Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 21:39

http://www.buzz-litteraire.com/images/olivier-adam-passer-hiver2.jpg

Olivier Adam

 

Olivier Adam est un écrivain et réalisateur français né le 12 juillet 1974 à Draveil, en Essonne. Il suit des études de gestion d'entreprises culturelles, mais subit une période de "trou noir" pendant laquelle il commence à écrire. Il participe, en 1999, à la création du festival littéraire Les Correspondances de Manosque puis publie l'année suivante son premier roman, Je vais bien, ne t'en fais pas qui sera adapté au cinéma en 2006 et réalisé par lui-même. Une autre de ses oeuvres, A l'abri de rien, a été adapté en téléfilm sous le titre de Maman est folle. Sa première diffusion a eu lieu le jeudi 22 novembre 2007.

Il vit actuellement à Saint Malo avec sa compagne Karine Reysset, auteur de livres pour enfants.

 

Oeuvres :

  • 2000 : Je vais bien, ne t'en fais pas, La Dillettante.
  • 2001 : A l'Ouest, Éditions de l'Olivier.
  • 2003 : Poids léger, Éditions de l'Olivier.
  • 2004 : Douanes, nouvelle parue dans le cadre de Lille 2004, Capitale européenne de la culture.
  • 2004 : Passer l'hiver (nouvelles), Éditions de l'Olivier.
  • 2005 : Falaises, Éditions de l'Olivier.
  • 2007 : A l'abri de rien, Éditions de l'Olivier.
  • 2009 : Des vents contraires, Éditions de l'Olivier.
  • 2010 : Le coeur régulier, Éditions de l'Olivier.

 

http://storage.canalblog.com/82/04/350527/56384618_p.jpg

 

Le coeur régulier

 

Le coeur régulier est un roman contant la vie de Sarah, femme d'affaires parisienne, maîtresse d'une vie parfaite. Un mari adorable, deux grands enfants déjà adolescents, des parents qui l'aiment, un frère qu'elle qualifie de jumeau tant ils sont proches. Etaient proches seraient meilleurs termes. Car si elle, en se rendant maîtresse d'une vie si belle dans un quartier résidentiel d'une ville de banlieue, est rentrée dans la norme, lui n'a jamais voulu suivre le même chemin. La drogue et l'alcool jonchaient ses pas, et ce défi fou de se faire publier, était-il vraiment très sain ? Elle s'est complaite dans cette vie parfaite en laissant le fossé se creuser entre eux. Une vie parfaite qui bascule pourtant quand Nathan, son frère, décède d'un accident de voiture qui maquille sans doute un suicide. Bouleversée par ce décès si brutal, elle s'enfuit au Japon, sur les traces de l'âme de son frère. Et cherche cet homme qui sauve les vies en posant simplement une main sur une épaule...

 

 

Mon avis

J'ai tout simplement dévoré ce livre. Une après midi. Certes, j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, mais une fois plongée dans l'histoire, je n'en suis pas ressortie. Rien que les paysages du Japon me permettaient de voyager, étant une grande passionnée de ce pays, mais surtout, c'étaient les questions que je me posais au sujet du personnage principal et de la narratrice - Sarah - qui m'ont poussée à lire ce livre d'une traite. Le contraste entre la vie française si ennuyeuse de Sarah et les journées qu'elle passe au Japon, faites de sérénité et de calme, sont assez frappants, du moins pour ma part. Mais ce qui choque le plus, c'est la déchirure qu'elle subit quand elle se rend compte du pourquoi de son éloignement avec Nathan. Et malgré une écriture assez dérangeante, avec une ponctuation souvent méprisée et des phrases longues qui essoufflent, ainsi qu'une fin qui laisse se poser des questions, ce livre est simplement une petite perle. A lire !

 

Sources : Wikipédia, Buzz Littéraire, République des Lettres.

Camille.

 

 

Joséphine :


 

Je n'ai pas vraiment aimé ce livre, on nous raconte une histoire qui n'est pas captivante. Ce n'est pas clair ni très original, par contre je trouve que les personnages sont attachants, leur psychologie est bien déterminée. Malgré l'histoire cette femme m'a touché l'auteur fait appel aux sentiments du lecteur, peut etre que si j'avais vécu la même chose je n'aurai pas vu le livre de cette manière. Le thème principal peut aussi permettre a l'auteur de se poser certaines question sur la mort et la vie, mais aussi sur ce qu'on peut en faire comme cet homme, cette célébrité qui sauve les suicidaires. Le point négatif est la description des lieux c'est a dire du Japon, de ses falaises, du village, des maisons enfin tout. Cela pèse sur l'histoire et c'est en grande partie pour cela que je livre m'a ennuyé.

 

 

 

Charles :

 

Mon avis sera probablement l'un des plus compliqués. Après la lecture de ce roman, j'ai trouvé l'histoire intéressante et assez accrocheuse (malgré le style, plutôt lourd à certains passage). Seulement après réflexion, je trouve l'histoire légèrement ennuyeuse. En effet, deux thèmes sont  abordés au cours du roman : l'amour et le suicide. A première vue, ils peuvent paraître intéressants, mais ils n'en deviennent pas moins lassants. Malgré ça, le narrateur est parvenu à susciter, chez moi, une certaine réflexion sur ces thèmes. La structure même de l'oeuvre est assez originale (bien qu'elle me rappelle légèrement celle du Rapport de Brodeck): la vie présente du personnage principal, Sarah, tout en revenant sur des faits passés (sa vie antérieure, son mariage, etc ...). C'est une oeuvre destinée à retracer la vie d'un personnage, un évènement de sa vie. Autrement dit,  il ne s'agit pas d'un roman plein d'actions et de rebondissements : il n'y a de réelle intrigue. Attention à mal interprêter mon opinion sur ce roman : nulle part je n'ai écrit que je ne l'ai pas aimé. J'ai toujours trouvé ça intéressant de connaître la vie, les sentiments et l'état d'esprit d'une personne. Mais je trouve que ce type d'oeuvre ne mérite qu'une première et unique lecture.

 

Ludwig :

 

Une écriture très agréable et fluide, une trame intéressante, des personnages complets et très bien décrits. Le personnage principale évolue au fur et à mesure du livre et la chute est très bonne.(Une des seules bonnes chutes que j'ai lu pour le moment dans la selection). Toute la remise en cause de ce personnage, toutes ses questions qu'elle se pose, tout ses problèmes et sa vie en elle même sont captivants. On commence à connaitre le personnage, on va même l'apprécier ou non, la comprendre ou non mais on conclu, grace à la fin, qu'elle n'est pas si désespérée que ça et on imagine une suite plus heureuse qu'on aurait pu penser l'être. Un livre que je recommande.

 

Marylou:

 

Pour être honnête je n'ai même pas finit ce livre, trop de description qui rend la lecture vraiment lassante, longue et surtout une histoire ininteressante. Donc je ne conseil pas son livre qui est un livre vraiment peinible a lire.

 

Gwenn :

 

 

Le livre est facile a lire, l'histoire en elle meme est interessante malgré que la première partie du livre (presque toutes les pages comprennent les mots sucide et falaise) nous donne du mal a rentrer dedans.

Moi qui d'habitude n'aime pas les descriptions j'ai trouvé que celles des personnages etaient intéressantes et bien définits en revenche celle du Japon est plutot longue et ininteressant. Sarah est un personnage qui nous fait nous interroger sur beaucoup de choses puiqu'avec la mort de son frère et son séjour au Japon elle se remémore des moments de sa vie et se remet en question.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. Urnauer 18/11/2010 23:51


C'est Philippe Lioret (également réalisateur du très bon "Welcome" avec Vincent Lindon), et non Olivier Adam lui-même, le réalisateur du film "Je vais bien ne t'en fais pas"


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages