Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 14:07

                  Zazie dans le métro

 

Auteur :

Raymond Queneau est né au Havre le 21 février 1903 et est mort à Paris le 23 octobre 1976.

Raymond Queneau est apparu comme un romancier et poète fantaisiste qui a su allier mathématiques et littérature (ses deux passions dans la vie) pour donner naissance à des œuvres très drôles et très originales. C'était un romancier, poète, dramaturge et un conteur. Il a été le fondateur du groupe littéraire Oulipo.

L'auteur publie son premier roman Le chiendent en 1933 et connut son plus grand succès avec Zazie dans le métro publié en 1959 et qui sera par la suite adaptée au cinéma par Louis Malle en 1960.

Raymond Queneau a écrit différents roman tels que : Pierrot mon ami en 1942, Les fleurs bleue en 1965 et aussi quelques poésies comme : Cent mille milliards de poèmes en 1961.

 

 

 

 raymond queneau                                                zaziedans le metro


Pourquoi ce titre ? :

La signification possible qu'on peut donner au titre du roman c'est qu'à travers ce titre toute l'histoire est racontée car l'auteur présente dès la première de couverture le personnage principal, une petite fille nommée Zazie qui a un rêve, celui d'aller dans le métro.

 

L'organisation du roman :

Le roman est composé de 19 chapitres, soit 190 pages, qui racontent la vie de Zazie à Paris pendant à peu près un week-end.

Dans ce roman, le point de vue est omniscient et la narration fait alterner les dialogues et les actions des différents personnages.

 

Personnages :

  •  Zazie : C'est le personnage principal de ce livre. Petite fille vive, intelligente et débrouillarde mais très grossière et mal élevée («  mon cul ») avec un caractère moqueur, exigent, insolent et entêtée. Zazie veut devenir institutrice pour selon elle faire chier les mômes, ou alors astronautes pour faire chier les martiens. Sue ce personnage le narrateur a un point de vue interne.
  • Gabriel alias Gabrielle : Personnage important, c'est l'oncle de Zazie. Artiste spécialisé dans le travesti (nommé dans le livre comme « danseuse de charme » ou encore « d'hormoxessuel »). Il a un caractère compréhensif et de l'ardeur combative (Zazie déclare même «  des hormosexuel comme toi, doit pas y en avoir des bottes »).
  • Jeanne Lalochère : Mère de Zazie, récemment veuve, veut profiter de ce week-end à Paris pour faire une escapade en galante compagnie. Elle fait deux apparition dans ce livre : dans le premier chapitre et dans le dernier. On apprend au fil de l'histoire qu'elle a tué son mari avec une hache lorsqu'il avait tenté de violer leur fille Zazie.
  • Marceline : Femme de Gabriel.
  • Turandot : Propriétaire du bar, et propriétaire de l'appartement de Gabriel.
  • Charles : Ami de Gabriel et chauffeur de taxi. Il a une quarantaine d'année et est célibataire.
  • Gridoux : le cordonnier.
  • La veuve mouaque : Une hystérique rencontré durant l'enlèvement de Gabriel.
  • Trouscaillon alias Pedro-Surplus : Policier.
  •  Mado petits pieds : une serveuse de café amoureuse de Charles.

 

 ZazieMetro

 

Résumé de l'histoire :

Dans ce livre, l'attention du lecteur repose sur les différentes aventures que va avoir Zazie, une jeune fille de 12 ans confiée à son oncle Gabriel pour deux jours.

Elle a un franc parler, le sens de la répartie et n'est pas du genre à se laisser faire. Dans ce livre, elle a une expression favorite qui est : « mon cul ». En venant sur Paris, elle veut découvrir le métro mais celui-ci est en grève. Zazie et son oncle prennent donc le taxi de Charles, un ami de Gabriel, et visitent Paris mais rien n'intéresse Zazie, elle ne cesse de faire des fugues. Au sein de sa deuxième journée sur Paris, Zazie se retrouve avec tous ceux qu'elle a connu en deux jours : Turandot, Charles, Gridoux, la veuve mouaque, Trouscaillon … Gabriel avait décidé de les amener voir son numéro dans un bar homosexuel où il est surnommé Gabriella. Ils finirent leur soirée dans un bar où une bagarre éclat ce qui arrêt net la soirée en les obligeant de s'enfuir par les souterrains.

Finalement Jeanne Lalochère, la mère de Zazie est venu récupérer sa fille à la gare et quand elle lui demande ce qu'elle a fait de son week-end Zazie répond : « J'ai vieilli ».

 

Le contexte: 

Toute cette histoire se déroule à Paris dans le années 1950 car dans ce livre, on nous présente différents lieu caractéristique de Paris comme la tour Eiffel et on reconnaît également le langage de cette époque.

 

Les thèmes principaux :

  •   le métro : on se demande si Zazie va le prendre ou non
  •   le sujet de l'enfance : avec le personnage principale Zazie
  •   le monde des adulte
  •   la sexualité : avec l'homosexualité de Gabriel
  •   le langage populaire
  •   l'apparence
  •   la société française

 

Roman réaliste/naturaliste ?

Ce roman n'a pas hérité du mouvement réaliste mais plutôt du surréaliste et de l'oulipo car ce sont les mouvements qu'emploie Raymond Queneau mais aussi parce qu’on remarque bien que ce sont des situations/dialogue surréel.

 

Vision du monde :

Dans ce roman, l'auteur fournit une vision du monde particulière car il nous fait comprendre que parfois les apparences sont trompeuses, ce qu'on aperçoit, comprend des gens n'est pas toujours la réalité comme le montre le cas de Gabriel et de Zazie.

 

Style d'écriture :

Queneau a un style d'écriture très particulier, inspirée du néo-français qui est caractérisé par une syntaxe et un vocabulaire typique du langage parlé et par une orthographe plus ou moins phonétique comme par exemple avec le mot «  egzagérer » (p.71) ou encore «  I dit qu'i veut pas » (p.136).

Ce roman a un style d'écriture très original ce qui produit un effet familier.

 

Mon avis :

Les points positifs :

  •  L'histoire qui est racontée dans ce livre, histoire original et très prenante.    

  •  Le personnage de Zazie avec son franc parler et son sens de la répartie envers les adultes.

  •  La présence de personnages aussi différents les uns des autres.

Les points négatifs :     

  • Le passage du diner dans l'avant dernier chapitre car pour moi, il n’a pas un rôle très important dans la compréhension de l'histoire.

  • Certains mot ou phrase difficiles à comprendre du au style d'écriture.

 

Adaptation filmographique :

 

                                      affiche zazie


Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 30/11/2013 21:39

Bonne présentation qui rend bien compte de l'originalité de ce petit livre, et témoigne d'une bonne compréhension de celui-ci ; bien illustré, de surcroît. On aurait pu insister un peu plus encore sur le style, si particulier.

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages