion .

 

       A travers quel style?

 

Aux bonheurs des dames est un roman de la modernité car dans le magasin aux bonheurs des dames tout est fait pour inciter à la consommation  et susciter le désir d’y aller. Il y a deux conception différente qui s’affronte dans ce roman, celui du commerce artisanal de l’oncle de Denise qui vend des tissue et celui de la modernité le bonheur des dames qui est une industrie de la consommation vendant tout en grande quantité a des prix défiant toute concurrence  

 

     Mon avis:

 

Dans ce roman ce qui est plaisant c’est la rivalité entre  ces deux magasin  car l’oncle baudu se bat jusqu’au bout pour tenter de garder son magasin malgré son manque d’argent puis se grand magasin à côté du sien. Mais le plus déplaisant est la fin car Denise fini avec Mouret avec  la déception de son oncle, Denise c’est fait berner à tomber sous le charme de son patron qui est un homme à femmes 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 17:10

http://idata.over-blog.com/3/70/23/63/le-rouge-et-le-noir_couv.jpg

Présentation de l'auteur :

Marie-Henri Beyle plus connu sous le nom de Stendhal est un écrivain français qui connaitra un grand succès. Né à Grenoble le 23 Janvier 1783, il va devenir un jeune homme qui voudrait consacrer sa vie à la revêrie, aux arts et à l'amour. A la mort de sa mère aimante, il trouvera refuge dans la littérature. Ainsi, il va rêver de devenir un écrivain renommé de comédies.

Il va tout d'abord travailler au ministère de la Guerre et, à la perte de cet emploi il va enfin se lancer dans l'écriture. Ses premiers livres ne connaissent pas un franc succès, par exemple De l'amour en 1822, qui est une tentative de description des sentiments amoureux, ne va être vendu qu'en une quarantaine d'exemplaires. C'est plus tard, grâce à des livres tels que Le Rouge et Le Noir en 1830, Lucie Leuwen en 1834 (oeuvre inachevé) ou La Chartreuse de Parme en 1839 qu'il va obtenir une notoriété.

Stendhal sera reconnu comme l'un des grands noms du roman français au XIXème siècle.

 

http://www.blog.elwood.fr/wp-content/uploads/2013/05/stendhal.jpg

 

Personnages : 

- Julien Sorel : 

Julien est le personnage principal de ce roman, ce jeune garçon a deux grandes passions : son ambition sociale et son ambition amoureuse. Dans le roman on le qualifie de "paysan revolté contre la bassesse de sa fortune". Il est en effet très calculateur, mais au fil de la lecture nous découvrons un personnage à la fois émouvant, pationné et sincère. Julien est également quelqu'un de très intelligent, on dit que son talent le place au dessus de son rang social d'origine. Julien est un fils de charpentier, il est donc placé en bas de l'échelle sociale. Son origine le rabaisse aux yeux de la société mais aussi aux siens, alors durant sa vie il va accuser l'ordre social..

                                                   http://celtictwilight.hautetfort.com/media/01/02/435761398.jpg

 

- Mathilde de la Mole et Madame de Renal : 

Ces deux personnages féminins sont très différents dans leur vies et dans leurs caractères. En effet, Madame de Renal est une femme mariée qui a deux enfants, dans le roman on la décrit comme une femme passionnée qui aime avec tendresse et de tout son coeur, tandis que Mathilde de La Mole, incarne la jeunesse, la beauté et l'orgeuil. Ces deux femmes que tout oppose vont finalement s'unir pour la vie de leur amant, dans un combat contre la justice. 

 

Résumé : 

Julien  Sorel, fils d'un scieur/charpentier va devenir précepteur des enfants du maire des Verrières, Monsieur de Renal. Son succès auprès de ces enfants va être phénoménal, tout comme auprès de sa femme Madame de Renal. Ceci ne va pas passer inaperçu aux yeux de tous, les stratégies amoureuses employées pour charmer l'autre, les soirées passées sous les arbes et de nombreuses attentions vont éveillé les soupçons. Julien se voit dans l'obligation de quitter son amante et son poste de précepteur. 

Il va donc obtenir une place de secrétaire auprès du Marquis de la Mole, c'est ainsi qu'il va rencontrer Mathile, sa fille. Ces deux jeunes personnages vont rentrés dans un jeu de séduction basé sur l'orgeuil et le mépris, pour finalement tomber tout deux amoureux. Ce jeu s'arrêtera quand Mathilde tombera enceinte. 

Pourtant cette situation devient vite un cauchemar, car Mathilde est la fille d'un Marquis elle a donc un rand social élevé alors que Julien est considéré comme un paysan. Alors le Marquis se voit dans l'obligation de trouver un titre rapidement à Julien, c'est ainsi que l'union entre les deux amants devient possible. 

Madame de Renal après avoir appris le récent mariage de Julien, va lui écrire une lettre ou elle l'accuse de profiter de Mathilde pour cause de son ambition sociale, c'est à dire d'avoir épouser Mathilde pour obtenir un titre, devenir riche et être connu de la bourgeoisie. Cette lettre va ruiner les espoirs de bonheur de Julien. Après cela, il va donc tenté d'assasinner Madame de Renal mais ne parviendra qu'à la blesser. Julien va alors passer devant la justice, Mathilde et Madame de Renal essayeront de toutes les forces de le sauver de la sentence des jurés en vain. Julien sera décapité, Mathilde l'enterrera et Madame de Renal se sucidera..

 

                                                                   http://ekladata.com/iATttSE0LkKSAYpFZbnkHzC3_d8.jpg

 

Titre du roman :

Le  titre du roman peut s'expliquer en rapport avec les couleurs choisies, le rouge pour l'amour, la passion et le noir pour la mort, donc son destin.

 

Critique :

Tout d'abord ce que j'ai apprécié, par exemple l'histoire d'amour "interdite" entre Julien et Mme de Renal construite avec beaucoup de rebondissements c'est donc un passage du livre plutôt intéréssant. Le caractère de Julien est lui aussi très intéréssant car il est en effet très complexe, il se cherche lui et sa place dans la société dans le livre. J'ai beaucoup aimé aussi le fait qu'on puisse prendre le livre comme une leçon de vie, car Julien comprend à la fin du roman qu'il était peut être plus heureux quand il ne cherchait pas à s'élever socialement. 

Puis ce que je n'ai pas apprécié : D'abord l'histoire de Mathilde et Julien, beaucoup plus plate et fade. La fin attendue à été pour moi très decevante de plus le livre était long, composé de passage plats avec trop de descriptions inutiles, le vocabulaire y est parfois compliqué à comprendre tout comme les évènements.

 

Aziliz Taldir

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:49

La bête humaine

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/Livres/betehumaine.jpg


I) L'auteur : Zola, que doit on savoir de lui :


http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1311347-%C3%89mile_Zola_enfant.jpghttp://www.objectif-cinema.com/evenements/images/0181/emilezola_01.jpghttp://1.bp.blogspot.com/-HaKBpEZ0cM4/UE3yoC70wPI/AAAAAAAAAJQ/zGHIcMjR0SQ/s640/emile-zola.png

 

Tout d'abord, le nom complet de Zola est Emile Edouard Charles Antoine Zola il est né le 2 avril 1840 et mort le 29 septembre 1902 donc à 62 ans. C'était un écrivain, journaliste et un hommme considéré commme le chef de file du naturalisme (mouvement littéraire international qui apparaît à la fin du XIXème siècle. Les naturalistes introduisirent dans leurs romans des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines : ces auteurs montraient la société telle qu’elle était).

Avant de décéder, il c'est consacré à l'affaire Dreyfus, sa publication est connus avec son titre : "J'accuse..".

 

 

II) Le roman :

1) Qu'est ce que : Les Rougons-macarts

 

Zola est connu pour l'un de ces cycles de romans qui sont Les Rougons-macarts.

Ce cycle comporte 20 romans écrit par Zola entre 1871 et 1893. Ces romans parlent de la société du Second empire (LSecond Empire est le système politique mis en place en France Le 2 décembre  1852 par Bonaparte. Ce régime politique succède à la deuxième république et précède la troisième république)  pour cela, l'histoire se déroule dans une famille de 5 générations : 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/originals/cd/e3/a4/cde3a4852c5cceefd80d80933f612e2b.jpg

 

 

 

2) La bête humaine


a) Pourquoi se titre ?

La bête humaine peut faire penser à des animaux, comme le loup, lorsque l'on fera la connaissance des personnages, on verra qu'ils se comportent de la même façon : il vont tuer sans avoir de remorts.
De plus, le train principal qui se nomme la Lison sera personnifiée, donc elle est considérée comme un humain et l'on peut dire que c'est une bête car tout les meurtres se passeront dans se train, ou à cause de se train (accidents etc).

 

 

b) Les thèmes de se roman

Se roman parlera donc des meurtres, mais en parlent d'eux, il y aura des enquetes et on verra que Zola dénoncera l'injustice, puisque les meurtriers ne seront pas puni. Mis à pars leur familles détruites ou bien leur tristesse.

 


c) Résumé : 

• Roubaud, sous-chef de gare au Havre, employé modèle, mais ayant été injustement l'objet d'une plainte d'un usager, est monté à Paris, pour se justifier. Sa femme Séverine en a profité pour l'accompagner et faire quelques emplettes. Il apprend de la bouche de Séverine que Grandmorin, devenu son protecteur et président de la Compagnie des chemins de fer, a abusé d'elle dans son enfance. Fou de jalousie, il ne peut le supporter.

 

• Mécanicien sur la ligne Paris-Le Havre, Jacques Lantier, 26 ans est en congé, chez sa marraine Phasie Misard, qui vit dans le logement de fonction du garde-barrière du lieu dit la Croix-de-Maufras, situé sur cette même ligne Paris le Havre. La tâche de garde-barrière est confiée à Misard, son mari et à sa fille Flore. En épousant Misard, Phasie a gardé pour elle un magot de 1 000 francs qu'elle refuse de partager avec lui. Pour pouvoir entrer en possession de l'argent, Misard l'empoisonne lentement en versant du poison dans son sel, mais la tuera finalement avec de la mort aux rats. Après la mort de sa femme, Misard fouille toute la maison mais ne trouvera jamais l'argent.

 


d) Les personnages

Dans ce roman il y a plusieurs personnages importants, commençons par le personnage principal : 

Mr Roubaud, C'est un employé modèle et mari amoureux. Mais se sera aussi le premier meurtrier... La victime sera Mr Grandmorin, ancien amant de la femme de Roubaud. Le meurtre se fera donc par jalousie lorsque Roubaud apprendera que c'était l'amant de sa femme, pour se meurtre Mr Roubaud forcera sa femme à y participer.

Sa femme : Séverine, Donc complice du meurtre, après l'avoir fait, peut à peut elle s'éloigne de son mari pour aller vers Jacque, Roubaud sera au courrant du nouveau amant de sa femme, mais il ne le tura pas cette fois comme il l'avait fait avec Grandmorin, il préfèrera jouer, il perdera tout son argent et continura avec l'argent de Grandmorin qu'il avait gardé pour pas que les policiers ne le découvre.

 

• Jacque Lantier , Le "Rougon-Macquart" du livre :  employé méritant lui aussi, homme bien, mais il aura des "pulsions meurtrières" c'est à dire, qu'il voudra tuer les femmes qu'il possède. Donc il sera l'auteur de plusieurs meurtres, dont celui ou la victime sera Séverine.

 

 

 

e) Pourquoi un roman naturaliste ?

C'est un roman naturaliste car l'auteur montre la société du Second Empire, mais aussi il utilise un vocabulaire précis, et scientifiques.

 

 

f) Adaptation en film : 

http://www.celtoslavica.de/chiaroscuro/films/betehumaine/betet.jpghttp://www.salles-cinema.com/wp-content/uploads/2010/08/la-bete-humaine.jpg

Le roman à été adapté en film en 1938 par Jean Renoir

 

 

III) Mon avis :

1) Ce que j'ai aimé : 

Même si l'ont connait les meurtries dès qu'ils font leurs meutres, j'ai bien aimé se coté roman policier, et puis on voit se que pense les meurtriers après avoir commis leurs actes. 

 

 

2) Ce que je n'ai pas aimé : 

 

Il y avait trop de descrition à mon gout et le style d'écriture de Zola est particulier.

Cependant même si le roman est plutot long, il est simple à comprendre et rapide à lire.

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:41

                                 

L'auteur: Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau est née le 7 Juin 1957 à Paris. C'est une écrivaine de romans policier à fort succès. Elle est l'une des auteurs français les plus lus de la planète et ces livres lui ont rapporté beaucoup de récompenses. Elle a aussi écrit "Sans feu ni lieu"; "Coule la Seine"; "Debout les morts"...

 

                                                     

 

Pourquoi ce titre ? Ce roman s'intitule ainsi, car des personnes font croire à un retour de la peste dans Paris, or on connait tous les ravages que celle-ci a provoqué. Le titre signifie qu'il faut quitter Paris au plus vite et ne revenir qu'une fois l'épidémie terminée.

 

Composition du roman: Ce livre est divisé en 38 chapitres.

 

Quelles intrigues ? Le commissaire Adamsberg est intrigué par 4 inversés peints sur des portes d'immeubles de la capitale. Ceux-ci sont signés des lettres CLT qui signifie: "Cito, Longe, Tarde" et en français "Vite, Loin, Longtemps". Ces lettres indiquent que la peste est présente

 

Dans quel contexte ? L'histoire se déroule à notre époque, à Paris. Les lieux citès dans le roman sont eux aussi réels.

 

Quel(s) thème(s) principal(aux) ? Le thème principal de ce roman est: La peste. On peut suivre en arrière plan de l'histoire l'évolution psychologique de la population.

 

Quels personnages ? Il y a le personnage qui est le commissaire Adamsberg. Celui-ci est flâneur, zen, sans véritable méthode d'investigation. De plus, on retrouve Joss Le Guern, il est crieur comme son arrière grand-père au carrefour Edgar Quinet et c'est un ancien marin breton.

 

En quoi ce roman est-il réaliste ? Pars vite et reviens tard est bien un roman réaliste. En effet, il raconte un crime dans les détails. Le lecteur (tout comme les personnages impliqués) y est même préparé à l'avanceSa vigilance est éveillée par des signes qui ne trompent pas, ce qui attise sa curiosité. Soucieux, le lecteur désire réellement savoir ce qui va se produire par la suite.

 

Quelle(s) vision(s) du monde ? A travers ce livre, l'auteur nous rappel que que les tragédies du passé peuvent resurgir. A travers les réactions de la population parisienne, on remarque que la peste effraie toujours autant malgré quelle ait fait des ravages il y a fort longtemps.

 

Mon avis: - J'ai aimé: l'intrigue, le fait qu'on ne sache pas au milieu de l'histoire qui es t le coupable comme dans beaucoup de romans policier. ainsi que le suspense et l'ambiance créée par Fred Vargas.

              - J'ai pas aimé: Le début du roman, car il est monotone, sans péripéties, se qui donne un rythme lent au récit. De plus, je n'ai pas aimé l'histoire d'amour en parralèle à l'enquête d'Adamsberg, car celle-ci ralentie le rythme du récit également.

Globalement: J'ai apprécié ce roman car on en apprend beaucoup sur ce fléau qu'est la peste, on se rend compte que les evênements passés n'ont pas été oubliés et qu'ils ont eu un impact psychologique important sur les personnes encore aujourd'hui.

 

 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:03

 

 

« Madame Bovary » de Gustave Flaubert

 

 

 I . Courte présentation de l’auteur :

 

                                                                  

 

Gustave Flaubert est né à Rouen le 12 Décembre 1821, et mort à l’âge de 58 ans, le 8 Mai 1880, à Croisset. C’est un écrivain. Il a écrit des contes, comme les « Trois Contes », qui est un recueil de trois nouvelle. Il a également écrit des romans, comme « L’Education Sentimentale » en 1869, un roman d’apprentissage, et « Salammbô », un roman historique, en 1862.

 

II. Présentation de l’œuvre :

                                                         

 

 

 

 

Madame Bovary est l’une des œuvres les plus emblématiques de la littérature française et du XIXème siècle.

 

         1. Contexte

 

L’histoire se déroule au XIXème siècle, en Normandie, dans un petit village, appelé Yonville.

    2. Thèmes principaux

 

Les trois thèmes principaux de cette œuvre sont :

-L’échec

-L’ennuie

-La désillusion

    3. Pourquoi ce titre ? Signification.

 

Flaubert centre son récit sur Emma. Il a trouvé ce prénom lors d’un voyage en Orient. « Bovary » est cependant une invention de l’auteur. Il annonce dès le titre, une analyse du couple, centrée sur la femme. De plus, le titre de ce roman contient la portée tragique de l’œuvre : il prive Emma de son identité, en l’assimilant à un rôle social.

 

    4. Les personnages

Ce livre compte 15 personnages au total.

-Emma Bovary : C’est le personnage principal de l’histoire. Elle est éduquée dans un couvant. Emma est une bourgeoise, mal aimée, qui va se suicider après une longue vie d’angoisses, de déceptions, de liaisons secrètes, et de problèmes d’argent.

-Charles Bovary : C’est le mari d’Emma. Il est médecin de campagne.

-Berthe Bovary : Leur fille

-Les amants d’Emma : *Rodolphe Boulanger (son premier amant)        * Léon Dupuis(son second amant)

Le narrateur est absent de l’histoire. Il écrit à la deuxième personne à  Il s’agit donc d’un point de vue omniscient.

 

 

    5. Composition + Résumé

 

Le roman est partagé en trois parties inégales :

1ère partie : Elle est divisée en 9 chapitres.

Emma attend avec impatience le mariage. Mais son mariage la déçoit énormément, et l’ennui l’envahit. Elle connait même des troubles nerveux.    

2ème partie : Elle est divisée en 15 chapitres.

Cette partie est marquée par l’amitié amoureuse d’Emma et Léon, qui se termine par le départ de celui-ci à Paris. C’était une liaison platonique. Emma a donc comblée sa déception par l’achat de vêtement de luxe. Plus tard, elle va connaître l’amour avec Rodolphe, mais celui-ci va l’abandonner. Emma va ainsi plonger dans la dépression.     

3ème partie : Elle est divisée en 11 chapitres.

Dans cette partie, Emma oublie les réalités financières et s’endette. Elle va donc se suiscider.

 

    6. Style d’écriture 

 

A travers l’écriture de « Madame Bovary », Flaubert plonge le lecteur dans un monde imaginaire, même s’il évoque des évènements réels.

 

   7 . Mouvement(s)

 

Flaubert a écrit « Madame Bovary » en réaction contre le romantisme. Il se moque de ce mouvement à travers Emma, Léon, ou Rodolphe.

 

« Madame Bovary »est considérée comme une œuvre réaliste.

 

 

 

III. Mon avis sur ce livre:

Pour moi, Madame Bovary est un personnage attachant. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher à l’histoire. J’ai trouvé ce livre inégal au niveau du rythme. Certains passages étaient passionnants, et d’autres beaucoup moins. J’ai trouvé ce livre très ennuyant, car Emma s’ennuie aussi du début à la fin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 15:21

Qui était l'auteur du livre ?

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/66/ZOLA_1870.jpg

  

        A l'état civil Émile Édouard Charles Antoine Zola, mais plus connu sous son nom racourci Emile Zola, Il est né â Paris le 2 avril 1840. Ecrivain et journaliste français, il est considéré comme le chef de file du naturalisme,  c'est l'un des romanciers français le plus populaires et surtout le plus publié, il est traduit et commenté par le monde, mais pas seulement ses romans ont connu de nonbreuses adaptation au cinéma et à la télévision.

      Il est principalement connu pour Les Rougon-Macquart, il sagit d'une fresque romanesque en vingt volumes dépeignant la société française sous le Second Empire et metant en scéne la trajectoire de la famille des Rougon-Macquart à travers ses différentes générations qui représente chaqu'une une époque et d'une génératiohttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/14/Zola_jaccuse0001.jpgn particulière qui fait l'objet d'un roman.

       Les dernières annés de sa vie sont marquée par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication de l'article "J'accuse" parue en janvier 1898 dans le quotidien L'Aurore. Cette acte lui a valu un procès pour diffamation et suivie dans la même année d'un exil à Londres. 

       Emile Zola meurt à l'age de 62 ans en 1902 dans sa ville natal. 

 

De se faite on peut conclure que de nos jour sa vie et ses oeuvres ont fait l'objet de nombreuses études  historiques.

 

 

 

 

 

 

 Le livre ?

La Présentation :

     Son Execellence Eugène Rougon est un roman naturaliste publié en 1876, c'est le sixième volume de la serie les Rougon-Macquart. Il est composé de 14 chapitres d'une trentaine de pages.

Le Contenue :

     Dans cet ouvrage, selon ses propres termes, Zola pénètre dans se l'on qualifirait "les coulisses de la politique" du Second Empire.

Les Thème Principaux:

     Dénonciation du cynisme et la cruauté de la société du Second Empire et l'opposition du luxe plus violente à la misère décrite également dans d'autres volumes des Rougon-Macquart.

Les Personnages :

     Les personnages sont des proche du pouvoir comme des ministres, des députés, et de haut fonctionnaires.

Et Quand :

     L'action de se livre se déroule sur une periode de cinq années ( de 1856 à 1861)

http://covers.feedbooks.net/book/120.jpg?size=large&t=1381835354

Qui est Eugène Rougon ?

 

     Eugène Rougonest le fils aîné de Pierre et Félicité Rougon. Il a toujours été dans la politique pour preuve dans le romans La fortune des Rougon premier volume des Rougon-Macquart, il est dans la capitale mais permait à ses parents de s'emparer du devant de la scène politique à plassans, sa ville natale. Dans le volume suivant La Curée il aide son frère Aristide Saccard à s'enrichir par la spéculation immobilière à Paris. Puis dans le volume quatre La Conquête de Plassans , par l'intermédiaire de l'abbé Faujas il fait en sorte que Plassans repasse politiquement du côté du pouvoir en place.

     Cepandent son ascension politique est décrite indirectement

Eugène est député des Deux-Sèvesous la Deuxième République, il contribue au coup d'Etat du 2 décembre 1851 de Louis Napoléon Bonaparte et entre au Senat.

 

Résumé ?

 

 

     Le roman debut sur une séance à la chambre des députés, Eugène est président du Conseil d'Etat. La chambre est totalement soumise à l'Empereur cepandent les propos relèvent du commérage plûtot que du débat. Lorsque Eugène Rougon tombe en défaveur il décide donc de d'émissioner de la présedentiel duhttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1f/ZolaExcellencyEugeneRougon.jpg/250px-ZolaExcellencyEugeneRougon.jpg Conseil d'Etat. De se faite on assiste à tout le travail d'influence auquel se livre son entourage pour le ramenerau pouvoir, non pas pour lui mais pour eux plus tard espérer satisfère leur propre intérêt. Par la suite Eugène tiendra une relation avec une certaine Clorine Balbi, belle italienne exentrique et aventurière. Il aurait pu l'épouser mais Eugène detient en lui une faiblesse redoutable celle d'avoir peur des femme et par consequent il adopte un comportement maladroit envers elle, c'est donc pour cela qui préférera la marier à un amie Delestrang, haut fonctionnaire plutôt éfacé. Malgré le délaissement dEugène elle le sert et travaille à son retour en gràcce auprès de l'Empereur. Elle reste tout de même une grande manipulatrice, allant tout de même à se compromettre avec le rival politique de Rougon, De Marsy. C'est elle et elle seul qui dirigera la bande pour le ramener au pouvoir. Plus tard Eugène sera informé en secret de la préparation de l'atentat d'Orsini prévue pour le 14 janvier 1858 contre Napoléon III, mais ni prétent pas attention et laisse le drame se produire, et donc le climat d'insécurité lui profite car l'Empereur lui même le rappelle et lui confie le ministère de l'Intérieur avec l'ordre de faire régner la peur sur le pays se qu'il fait. C'est l'apogée de sa carrière, il gouverne d'une main de fer et place les membres de sa bande à de haut poste comme prévue. Le temps est à traquer et faire déporter les républicains.Le cynisme et la cruauté atteignent leur sommet avec l'arrestation à Niort du notaire Martineau qui est pourtant mourant. Sentant que l'exès de pouvoir nuit à Rougonset aussi parce que chacun a obtenue ce qu'il souhaitait, l'entourage du grand homme prend alors ses distance vis-à-vis de lui. Cloride devenue maîtresse de l'Empereur provoque la chute de Rougon en se vengeant enfin de l'homme qui n'a pas voulu d'elle comme épouse.

 

Trois ans plus tard, en 1861, Rougon revient au gouvernement comme ministre sans portefeuille, mais changer l'acharné partisan d'un Empire autoritaire s'est transformé en défenseur de la politique libérale que promeure Napoléon III. Adaptant son opinion aux circonstances,

il revient avec succès dans les sphères du pouvoir.

 

Mon avis ?

Je n'ai pas aprécié ce livre car je ne l'ai pas compris à la première lecture par conséquent je me suis aidé de interenet pour mieux serner les grande idées. J'ai donc relut le livre avec plus d'attention et c'est la que j'ai compris des grande partie toujours pas entierment mais avec un avis asser precis pour le presenter. 

 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 14:13

 

 

Présentation de l'auteur:

 

Honoré de Balzac est un écrivain français né à Tours le 20 mai 1799 et mort à Paris le 18 aout 1850. Balzac a abordé plusieurs genres littéraires, comme le roman historique et politique avec "Les Chouans", le roman phylosophique avec "Le Chef-d'oeuvre inconnu", le roman poétique avec "Le Lys dans la vallée", le roman fantastique avec "La Peau de chagrin" et les romans réalistes avec les plus connu "Le Père Goriot". Il a laissé l'une des plus imposantes oeuvres romanesques de la littérature française avec 91 romans et nouvelles parus de 1829 à 1852, sans compter une cinquantaine d'oeuvres non achevés. le tout est appelé "Comédie humaine".

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi "La Peau de chagrin"?

 

Ce titre vient de l'élément fantastique, déclancheur de l'histoire que Raphael, le personnage principal, va vivre.

 

Présentation de l'oeuvre:

 

Ce roman est composé de trois parties, "Le Talisman", "La femme sans coeur", et "L'agonie".

 

Le résumé:

 

En octobre 1830, Raphael perd son dernier sous dans une maison de jeu et décide de se suicider. Il entre par hasard dans un magasin d'antiquité où l'antiquaire lui montre la Peau de chagrin ayant le pouvoir d'exaucer les voeux. L'antiquaire met en garde Raphael en lui disant que chaque désir fera diminuer la peau, symbole de sa vie.

Raphael faire la connaissance en 1826 de Pauline, la fille de Madame Gaudin chez qui il s'était installé. En 1829, il fait la rencontre de Rastignac qui va le dissuader de travailler dans la luxueuse société parisienne mais qui ne réussira pas. Il lui présente la comtesse Foedora, femme riche et belle,dont il va tomber fou amoureux en essayant de la séduire. Elle en sera indifférente et Raphael va être très vite endetté et menacé par les huissiers suite à cet échec amoureux. Il va donc songer à la Peau de chagrin et faire le voeux  d'être riche. Le lendemain, il hérite d'un riche oncle mais la peau rétrécit.

En 1830, Raphael est riche mais conscient de sa fragilité, il fait attention à ne plus faire de voeux mais un jour, sans le souhaiter il va faire un voeux sans le vouloir et la peau va diminuer à nouveau. Le même soir il va revoir Pauline devenu très riche et très belle, ils expriment mutuellement leur amour et font le voeux de se marier. La peau diminue inéxorablement. Quelques temps plus tard, Raphael, très affaibli, décide de tout raconter à Pauline sur la peau. Il est prit d'un dernier désir de la posséder, Pauline comprend que ce souhait va le tuer. Elle décide donc de se suicider pour sauver Raphael mais il la rattrape, l'étreint et meurt sur son sein.

 

Les thèmes et le contexte:

 

L'histoire se passe à Paris en 1830. Les thèmes abordés sont l'amour, la pauvreté, la richesse.

 

Ce que je retiens:

 

Balzac montre à travers ce roman que toute chose a un prix et le bonheur n'existe pas, ici le prix à payer est sa vie.

 

Mon avis:

 

Je n'est pas bien aimé ce livre parce qu'il n'y avait pas de suspens, on peut assez facilement prévoir ce qui va se passer. Il aurait pu être bien, l'intrigue me plaisait, mais l'histoire n'était pas assez vive, il manquait du suspens.

En revanche j'ai bien aimé ce que Balzac nous fait retenir de ce livre, toute chose a un prix et le bonheur n'existe pas.

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 13:28

La Fortune des Rougon 

la-fortune-des-rougon_couv.jpg (294×475)

L'auteur:

Émile Zola © CMN

Emile Zola, de son nom d'état civil Emile Edouard Charles Antoine Zola, est né en 1840 et est mort en 1902 à l'âge de 62 ans. 

Il est connu comme écrivain mais il a été aussi un journalisme (il a écrit notamment un article dans un journal contre l'affaire Dreffus nommé J'accuse)

Il est le chef de fil du naturalisme.

Le naturalisme est un mouvement littéraire où dans les romans il y a présence de descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines. L'auteur montre la société telle qu'elle était, émet des hypothèses qu'il vérifie à l'aide d'expérimentation.

 

 

Les Rougon Macquart:

Le cycle des Rougon-Macquart est certainement les livres les plus connus de Emile Zola.

Ce cycle est divisé en 20 volumes qui met en scène la trajectoire de la famille des Rougon-Macquart sous le Second Empire à travers différentes générations.

Une citation de Zola qui permet de savoir comment il définisait son cycle " Je veux expliquer comment une famille, un petit groupe d'êtres, se comporte dans une société, en s'épanouissant pour donner naissance à dix, vingt individus qui paraissent, au premier coup d'oeil, profondément dissemblables, mais que l'analyse montre intimement liés les uns aux autres. L'hérédité a ses lois, comme la pesanteur."

 

La Fortune des Rougon:

72Y-ciKPU1LjUKDOYdFMUsJIYD4.gif (1591×1440)

 

Les personnages:

Dans ce roman, on mentionne tous les personnages de la première, deuxième et troisième générartion après la troisième on en parle que très brièvement. Cependant, on ne suit que six personnage dont un ne faisant pas partit de la famille. Ces personnages sont Adélaïde Fouque, Pierre Rougon, Antoine Macquart, Ursule Marquart(mais ensuite Mouret), Silvère Mouret et Miette (de son vrai nom Marie) qui ne fait pas parti de cette famille.

 

La composition:

Ce roman est divisé en deux histoires: celle d'Adélaïde, de Pierre, de Antoine et d'Ursule le commence de l'arbre généalogique et l'histoire d'amour entre Silvère et Miette.

 

Le contexte:

L'histoire se déroule, comme nous dit le sous-titre du cycle, sous le Second-Empire. Elle se déroule dans la ville de Plassans (qui est le nom imaginaire donné à la ville d'Aix-en-Provence) et est une sous-préfecture. Cette ville est divisée en trois quartiers: Saint-Marc(quartier où vivent les nobles), le vieux quartier(où vivent les ouvriers) et la ville neuve(où vivent les bourgeois).

 

Résumé:

Adélaïde Fouque est une jeune fille orpheline et devient une des plus riche héritière de la ville, dont le père est mort de follie, et elle se marie non pas avec un noble comme il est coutume mais avec un paysan. De cette union est née Pierre. Malheuresement, le paysan meurt quelques temps après et Adélaïde a une relation avec un contrebandier nommé Macquart mais ils ne se marièrent point. De cette relation est née deux enfants: Antoine et Ursule. Et le temps passa, Adélaïde ne s'occupait pas de ses enfants qui devenaient de vrai diable et attendait son amant. Puis, Macquart fut tué par un policier et c'est à ce moment que Pierre pris conscience qu'il devait être le maître de la demeure et voulut se debarasser de son demi-frère, de sa demi-soeur et même de sa mère. Etant donné que le père de Pierre était mort il a échappé au service militaire ce qui n'est pas le cas de son demi-frère où son père est mort mais en temps que contrebandier donc il partit. Ensuite pour sa demi-soeur, il la fit marier avec un ouvrier nommé Mouret. Pour sa mère, il la regarda sans rien dire pour la faire culpabiliser d'avoir eu comme amant un contrebandier et elle partit vivre dans la maison de son ancien amant. Maintenant maître de la demeure, Pierre la vendit pour avoir de l'argent et épouser Félicity. Avec sa femme, ils eurent cinq enfants: trois garçons(Eugène, Aristide et Pascal) et deux filles(Sidonie et Marthe) . Ils réussirent à faire marier leur fille et s'en débarasser pas la même occasion. Ils comptèrent sur les fils pour leur faire fortune en leur apportant une excellente éducation. Cependant ces fils ne satisfaire pas leurs parents: Eugène parti a Paris, Aristide veut y aller mais y renonce tandis que Pascal, lui n'est pas attirer pas l'argent ni par l'ambition contrairement à toute la famille qui est avide de pouvoir. Puis, on fit savoir à Pierre et Félicity qu'ils devaient être contre la République. De cette opposition à la République, il eut la création du salon jaune dans le salon des Rougon dirigé par Pierre où on entendait des mensonges sur la République. Aristide, lui est pour la République et crée son journal. Puis, Eugène revient à Plassans et fit un marché avec son père pour que le coup d'état qui va se produire fasse leur fortune et Pierre reçut chaque semaine une lettre de comment il devait agir sans en informer Félicity. Puis un beau jour, Antoine Macquart revient et apprend que Pierre la escroquer et demande sa part sur la vende de la demeure. Pierre ne lui donne que quelque sous ce qui mis Antoine dans une colère contre les Rougon et il voulut se venger. Antoine rencontra ensuite une femme appelée Joséphine et ils eurent 2 filles et 1 garçons. Ils volaient ses propres enfants pour qu'ils puissent faire ses activités quotidiennes. Antoine est pour la République, car les Rougon y sont contre; il veut se venger. Ursule, quant a elle, eut trois enfants dont un qu'elle appela Silvère. Ensuite Silvère vient a Plassans et est recueilli par sa grand-mère qu'il appelle Tante Dide. Silvère est pour la République mais ne veut que la liberté et non de l'argent contrairement au reste de sa famille. Puis, il rencontra Miette, une jeune fille qui fut recueilli par son oncle et un amour passionnel se forma. Enfin, le coup d'état éclata et des républicains se soulevèrent pour reprendre le pouvoir. Silvère et Miette partirent avec les republicains mais ils furent tués tout les deux. Le coup d'état ayant réussi les Rougon sont devenus riche.

 

Explication de l'oeuvre et du titre du cycle:

Le titre est "La Fortune des Rougon" étant donné que les Rougon vont faire fortune avec le coup d'état. Le titre du cycle est "Les Rougon Macquart" car dans cette famille il y a la branche des Rougon et la branche des Macquart.

 

Les thèmes principaux abordés:

Les deux principaux thèmes sont l'ambition et l'argent puisque cette famille est obsedée par le pouvoir, la luxure.

 

L'analyse de l'arbre généalogique:

On peut comparer cette famille à une famille noble de part la branche légitime (les Rougon) et la branche illégitime (les Macquart). En effet, la branche légitime sera riche et aura du succès tandis que celle illégitime sera prauvre et seront des parias. On peut aussi comparer cette famille à une famille de bandit puisque Pierre et Félicity comptent sur leurs fils pour faire fortune. De plus, Antoine vole ses propres enfants. En effet , cette famille serait prête à vendre père et mère juste pour avoir un sou.

 

Roman réaliste et/ou naturaliste:

 

Pourquoi réaliste?

Ce roman est réaliste car il représente le quotidien de cette famille de classe moyenne et populaire au départ et aborde les thèmes de l'argent et des affrontement sociaux.

 

Pourquoi naturaliste?

Ce roman est naturaliste car l'auteur montre comment était la société telle qu'elle était mais aussi avec des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines.

 

Mon avis:

 

Points positives:

J'ai bien aimé l'affrontement entre Antoine et Pierre pour la direction de Plassans.

J'ai bien aimé également les divers rebondissements comme celui où Antoine revint ou encore celui où Pierre va se cacher chez sa mère.

 

Points négatives:

J'ai moins aimé les descriptions longues et très précises des personnages. Cependant, il faut certaines de ces descriptions pour pouvoir suivre le courant de l'histoire. 

J'ai moins aimé aussi l'histoire d'amour entre Silvère et Miette que j'ai trouvé longues et un peu prévisible.

La Fortune des Rougon

Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 20:46

 

 o0w06s6RpMrvpN3jlF Kz36B6Fw

 

 

Auteur:


Boris Vian, né le 10 mars 1920 à Ville d'Avray, décédé le 23 juin 1959 à Paris, était un écrivain, poète, parolier, critique et musicien de jazz (trompette) français. Il était aussi scénariste, traducteur, acteur et peintre. Il a souvent utilisé des pseudonymes sous la forme d'une anagramme pour signer ses textes, de plus sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il publie plusieurs romans, dont «J'irai cracher sur vos tombes» qui a fait scandale et a donc été interdit par la suite. Boris Vian a abordé tout genre littéraire : poésie, document, chroniques, nouvelles ainsi que des pièce de théâtre et des scénarios pour le cinema. Les principaux livres écrit par Boris Vian sont : «Vercoquin et le plancton» (1946), «L'écume des jours» (1947), «Les morts ont tous la même peau» (1947), «L'herbe rouge» (1950).

 

 

collage

 

 

Composition:


«L'écume des jours» est un roman composé de 68 chapitres de taille différent. Ces chapitres sont précédés d'une dédicace à sa femme (avec un dessin). Ce roman est organisé de façon chronologique, où plusieurs histoires sont reliées.

 

Contexte:


L'histoire se déroule à Paris, il y a longtemps, aucune date n'est précisée, seulement quelques lieux comme le musée du Louvres.

 

Les personnages:


Le personnage principal est Colin, un jeune homme aisé qui deviendra pauvre au fil du roman. Il aime le jazz et a besoin d'amour (il fera la rencontre de Chloé) mais déteste la violence et le travail. C'est un homme très généreux (il n'hésite pas à aider son ami Chick). 

Chick est le meilleur ami de Colin et est passionné par Jean-Sol Partre (Jean-Paul Sartre). C'est le petit ami d'Alise.

Chloé est la femme de Colin, son nom vient d’un morceau arrangé par Duke Ellington de la chanson «Chloé song of the swamp». 

Alise est la petite amie de Chick et aussi l'amie de Chloé.

Nicolas est le cuisinier de Colin et l'oncle d’Alise. Il ne fait pas partie de la même classe sociale que les autres personnages.

 

Thèmes:


Le thème principal dans ce roman est l'amour avec les histoires d'amour entre Colin et Chloé, Chick et Alise, Nicolas et Isis.

Les autres thèmes abordés sont : 

- la musique, Boris Vian, musicien de jazz (trompettiste) depuis 1937, il a milité en faveur du jazz pendant 15 ans, d'ou ses nombreuses références au jazz dans L'écume des jours.

- la maladie avec le nénuphar dans le poumon de Chloé qui est une métaphore pour parler de maladie cardiaque, Boris Vian fait encore ici référence à lui même étant atteint d'une maladie cardiaque.

 

Intrigues:


Il y a plusieurs intrigues présentent dans ce roman. L'intrigue principale est l'histoire d'amour entre Colin et Chloé qui tombent amoureux et se marient très rapidement, mais au fil du roman Chloé tombe malade. L'arrivée de la maladie est progressive. Chloé a un nénuphar dans les poumons, qui traduit en fait une maladie cardiaque. L'état de Colin va également se dégrader jusqu'à la mort de Chloé.

Les autres histoires sont moins développées. On retrouve l'histoire d'amour en Chick et Alise, où Chick se ruine pour son idole : Jean-Sol Partre, celui-ci est sa priorité la plupart du temps. Il fait passer Jean-Sol Partre avant Alise.

 

Pourquoi ce titre?


On peut imaginer que le titre «L'écume des jours» est une métaphore par rapport à l'écume des vagues. L'écume est une mousse blanchâtre qui se forme à la surface d'un liquide agité ou fermenté, c'est ce qui reste d'une vague quand elle repart. Donc ici la vague ferait référence aux jours  et l'écume à ce qu'il reste des jours d'une vie, de la vie de Colin et Chloé qui n'ont pas pu vivre pleinement leur histoire d'amour à cause de la maladie de Chloé.

 

Un roman naturaliste?


Ce roman est naturaliste  car le milieu où vivent les personnages ont une influence sur eux. La maison de Colin rétrécit au fur et à mesure que la maladie de Chloé progresse. Il y a aussi un côté fantastique avec les anguilles qui sortent des robinets.

 

Le film:


«L’Écume des jours» a aussi été adapté au cinéma par Michel Gondry sorti en 2013. Les acteurs principaux sont Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh et Omar Sy. Le film est très fidèle au roman. L'histoire est est la même à quelques détails près. Le film permet aussi de mieux comprendre certaines choses du roman.

 

 

affiche-du-film-l-ecume-des-jours

 

 

Mon avis:


J'ai bien aimé ce roman car l'univers est complètement décalé et la lecture est très facile. L'histoire sort de l'ordinaire, elle est très original. Boris Vian nous montre la souffrance de deux personnes qui s'aiment et essaient de lutter contre l'injustice de la vie, il nous fait donc passer un message pour nous dire que la vie est une choses magnifique mais qu'elle peut être gâchée en si peu de temps, il faut donc profiter et apprécier chaque bons moments. 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages