Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 12:36

UN SECRET DE PHILIPPE GRIMBERT

 

I ) Philippe Grimbert5778480455_9a4198243c.jpg

 

Il est né à Paris en 1848. C'est un écrivain et psychanalyste (= étude fondée sur l'inconscient).
Il est également passionné de musique il publia 2 essaies : Psychanalyse de la chanson (1996) et Pas de fumée sans Freud (1999).
Il a également publié 4 romans :

  • La petite robe de Paul (2001)

  • Un secret (2004) qui a ensuite été adapté au cinéma par Claude Miller. Le livre à été récompensé par le prix Goncourt des lycéens (2004) , le prix de Lectrices de Elle et la pric Wizo en (2005)

  • La mauvaise rencontre (2009)

  • Un garçon singulier (2011)

  1. Pourquoi le titre « Un secret » ?

    http://zupimages.net/up/3/597460579.jpg

« Un secret » n'était pas le titre que P.Grimbert avait tout d’abord choisis pour son roman. Il avait envoyé à son éditeur un manuscrit s'intitulant « Le cimetière des chiens »

Ce titre avait été refusé pour des raisons commerciales, pour eux « cimetière » et « chiens » n'étaient pas des termes considérés comme « vendeurs » et le titre pourrait faire penser à un roman

« ennuyeux »

Le titre « un secret » à donc été retenu car :

  • C'est un titre plus simple

  • C'est un titre attractif qui suscite la curiosité du lecteur

 

  1. Quel est la composition du récit ?

Un secret est un récit, constitué par les souvenirs d’un narrateur qui se raconte à la première personne du singulier. Le récit ne suit pas un ordre chronologique : il est difficile dans les premières pages de situer les événements dans leur temps : baptême tardif, découverte de “Sim”, invention d’un frère imaginaire, tous ces éléments se chevauchent sans qu’aucune date n'interviennent.

 

La première phrase : “Fils unique, j’ai longtemps eu un frère.” plonge le lecteur dans le doute. On comprend que le narrateur a eu un frère bien qu’il ait été fils unique.

 

Le récit est au passé, le narrateur raconte son histoire, c'est comme une autobiographie.

Frustré par le silence de ses parents et les non-dits familiaux l'enfant compense par son imagination et s'imagine sa propre vie, la rencontre de ses parents..

 

« A partir des rares images qu’ils me laissaient entrevoir j’ai imaginé la rencontre de mes parents. Quelques mots lâchés sur leur enfance, des bribes d’informations sur leur jeunesse, sur leur idylle, autant de parcelles sur lesquelles je me suis jeté pour construire mon improbable récit. J’ai dévidé à ma façon l’écheveau de leur vie et, de même que je m’étais inventé un frère, j’ai fabriqué de toutes pièces la rencontre des deux corps dont j’étais né, comme j’aurais écrit un roman.La pratique du sport, leur passion commune, avait réuni Maxime et Tania : mon histoire ne pouvait commencer que dans le stade où je les accompagnais si souvent.»(p35)

 

On y trouve des flash-back qui nous ramène à la seconde guerre mondiale lorsque Philippe apprend son histoire.

  1. Quelles sont les intrigues ?

 

Le narrateur est né en France de l'après-guerre en 1948. Il a des problèmes de santé, souffre de son physique, nécessitant des soins permanents de son infirmière et confidente Louise dont le cabinet est installé à côté du magasin d'articles de sport tenu par ses parents Maxime et Tania

 

Fils unique, le narrateur s'invente un grand frère plus grand, plus fort, et protecteur pour lui servir de modèle et le consoler lors de ses chagrins. Mais, ce frère devient lui aussi oppressant, tyrannique et invincible avec le temps.
Son nom lui-même, Grimbert, porte des «modifications» : le « n (haine) » a fait place au « m (aime) » et le « g (j'ai) » a été remplacé par le « t (tais), ». Son père nie que leurs nom était auparavant « Grimberg ».

Le narrateur se pose de nombreuses questions :

-Pourquoi le narrateur s'imagine t'il ce frère ?
-Pourquoi plus le narateur grandit, plus les relations avec son « frère » sont tendues ? (P24)
-As t'il eu un frère dans le passé ?
-Quel passé cache le père du narrateur pour avoir changé l'orthographe de leur nom de famille ? ( P17)

- Pourquoi le découverte du chien en peluche dans la malle de la chambre de service trouble ses parents ? (P13)
- A qui appartenait ce chien appelé Sim par le narrateur? (P24)

 

 

  1. Quels sont les thèmes principaux?

Les thèmes principaux sont :

-L'amour

-La guerre

-Le mensonge ( Le secret des adultes)

-La jalousie (Hannah envers Tania)



  1. Quel est le contexte

L'histoire se passe au XXème siècle mais lorsque l'on nous raconte le passer la famille on nous revoit dans les années 40 lors de la seconde guerre mondiale



  1. Quels sont les personnages

Les personnages principaux sont :

 

PHILIPPE → le narrateur

TANIA → la mère de Philippe

MAXIME → le père de Philippe et de Simon

LOUISE → l'infirmière, une vieille amie de la famille

SIMON → le frère de Philippe, fils de Maxime et Hannah

HANNAH → la mère de Simon

 

http://zupimages.net/up/3/474921720.jpg -> TANIA et MAXIME

http://zupimages.net/up/3/906697954.jpg -> LOUISE - HANNAH - TANIA

http://zupimages.net/up/3/1369944900.jpgPHILIPPE et son père MAXIME

  1. Résumé

Fils unique Philippe est un jeune garçon solitaire. Ses parents, Maxime et Tania sont des athlètes. Philippe est fragile, il s'isole, se pose des questions sur son passé. Il s'invente un frère qui est plus fort que lui dans tous les domaines. Au début ils ont une bonne relation mais au fur et à mesure leur relation se dégrade, ils se bagarrent..
Un jour, Philippe se bat avec un camarade car son camarade s'est moqué d'une scène dans un documentaire sur les camps de concentration.

Quand il raconte ça à Louise (l'infirmière) elle se rend compte qu'elle doit lui dire la vérité.
A l'origine les parents de Philippe étaient beaux-frère et belle sœur. Hannah la première femme de Maxime était la sœur de Robert époux de Tania.

Maxime et Hannah ont eu un fils → Simon

Mais lors de son mariage avec Hannah, Maxime eu le coup de foudre pour Tannia.
La guerre arrive alors. Pour se protéger ( ce sont des juifs) la famille veut rejoindre Saint Gaultier (= zone libre). Les hommes partent les premiers, les femmes doivent ensuite les rejoindre.
Tania arriva à Saint Gaultier mais malheureusement Hannah, Robert et Simon n'ont pas eu cette chance.

Maxime et Tania ont donc puent vivre leur histoire et avoir un fils : Philippe.

Philippe ne juge pas ses parents, il comprend enfin pourquoi il s'imaginait ce frère et peut donc à son tour devenir adulte.


  1. Roman réaliste

Ce roman est réaliste car c'est un roman autobiographique écrit par Philippe Grimbert. Il a également été adapté au cinéma par Claude Miller.



  1. Mon avis

J'ai apprécié ce livre car c'est une histoire réelle et très touchante. Elle nous permet de comprendre le génocide à travers le personnage principal ( Philippe) et pas à travers un documentaire comme on a l'habitude de le voir.
Les phrases sont simples, le livre se lit facilement et vite.

Par contre il y a beaucoup de personnages dans le livre, on s'y perd un peut.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 30/11/2013 22:27

D'après ce que tu nous dit, Philippe Grimbert serait né en 1848 ?... => quelle longévité !!!...
Ceci dit, une bonne présentation du roman (j'ai bien apprécié, notamment, la partie d'analyse de la composition du récit ; et regrette qu'il n'y ait pas eu un peu plus d'analyse à la fin, lors de l'avis personnel). Bien, donc, mais dommage qu'on rencontre des fautes !...

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages