Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:41

                                 

L'auteur: Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau est née le 7 Juin 1957 à Paris. C'est une écrivaine de romans policier à fort succès. Elle est l'une des auteurs français les plus lus de la planète et ces livres lui ont rapporté beaucoup de récompenses. Elle a aussi écrit "Sans feu ni lieu"; "Coule la Seine"; "Debout les morts"...

 

                                                     

 

Pourquoi ce titre ? Ce roman s'intitule ainsi, car des personnes font croire à un retour de la peste dans Paris, or on connait tous les ravages que celle-ci a provoqué. Le titre signifie qu'il faut quitter Paris au plus vite et ne revenir qu'une fois l'épidémie terminée.

 

Composition du roman: Ce livre est divisé en 38 chapitres.

 

Quelles intrigues ? Le commissaire Adamsberg est intrigué par 4 inversés peints sur des portes d'immeubles de la capitale. Ceux-ci sont signés des lettres CLT qui signifie: "Cito, Longe, Tarde" et en français "Vite, Loin, Longtemps". Ces lettres indiquent que la peste est présente

 

Dans quel contexte ? L'histoire se déroule à notre époque, à Paris. Les lieux citès dans le roman sont eux aussi réels.

 

Quel(s) thème(s) principal(aux) ? Le thème principal de ce roman est: La peste. On peut suivre en arrière plan de l'histoire l'évolution psychologique de la population.

 

Quels personnages ? Il y a le personnage qui est le commissaire Adamsberg. Celui-ci est flâneur, zen, sans véritable méthode d'investigation. De plus, on retrouve Joss Le Guern, il est crieur comme son arrière grand-père au carrefour Edgar Quinet et c'est un ancien marin breton.

 

En quoi ce roman est-il réaliste ? Pars vite et reviens tard est bien un roman réaliste. En effet, il raconte un crime dans les détails. Le lecteur (tout comme les personnages impliqués) y est même préparé à l'avanceSa vigilance est éveillée par des signes qui ne trompent pas, ce qui attise sa curiosité. Soucieux, le lecteur désire réellement savoir ce qui va se produire par la suite.

 

Quelle(s) vision(s) du monde ? A travers ce livre, l'auteur nous rappel que que les tragédies du passé peuvent resurgir. A travers les réactions de la population parisienne, on remarque que la peste effraie toujours autant malgré quelle ait fait des ravages il y a fort longtemps.

 

Mon avis: - J'ai aimé: l'intrigue, le fait qu'on ne sache pas au milieu de l'histoire qui es t le coupable comme dans beaucoup de romans policier. ainsi que le suspense et l'ambiance créée par Fred Vargas.

              - J'ai pas aimé: Le début du roman, car il est monotone, sans péripéties, se qui donne un rythme lent au récit. De plus, je n'ai pas aimé l'histoire d'amour en parralèle à l'enquête d'Adamsberg, car celle-ci ralentie le rythme du récit également.

Globalement: J'ai apprécié ce roman car on en apprend beaucoup sur ce fléau qu'est la peste, on se rend compte que les evênements passés n'ont pas été oubliés et qu'ils ont eu un impact psychologique important sur les personnes encore aujourd'hui.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 02/12/2013 15:23

Avis partagé : parfois, de bonnes remarques, produites avec efficacité ; parfois, c'est un peu le "service minimum" (j'aurais aimé que l'analyse soit poussée un peu plus loin ...) ; et parfois, même, tu reprends telles quelles des phrases trouvées sur d'autres sites (mais heureusement, ce n'est que "quelques" phrases !...) . Bref, un ensemble que nous jugerons plutôt correct, mais sans plus ...

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages