Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 22:06

Sportes-Morgan.jpg

 

Biographie de l'auteur :

 

 Morgan Sportès est né le 12 octobre 1947 à Alger. Il est l'auteur de 20 livres à succès qui ont été traduits en plusieurs langues notamment en espagnol, italien, portugais, chinois, japonnais.

Son livre-enquête L'Appât a été porté à l'écran par Bertrand Tavernier en 1995.

Il a été lauréat de la Villa Kujoyama en 2000.

 

Bibliographie :

 

 

  • Siam, Paris, Edition du seuil, 1982.
  • Je t'aime, je te tue, Paris, Éditions du Seuil, 1985.
  • Outremer, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 1989.
  • L'Appât, Paris, Éditions du Seuil, 1990.
  • Pour la plus grande gloire de Dieu, Paris, Éditions du Seuil, 1993.
  • Ombres siamoises, Paris, Éditions Mobius/H. Botev 1995.
  • Tonkinoise…, Paris, Éditions du Seuil, 1995.
  • Rue du Japon, Paris, Paris, Éditions du Seuil, 1999.
  • Solitudes, Paris, Éditions du Seuil, 2000.
  • Une fenêtre ouverte sur la mer, Paris, Éditions du Seuil, 2002.
  • L'Insensé, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 2002.
  • Maos, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 2006 (Prix Renaudot des lycéens 2006).
  • Ils ont tué Pierre Overney, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 2008.
  • L'Aveu de toi à moi, Paris, Fayard,   
  • Tout, tout de suite, Paris, Fayard, 2011.


 

Courte présentation du livre :

 

 65655790.jpg

En 2006, Elie, un juif est enlevé, séquestré et torturé car il est supposé riche, par un groupe d'une vingtaine de jeunes de banlieue dirigé par Yassef que les médias ont appelé « le gang des barbares ». Le procès s’est déroulé d’avril à juillet 2009.

 

                                                                                                                                      

 

 

                                                                                                               Océane

 

Avis


Océane : J'ai apprécié ce livre étant donné que cette histoire relate des faits réels et historiques. La manière dont est écrit ce roman facilite la compréhension. Le seul point négatif de ce livre est qu'il y a beaucoup de description de personnages qui peuvent parfois sembler inutiles. Dès le commencement, nous sommes embarqués dans l'histoire, nous avons toujours envie d'en savoir plus. C'est un livre que je recommenderais.

 

Juliette : Ce livre, qui peut-être nous laisse un peu perplexe au premier abord, nous plonge dans le monde des "té-ci du neuf-trois": cet univers brutal dont on entend si peu parler de la sorte, où l'on découvre l'organisation des gangs en banlieues parisiennes et jusqu'où peut mener l'appât de l'argent, les préjugés sur les religions, et les relations entre filles et garçons de ces milieux. Des personnages banales, qui n'ont pas conscience de ce qu'ils font, commettent le pire délit: celui de séquestrer Elie, un jeune supposé riche par le chef de la bande puisque Juif, afin d'en tirer une rançon auprès de sa famille, puis de la communauté juive entière. Chose qui n'aura pas lieu, et décidera Yassef, le Boss du "gang des Barbares", à mettre fin aux jours d'Elie.

 Morgan Sportes, qui a dû éplucher maintes fois les dossiers du procès, nous donne des détails très précis de tout les actes commis par les personnages, comme l'heure à laquelle untel est aller manger, dans quel restaurant de quelle rue, etc. Mais finalement, à bien y reffléchir, certaines indications étaient sûrement de trop puisque lassantes. Ceci dit, c'était tout de même nécessaire d'en prendre connaissance afin de s'enfouir au mieux dans l'histoire, qui est, rappelons-le, une histoire vrai. Et le fait que ce soient des actes qui ont réellement eu lieu nous entraine encore plus dans le livre, qui se lit très rapidement. En effet, l'écriture de l'auteur est fluide et agréable.  

Ce qui peut parraître étrange, c'est que pour certains des personnages -qui ne sont que les pantins,les serviteurs de l'organisateur de ce coup monté- ont éprouve une forme de pitié, et parfois même de la sympathie, alors que Sportes nous dévoile là une version la plus neutre possible, "un conte de faits".  

Je recommande très fortement ce livre, qui se lit d'une seule traite, même si le nombre de pages peut nous impressionner.


Stéphanie :

En commençant ce livre, j’étais un peu perdue car tous les personnages que l’on rencontre sont décrits avec précision donc je n’arrivais pas à distinguer les personnages importants des autres. Mais il devient vite plus compréhensible quand l’histoire se met en place.

Ouvrir ce livre, c’est rentrer dans l’univers très peu connu des banlieues et de leurs gangs.

J’ai découvert que ce roman découle de fait réels après l’avoir entamé et cette découverte à changé ma façon de lire. Ce roman est entrecoupé de témoignages des membres du gang qui ce sont, soit fait manipuler ou on fait preuve d’une grande cruauté.

Il m’a intrigué et choqué : Comment des êtres humains peuvent faire preuve d’une telle violence ?

Je recommande ce livre qui se lit facilement et qui est très intéressant.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages