Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 14:29

 

Biographie de l'auteur :

Thierry Beinstingel est née à Langres en 1958. Il est cadre dans les télécommunications. Il s'est mis à l'écriture dans les années 90. Il écrit principalement des romans sur le monde d'aujourd'hui et plus particulièrement des romans d'entreprises. Son roman Composants à reçu une mention au prix Wepler en 2002. 

 

Bibliographie :

Central (2000)

Composants (2002)

Paysage et portrait en pied-de-poule (2004)

CV roman (2007)

Retour aux mots sauvages (2010)

source : Evene.fr

Résumé de Retour aux mots sauvages :

Eric perd son travaille d'électricien et se retrouve du jour au lendemain téléopérateur, à 50 ans . Dans son ancien métier il bougeait beaucoup et parlait peu tandis que maintenant c'est tout l'inverse. Les suicides se succèdent, on en parle dans les journaux. Pour ne pas perdre le sens de sa vie, Eric cours tous les jours et note ses performances dans un petit carnets où il note aussi les numéros des clients à rappeler, alors que c'est interdit.


http://images-booknode.com/book_cover_retour_aux_mots_sauvages_88342_250_400

Source : Booknode.com

Avis

Ce livre m'a plus déjà parce que c'est un livre facile à lire : Les chapitres sont cours et les mots sont simples et bien choisis. Il y a beaucoup de proverbes et de citations de La Fontaine : "Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf" (p.155) dont la morale de cette fable se retrouve à la page 293 : "Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages. Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs. Tout petit prince a des ambassadeurs. Tout marquis veut avoir des pages." N'ayant pas connu encore le monde du travail, je pense que certaines choses peuvent nous passer à côté. Un adulte ayant déjà travaillé le lirait certainement différemment. 

Audrey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adrien :

Le livre est plutot sympathique , j'ai bien aimé l'histoire de ses personnages . Une personne étant dans le monde du travail doit pouvoir s'identifier un peu plus que nous , mais je trouve que le récit reflète bien la réalité . De plus, le sujet abordé n'est pas courant . Toutefois on peut se perdre entre le passage incessant d'une personne à une autre et donc perdre le fil de l'action . A part ce détail , c'est un récit plutot agréable , rien d'extraordinaire mais rien de mauvais .

 

Camille : Un livre agréable à lire. On s'attache facilement à Eric, le personnage principal, et sa vision du monde du travail qu'il nous offre reflète plutôt bien la réalité qui nous attend, nous lycéens. Un sujet plutôt rare à dénicher dans les romans... La seule chose que je déplore, c'est le passage du narrateur d'un sujet à un autre, sans aucun rapport : il peut nous parler du travail d'Eric pour passer dans le paragraphe suivant à ses résultats de course. Sinon, un très bon livre, à prendre si on a envie de souffler un peu.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

visit here 17/12/2013 12:51

Once again I am back on your blog and read about the author and writing Back to Wild Words - Thierry Beinstingel. This has been one of the best read so far on the internet for information seeker like me and I would like to thank you for the effort.

Danielle Mercey Doré 12/12/2010 12:17


Livre captivant qui reflète si bien l'évolution des mentalités dans le monde du travail. Eric vit une situation de notre époque. On le prend, on le pose là avec un autre prénom. Il n'a pas le
choix, il doit rester anonyme, ne pas avoir de sentiments, aujourd'hui, tu vends ce concept, demain tu en vendras un autre, on ne te demande pas de penser, surtout pas de penser, ça fait perdre du
temps. C'est si important d'en gagner, tant de "jeunes cadres dynamiques" se torturent l'esprit à réinventer l'eau chaude !
Heureusement, il reste un peu d'humanité. La course à pied pour se vider la tête, l'échange avec le frère et la soeur. Et enfin l'harmonie familiale un temps en équilibre qui revient enfin - en
fin.

Tout ça pour dire qu'une fois de plus j'ai beaucoup aimé lire Thierry Beinstingel et que je ne vais pas me priver d'en parler à mes ami(e)s lecteur(e)s.


Prix Goncourt des lycéens 14/10/2010 14:38


Bonjour, les lycéens-jurés peuvent désormais aussi publier leurs propres critiques littéraires sur la fan-page Facebook officielle du Prix Goncourt des lycéens :
http://www.facebook.com/leprixgoncourtdeslyceens?v=app_117832444940981
:)


M Urnauer 11/10/2010 21:58


Bien Audrey. D'autant que tu n'étais pas présente au Lycée aujourd'hui !... Tu me diras, vu les misères que nous ont fait les ordinateurs !...
Bon rétablissement.


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages