Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 20:33

 

         

                   Bibliographie:       

  • 2010 : La vie est brève et le désir sans fin
  • 2004 : L'Homme-sœur, Prix du Livre Inter 2004
  • 1998 : Sissy, c'est moi
  • 1994 : Welcome to Paris
  • 1991 : Ludo et compagnie
  • 1987 : La Lenteur de l'avenir
  • 1984 : Le Corps inflammable

 

            La vie est brève et le désir sans fin

 

 

                    La vie est brève et le désir sans fin est un livre sur les affres de l’amour, vues du point de vue masculin. Il met en scène deux hommes, l’un marié, à Paris, l’autre pas, à Londres, tous les deux amoureux de la même femme, assez énigmatique, et qui va de l’un à l’autre. Il y a celui qui hésite, et celui qui attend, tous les deux souffrent.
Comment choisir ? Qui choisir ? Ce roman est l’histoire d’une inépuisable et inéluctable souffrance amoureuse plus forte que tout. Et elle est racontée de l’inimitable manière qu’à Patrick Lapeyre de raconter le monde comme il ne va pas. Petites touches d’une acuité et d’une intelligence qui laissent confondu. Événements apparemment anodins qui ne le sont en fait pas du tout. Poétique de la métaphore, métaphores tellement inattendues et qui sont en réalité rien moins, une à une et peu à peu, qu’une pensée du monde. Humour profondément lucide et humain, généreux. D’où vient, lisant ce livre d’une insondable mélancolie que l’on ne puisse faire autrement que sourire, constamment sourire. Peut-être du bonheur d’avoir été reconnu ?

 

                                                                                Avis

 

               Ludwig: Ce livre m'as plus, oui, la façon dont il écrit les choses, dont il tourne l'histoire est très attachante et compréhensible à cause surement du coté contemporain (complexité et puis l'époque), pour ma pars je l'ai  très vite lu. J'ai noter aussi quelques petites touche amusantes dans le texte comme des mots qui ressortent du texte comme ça, on sait pas d'où ils sortent, on les lit et on rigole. Ce n'est pas une histoire gaie enfin la fin surtout, certe mais c'est une belle histoire quand même. J'ai quand même un "hic" la fin: ce n'est pas les choix diverts qui mon surpris dans la fin de l'histoire mais le faite qu'il ne prépare pas sa chute. Il parle des mondes parallèles comme ça, sans nous prévenir au préalable... il n'en reste pas moi que la fin, troublante, est tout de même appréciable. Un livre qui m'as plus dû à son écriture, son coté contemporain et ces problématique.

 

Agathe : Je dois dire que j'ai eu du mal à "rentrer" dans le livre, en effet je ne comprenais pas grand chose au début de l'histoire, et le fait que l'auteur passe d'un personnage à l'autre ne m'y a pas beaucoup aidée. Mis à part cela, je trouve que le sujet du livre est bon tout comme la façon d'écrire. Les personnages sont attachants et j'ai eu tendance à vouloir les encourager dans leurs relations. Ce que je trouve dommage c'est le fait que l'histoire soit plutôt simple, de ce fait on peut aisément deviner la suite des évènements. C'est un livre que j'ai apprécié.

 

Joséphine : 

Si il y a un livre que je n'ai pas aimé c'est bien celui la. Il m'a beaucoup déçu, je m'était attendu a mieux par rapport au titre poétique qui m'a tout de suite attiré. C'est une histoire sans aucune originalité ni captivante. De même que l'écriture avait l'air fluide mais en fait pas du tout. L'histoire m'a paru sans interêt et n'apportant rien. C'est vrai que la psychologie des personnages est très développées : la souffrance, l'attente, l'amour aussi mais c'est le seul point positif que je garde dans ce livre. Pour conclure ce n'est pas un livre que j'ai apprécié car il ne sucite pas d'axe de reflexion ce qui me plait en général dans les autres livres.

 

 

 

Emilia:  

Un livre charmant, basé sur la vie en générale à notre époque. Une histoire, qui se passe effectivement de nos jours, ce qui la rend plus simple de lecture. Néanmoins, certains passages peuvent être difficiles de compréhension. Ecrit

d'une écriture simple mais profond. Le thème de l'histoire étant tout de même banal, car souvent choisi et employé dans les livres de nombreux auteurs aujourd'hui, celui de l'Amour, ou plus précisément du double Amour, de l'amant ou de la maîtresse, une vie compliquée avec un choix difficile à la sortie, qui s'avère être un que l'on avait pas prévu ou qu'on ne souhaitait pas. Un destin non voulut et déprimant. Mais, la construction étant plutôt bien construite, captivante jusqu'au bout. Malgré une fin décevante à mon goût. Donc, je recommande ce livre, pour les amateurs de romans tragiques et romantiques.

 

 

Perrine : "La vie est brève et le désire sans fin" de Patrick Lapeyre est un roman que j'ai lu sans grande convictions. Je ne peux pas vraiment dire que j'ai aimé ce livre car je trouve l'histoire quelque peu monotone. Elle tourne autour de plusieurs personnages, certes mais cela ne fait pas tout. J'ai comme eu l'impression que l'auteur parle seulement de la surface de la vie des personnages. Il n'entre pas dans les détails. Par exemple, j'aurai voulu en connaître plus sur la femme de Blériot, savoir ce qu'elle pense, connaître sa souffrance...

A contrario, il y a quand même ce côté contemporain de notre époque et moderne dans ce roman. Nous avons plus la possibilitée de nous faire une idée des lieux, des paysages. La lecture de ce récit est légère, claire et compréhensible. Il se lit très vite.

 

Elodie: "La vie est brève et le désir sans fin" est un roman simple de lecture, l'auteur nous raconte une histoire banale, peu être même, un peu trop ordinaire.

Au début de ce roman, j'ai bien accroché. J'aimais bien cette façon de changer de personnages, d'avoir trois points de vue différents sur une même histoire. Mais ne faire que changer les personnages devient vite lassant.

 Le fait de nous faire voyager entre Paris et Londres est aussi, un bon point, car à travers cette lecture, on découvre le coté moderne de notre époque.

Un livre, donc appréciable, mais lassant sur quelques points.

 

Océane: Un livre que je n'ai pas vraiment aimé à cause du trop grand nombre de personnages et du changement de point de vue à chaque chapitre ou presque. L'histoire n'a rien de très captivant et la façon d'écrire est assez étrange. Etrange car elle paraît simple et compliquée à la fois. En effet la structure des phrases est simple, mais Patrick Lapeyre utilise certains mots assez complexes.  De plus, au début de certains chapitres l'auteur nous met dans la peau d'un personnage et parle des autres sans citer de nom ce qui fait que, par moment, je me suis perdue, je ne savais plus de qui il était question. Par ailleurs, la psychologie de certains personnages sont bien définies (Blériot, Nora...) tandis que d'autres ne sont pas plus développées que ça. Comme Joséphine, j'ai été déçue car le titre est accrocheur et diffère des autres par son aspect poétique mais l'histoire est banale, sans grand intérêt.

Malgré tout, je le conseille, non pas pour le récit, mais pour la rapidité de lecture.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

constance93 (de TL) 02/10/2010 21:59


deux avis déjà très différents pour ce livre^^ et assez complet en plus, il présentent bien vos impressions tout en étant un minimum argumenté
j'hésite encore à m'y plonger mais si je lis comme vous toute la sélection, je devrais bien finir par me lancer ;)


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages