Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 18:50

  

    Marc Dugain

 

  dugain 1 

 

    Marc Dugain, est né le 3 Mai 1957 au Sénégal. Mais, est arrivé en France à l'âge de 7 ans. Pendant son enfance, il accompagnait son grand-père à la maison des gueules cassées de Moussy-le-Vieux, château ayant recueilli les soldats de la première guerre mondiale mutilés du village à l'origine de son premier roman, la chambre des officiers, en 1999.

  Il a déjà reçu une vingtaine de prix littéraires, dont, le prix des libraires en 1999, le prix des deux-Magots, également en 1999, et le prix Roger Nimier, aussi en 1999, pour ce premier roman. Mais aussi, le prix du RTL lire en 2007.

  Il a également écrit: _ Compagnie Anglaise en 2000: analyse la solitude et la quête amoureuse d'un homme d'affaire anglais de quarante ans.

                                    _ La malédiction d'Edgar en 2005.

                                    _ En bas les nuages en 2008: recueil de brèves nouvelles où sept hommes d'aujourd'hui, "nagent" dans leur vie entre solitude et faux-semblants.

                                    _ Une organisation ordinaire en 2007 (=BD)

 

    Et bien sûr,             _ L'insomnie des étoiles en 2010.

 

 

   Il a aussi réalisé le film sorti en février 2010, Une exécution ordinaire.

 

 

 

 

 

                                             L'insomnie des étoiles

  Marc Dugain L'Insomnie des étoiles

    L'insomnie des étoile, est un livre hitorique et policier à la fois.

L'histoire se passe à la fin de la seconde guerre mondiale, en Allemagne, et donc en 1949. En Automne pour être exacte, au début de l'histoire.

Car, plus les pages défilent, et plus le temps file.

Maria, une adolescente de 15ans, est retrouvée seule dans la ferme de son père, lui même parti au front. L'histoire, se déroule dans la Mairie de la ville, où a été hébergé Maria par les soldats Français qui l'ont trouvés. En particulier, le capitaine Louyre, qui ayant trouvé le cadavre d'un homme dans le "jardin" de la ferme, a décidé d'enquêter, non pas seulement pour savoir qui est l'assassin (un officier Allemand). Mais aussi sur la ville en elle même, en particulier, sur son soit disant institut de convalescence (qui est en fait un hôpital...) anciennement dirigé par le docteur Halfinger. Car maintenant fermé mais le Dr est toujours payé, malgré sa fausse mise en retraitre, étant donné qu'il n'a pas encore l'âge d'y être.

  Il découvrira plusieurs choses intéressantes au cours de son enquête. Avec Maria, qui devient une femme, toujours logée dans ses bâtiments.

  Louyre, lui lit les lettres que son père lui avait écrit et qu'elle n'avait pas pu lire car ses chevaux, avaient écrasés ses lunettes lors d'une tempête au tout début du livre.

 Maria devient donc très vite orpheline.

 

                                                    Nos avis

 

    Rien qu'à l'histoire, je peux dire, que j'ai sincèrement plus qu'adoré ce roman. Comme dirait certains, je l'ai dévoré. En deux soirées précisément. 

Mais, je l'ai gardé une semaine, pour pouvoir revoir mes nombreuses notes, et l'étudier encore un peu. Tellement je l'ai aimé. Je ne suis pourtant pas très fan de romans policiers d'ordinaire. Mais là, à la différence de tous les autres livres policiers que j'ai eu l'occasion de lire, il ne s'y trouve pas énormément de description. Or, je n'aime pas vraiment les descriptions. Donc, j'ai trouvé qque ça faisait un premier point positif pour Marc Dugain. 

Il y a juste l'essentiel. De plus, le style d'écriture, est simple. De niveau début collège je diarais même. Des mots simples mais expressifs sont employés.

Un vocabulaire varié malgré sa simplicité. Un roman à la porté de tous. Que je recommande fortement. Mais, il est vrai, qu'à la fin du roman, il y a plus d'explications. Qui peuvent être inintéressantes pour certaines personnes. Comme par exemple, quand le Dr Halfinger parle des schizophrènes. Dont d'ailleurs, j'ai recopié la définition, (assez longue je dois l'avouer). Etant donné que j'aurais souhaité être psychiatre ou psychanaliste. Mais, ça n'a rien avoir avec le livre, donc...

  Ainsi, que l'explication de l'incarnation de la mère à Maria, Clara Ritcher.

 Bien que certaines personnes, comme Maïwenn qui l'a expliqué, trouve le vocabulaire trop simple justement, et la fin étrange. Après c'est chacun ses goût. Mais, MOI, j'ai vraiment, adoooooooré!!!

 

 

                                                                                                                                          Emilia.

 

  Le livre de Marc Dugain, "L'insomnie des étoiles" est tout d'abord une énigme policière qui nous entraine dans un lointain village allemand, au lendemain de la seconde guerre mondiale. On se place alors, dans la peau d'un enqueteurs pret à découvrir un secret dans ce village perdu. Ce qui est déconcertant, par rapport aux enquetes réalisés par les alliés dans les grandes villes. Pour ma part, le début du livre est très "accrochant", on s'attache aux personnages et à leurs vies, et on cherche au fur et a mesure des pages à en savoir plus sur la jeune allemande, Maria. Malheuresement je trouve, que l'auteur à choisi une piste dangeureuse, en choissisant un sujet très sombre; la maladie mentale en comparaison avec la seconde guerre mondiale. Ce livre ne m'as pas particulièrement plus, alors qu'au départ celui-ci m'avait l'air très intérrésant. J'ai donc été plutot déçu, car ce livre aurait peut-etre gagné d'authenticité si, l'auteur avait fait plus attention à faire référence au contexte histoire dans lequel il se trouve.

 

                                                                                                                                             Louise.

 

Joséphine :

J'ai adoré ce livre ! Comme Emilia je le trouve vraiment facile a lire pour tous. Je l'ai lu très vite moi aussi, on rentre très facilement dans ce livre. L'histoire est originale dans le sens où l'auteur parle d'un contexte très précis de l'après-guerre du point de vue des francais. De plus on rentre directement dans une sorte d'enquète où une jeune fille est méllée a un meurtre sordide. Petit a petit on passe d'une simple affaire policière à une enquète a l'échelle mondiale. On passe par deux point de vue différents au cour du moment ce qui permet d'avoir un autre aperçu de l'histoire. Les personnages sont bien définis et attachants on peut également voir leur évolution en cour du roman notament celle de Maria la personnage principale. Les thèmes présents dans le romans se trouvent seulement vers la fin du livre ce qui nous tient en alerte pendant tout le long. Ces thèmes sucitent une grande reflexion sur un aspect de la seconde guerre mondiale dont on parle moin souvent. En bref ce livre m'a vraiment plu et je le recommande vivement !

 

Océane: 

  Je n'ai vraiment pas du tout accroché avec ce livre. Le début qui semble aboutir sur une enquête m'a plu mais après j'ai déccroché. Les descriptions sont beaucoup trop longues à mon goût et j'avais parfois l'impression de me perdre dans les explications du narrateur ou du personnage qui parlait. J'ai trouvé intéressant de parler de la schizophrénie mais encore une fois c'était beaucoup trop long...

 

Morgane Pr :

 Au début, j'ai réussi à rentrer dans le livre car le commencement de l'histoire a attiré mon attention je me demandais ce qui allait arriver à Maria, pourquoi son ère l'a abandonné enfin pleins de questions m'ont poussé à continuer. Mais au bout d'un moment, j'ai trouvé l'histoire trop longue, ralentie par des descriptions, c'est devenue une histoire pesante et parfois je me retrouvait désorientée entre les explications du narrateur, les réflexions de l'officier et celle de la jeune fille. De plus, ce qui m'a énormément déplu c'est qu'on se retrouve nous lecteurs on reste sur notre fin ce qui est décevant... Néanmoins, j'ai apprécié certains aspects de l'histoire comme la psychologie de l'officier Louyre qui est très intéressante mais aussi le contexte historique je n'avais jamais lu un livre qui parle de l'après-guerre puisque il est question de la reconstruction de l'Allemagne après la chute du nazisme . Un livre que je ne recommanderais pas en priorité.

 

Maïwenn: 

 Une enquête policière qui dès le début met le lecteur en suspense. Cependant, je trouve que l'auteur fait trop de description et qu'il se perd lui-même dans cette enquête, qu'il conclut trop vite. Néanmoins le sujet de la guerre ainsi que le sort réservé à Maria reste intéressant.

 

Gwenn:

Au départ j’ai trouvé ce livre intéressant et facile a lire. J’ai trouvé que l’enquête de l’officier et « l’histoire » de Maria, n’avait pas vraiment de rapport (Bien que l’hospice en ai un avec la mère de Maria), cette enquête au début parait intéressante mais je trouve qu’elle n’a abouti a rien elle aurait pu très bien ne pas apparaître dans le roman,il n’y aurait pas eu beaucoup de différence puisque on ne nous révèle pas ce qu’il c’est réellement passer ; l’officier garde cela pour lui (ce qui donne l’impression d’une histoire non finit). D’autre part je trouve que la fin est baclée, j’ai eu l’impression que l’auteur a voulu finir ce roman car il n’avait plus le temps de l’écrire.

 

Marie :

Pour ma part, mon avis sur "L'insomnie des étoiles" reste mitigé... Je dois dire que dès les premières pages du roman, je me suis de suite senti plongé dans cette histoire où se mêlent tristesse, suspens.

J'ai donc adoré la première partie de l'histoire, car je trouvais que celle-ci était riche en rebondissement.

Mais plus l'histoire avançait, plus je trouvais les passages longs, et de moins en moins captivant...

Trop de description, surement.

Je dois avouer que je me suis perdue, à un moment, entre ces explications qui ne se terminait jamais.

Puis, à la fin du livre, je fus déçu. Je m'attendais à une fin plus convaincante. Je suis un peu resté sur ma fin, à vrai dire.

Néammoins, il faut lire ce livre. Car il traite quand même une période très importante dans l'histoire, et très difficile : la seconde Guerre Mondiale. C'est toujours intéréssant d'en savoir plus sur cette période tragique qui marquera grandement l'histoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emilia 24/09/2010 11:16


Merci beaucoup!!!^^


constance93 22/09/2010 20:44


eh bien, que d'enthousiasme pour une première lecture !
j'espère que les autres te plairont tout autant ;)
dans tous cas, tu me donnes envie de m'y pencher : peut-être ma prochaine lecture...
dans tous cas : bonne initiative cet article : tu feras aimer ton coup de coeur à toute ta classe en le partageant et en donnant envie de le lire, ce que tu fais magnifiquement bien ici :)


Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages