Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 18:15

I- Présentation de l'auteur :

      

Jean-Claude Izzo est né le 20 Juin 1945 à Marseille et est décédé le 26 Janvier à Marseille. Il est né d'un père immigré italien arrivé à Marseille en 1928 et d'une mère né à Marseille de parents immigrés espagnol.

En 1968, Jean-Claude Izzo devient journaliste dans le quotidien communiste La Marseillaise. Deux ans plus tard il publit son premier receuil de poème. En 1978 il quitte le parti communiste dont il faisait parti et quitte Marseille. En 1995 est publié Total Khéops qui est le premier volet de la trilogie Marseillaise, le deuxième volet est Chourmo et le troisième est Solea.

Au total l'auteur aura écrit 18 oeuvres dont Les Marins perdus en 1997 et Le soleil des mourants en 1999.

Jean-Claude Izzo a eu le privilège que deux des ses oeuvres soient adaptées: Total Khéops au cinéma ainsi que Les marins perdus en bande-dessinée.

 

II- Présentation du livre

 

Pourquoi ce tritre ? : Tout d'abord, Total khéops est une expression tirée de l'album Sad Hill du groupe de rap Marseillais IAM. Cette expression signifie qu'on est plongé au sein d'une situation particulièrement complexe.

 

Résumé : Cette histoire se passe à Marseilles, elle raconte la vie d'un policier Fabio dans les années 90 qui était fils d'immigrés Italiens, ayant dans sa jeunesse fait de nombreux braquages avec ses deux amis Manu et Ugo.Mais il va se retrouver dans la tourmente lorsque Manu va etre tué par un gang, ainsi que Ugo qui va subir le même sort en étant tué par des policiers. C'est alors que Fabio va mener sa propre enquête.

 

Organisation : Il y a deux narrateurs dans ce roman, le premier est Ugo dans le prologue et le deuxième est Fabio dans le reste du livre.

 

Personnage : Le personnage principal est donc Fabio, c'est un homme de 40 ans, célibataire, sans enfants, sans vraiment de domicil fixe, qui fréquente beaucoup les bars et aime boire un verre de whisky.

Fabio n'est pas un super héro, il s'occupe de l'ordre public et passe son temps à éviter les émeutes dans les quartiers chauds de la ville. Il n'est pas bien vu  par ses chefs et collègues car il a une facheuse tendance à défendre certains délinquants. Mais grâce à sa connaisance du terrain il sait où frapper, où s'informer et où se tourner pour mener son enquête.

--> Présentation de Fabio en portrait éclaté.

 

Les autres personnages du roman sont Manu, Ugo, Lole, Leila et Pérol.

 

Thèmes : Les thèmes abordés dans ce roman sont les problèmes d'immigration, de racisme. En effet Marseille a cunnu des vagues successives et massives d'immigrés. L'auteur montre ainsi la difficulté des jeunes à s'intégrer dans la société. On peut donc voir qu'il s'agit d'un roman réaliste.

 

L'attention du lecteur est porté sur les meutres liés à la grosse délinquance comme les trafics de stupéfiants, d'armes, ou encore la prostitution.

 

III- Analyse du livre

 

Style : Description profonde de Marseille : noms de bars, rues, places exacts. Pour cela l'auteur utilise des phrases courtes et dynamiques ainsi que des vers de poésies et des paroles de rap.

 

Le personnage principal reconnaît à certain groupe une précision dans leurs descriptions de la réalité à laquelle les jeunes sont confrontés.   [phrase incompréhensible ... ] 

 

Visison du Monde : Tout au long du roman on comprend que Fabio trouve la vie injuste, il a beaucoup de mal à accepter la réalité en ce qui concerne les injustices liées aux immigrés qui ne sont jamais suspects mais directement coupables dès qu'il y a un soucis dans un quartier.

 

Avis : J'ai beaucoup aimé ce livre, notamment parce qu'il s'agit d'un polard, d'un livre contemporrain qui est donc facil à lire et à comprendre. Ce livre traite de plus des problèmes de Marseille qui sont encore d'actualités aujourd'hui. Par contre il y a trop de détails sur les noms de rues et le livre peut etre destabilisant pour le lecteur car il ne peut plus savoir qui sont "les gentils" et "les méchants" entre policiers et délinquants car Jean-Claude Izoo donne de bon arguments pour défendre les uns et les autres.

 

Je retiens de ce livre que les délinquants deal ou font des braquages parce qu'ils n'arrive pas à s'integrer dans la société. La délinquance reste un grand probème de nos jours Et le racisme est encore très profond.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. URNAUER 28/11/2013 12:01


Une présentation assez satisfaisante, même si elle aurait sans doute pu être plus interréssante, si tu avais approfondi certains aspects (le côté anti-héros du personnage principal, sa nostalgie
; un registre lyrique "modernisé", etc)


 

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages