Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 22:42

 

 

 

Le père Goriot

 

I - Auteur :

 

Honoré de Balzac, est né en 1799 et mort en 1850.

Il est romancier, dramaturge, essayiste, journaliste anisi qu'imprimeur. Cependant, il a consacré une grande partie de sa carrière à ses oeuvres romanesques. 91 romans et nouvelles parus entre 1829 et 1852, tout ceci constituant un ensemble nommé La comedie humainequi est un véritable portrait de la vie au XIXème siècle.

 

Il s'est illustré dans plusieurs types de roman à savoir : le roman historique , politique, fantastique, poétique, réaliste, psychologique

 

Au début, Balzac était voué à une carrière de Notaire selon le souhait de sa mère. Cependant, en 1818, il avoua à ses parents qu'il désirait devenir écrivain et il bénéficia d'une année pour mettre à l'épreuve sa nouvelle vocation.

 

Ses oeuvres

 

  • Le dernier chouan, est le premier roman que Balzac signe de son vrai nom, publié en mars 1829. Ceci marque donc sa véritable entrée en littérature. Cependant cet ouvrage connaît peu de succès. (roman politique)

  • Le colonnel Chabert, il a été publié en 1832

  • Eugénie Grandet, publié en 1833 (roman réaliste et psychologique )

    (L'histoire de la fille d'un richissime et avare négociant de Saumur, innocente et simplette qui tombe amoureuse de son cousin et s'y dévoue corps et âme jusqu'à la mort)

II – L'oeuvre

 

A) La composition du roman

 

Le roman est composé de quatre grandes parties :

 

Dans la première il s'agit d'une description des lieux et des personnages mettant en place le cadre de l'histoire.

Dans la seconde partie où il nous parle beaucoup de Rastignac, de son entrée dans le monde parisien pour essayer de faire fortune.

Dans la troisième partie, qui concernera le personnage de Vautrin et proposera un plan à Rastignac pour que celui a puisse possèder une fortune.

Dans la dernière partie, il sera surtout question du père Goriot, de sa lente agonie.

 

 

B) Contexte

 

L'histoire se déroule à Paris durant l'automne 1819 jusqu'en fevrier 1820.L'histoire se déroule principalement dans la maison des Vauquer qui est une pension parisienne. Le roman appartient à ce que nous pouvons appeller les scènes de le vie Parisienne.

 

 

C) Les personnages

  • Le père Goriot : vieillard qui a dedié sa vie à ses filles, Delphines de Nucingen et Anastasie de Restaud. Il n'hésita pas à se ruiner , leur offrant tout ce qu'elles désiraient.

    Au fur et à mesure de l'histoire sa fortune diminuera considérablement. Son dernier souhait sera de voir ses filles avant de mourir, cependant celui-ci ne se réalisera pas et il décédera avec l'idée que ses filles ne l'aimaient pas.

    Il était négociant en vermicels et pâtes.

  • Eugène de Rastignac : c'est un jeune provincial âgé de 22 ans, ne possédant aucune fortune. Il souhaite entrer dans la haute société de Paris . Il demandera de l'aide à la Vicomtesse de Beauséant, sa cousine. Il sera proche du père Goriot.

 

  • Vautrin : c'est un détenu âgé d'une quarantaine d'année, il s'est échappé de prison. Il souhaite aider Rastignac afin que celui-ci voit sa fortune croître en lui proposant d'assassiner le frère de Victorine Taillefer.

 

  • Delphine de Nucinguen : barronne et fille du père Goriot, elle est mariée à un banquier qui ne lui offre que le nécéssaire vital. C'est une femme malheureuse, cependant elle rencontrera Rastignac qui deviendra son amant.

 

  • Anastasie de Restaud : c'est la fille aînée du père Goriot. Elle devient comtesse suite à son mariage avec le comte Restaud. Son mari l'obligera à renoncer à voir son père. Par la suite, elle aura un amant, Maxime de Traille.

 

  • La Vicomtesse de Beauséant : c'est la cousine de Rastignac. Il s'agit d'une personne très importante à Paris, notamment grâce à son hôtel. Elle prendra Rastigniac sous son aile et l'aidera à obtenir ce qu'il souhaite, en le conseillant et surtout en le présentant à des personnes importantes.

 

  • Madame Vauquer : Il s'agit de la propriétaire de la pension Vauquer, tenue depuis une quarantaines d'années par cette même femme. Mais son affaire ne fonction plus très bien, principalement à cause du départ de nombreux pensionnaires.

 

 

D) Résumer de l'histoire

 

 

Rastignac est un jeune homme de petite noblesse. Il part de sa province et arrive à Paris en espérant y rencontrer la fortune. Mais il n'a ni l'argent, ni la connaissance de la société parisienne nécessaire.

Une de ses cousines lointaines, Madame de Beauséant, une des dernières grandes dames, le prend sous son aile pour l' aider à appréhender ce monde qu'il ne connait pas. Grâce aux femmes, il va apprendre les moeurs de cette société et s'adapter à celle-ci pour parvenir à en gravir les échelons.

Cependant dans cette société, nous avons un homme, le Père Goriot qui est l'emblème même du désintéressement. Il se sacrifie pour ses filles, qui en retour ne lui offrent que le mépris. Rastignac, touché par le dévouement de ce père pour ses filles et voyant comment ces dernières le traitent, comprend cependant que malgré lui il devra s'adapter aux coutûmes de ces gens et agir comme eux pour parvenir à gravir les échellons.

 

 

II – Analyse de l'oeuvre

 

 

A) Les intrigues

 

Nous avons trois intrigues :

  • Le parcours aventureux d’un jeune ambitieux à Paris

  • Le triste destin d’un père de famille qui s’est ruiné pour ses filles,

  • Les intrigues du mystérieux Vautrin.



L'intention du lecteur repose principalement sur le parcours du jeune ambicieux et non sur le destin du père Goriot contrairement à ce que l'on pourraît croire.



B) Les thèmes principaux

Thèmes principaux abordés :

  • Relations père-filles / hypocrisie des filles = les filles du père Goriot ne s'interressent qu'à la fortune de leur père.

  • Le mensonge = jacques collins qui se fait passer pour un bourgeois et donc menant ainsi beaucoup de personnes en erreur.

  • L'infidelité / la trahison : les femmes bourgeoises ont des amants, mais aussi les filles du père Goriot qui ne se préocuppent pas de leur père quand celui-ci est face à des problèmes en tout genre.

  • La recherche de l'argent = Rastignac souhaite faire fortune.

 

C) Explication du titre

Le roman héroïse le thème de la paternité de part le fait de la présence du mot “père” dans le titre. Le titre nous porte à confusion, il nous laisse croire que le père Goriot est le personnage principal or il s'agit du personnage central qui fait le lien entre les différents personnages . Il s'agit du personnage le plus émouvant de l'histoire.C'est pourquoi nous pouvons dire que le titre n’épuise pas les dimensions du roman, car il ne laisse rien deviner de l’apprentissage de Rastignac, ni de l’importance de Vautrin.

De plus, nous pouvons croire que l'auteur fait un jeu de mot sur le titre, que celui-ci ajoute une part d'ironie. En effet, il désigne ironiquement le père Goriot comme un compère-loriot, qui est une maladie au niveau des yeux. Cette affectation semble convenir à la situation du père Goriot aveuglé par l'amour qu'il porte à ses filles tandis qu'elles en s'intéresent qu'à son argent.

 

 

D) Roman réaliste ou naturaliste? / La vision du monde

 

Le père Goriot est une des œuvres caractéristiques du Réalisme, courant apparu au 19è siècle et est devenu le courant dominant pour les romans de la littérature française.



Le roman s’ouvre avec une longue description, on pourrait presque parler d’inventaire. Le cadre dans lequel va se dérouler le récit est décrit avec minutie. Ceci ayant pour but de faire le plus réaliste possible. La première description commence par celle du quartier et tout est fait pour produire une impression négative, ce quartier serait un lieu sans vie, laissé à l’abandon.

Cette volonté de faire réel n’empêche pas Balzac de donner son avis à tous propos et de vouloir communiquer des impressions subjectives aux lecteurs. Pour produire ces diverses impressions, Balzac multiplie les jugements de valeur.

Le roman réaliste essaye de se présenter comme un miroir de la société mais nous voyons bien qu’il ne sera jamais tout à fait objectif. Cette subjectivité chez Balzac s’exprime constamment et lui permet de communiquer la vision du monde et notamment de la vie parisienne où l'argent est roi et où les personnes vivent dans un monde d'apparence.

Le roman réaliste veut analyser et expliquer la société et il s’attache particulièrement à quelques thèmes. L’étude des différents milieux sociaux et leur rapport :

- noblesse et bourgeoisie

- importance de l’argent

- l’étude des relations familiales (mari-femme)

- l’opposition entre Paris et la province

 

E) Style d'écriture

 

Balzac a un style d'écriture que nous pouvons qualifier de classique aux premiers abords. En lisant les nombreuses descriptions faîtes des lieux ainsi que des personnages, le lecteur arrive dès ces premières pages à en deviner la fin de l'histoire. Balzac sait mettre en valeur ce qu'il veut denoncer. Cependant nous nous rendons compte que Balzac impose son style d'écriture originale, il dénonce la société de son temps.

Balzac avait pour ambition de faire de la comédie humaine une étude exhaustive et détaillée sur la société de son temps. On peut donc comparer sa façon de travailler à celle des naturalistes.

De plus, Balzac ajoute la critique dans son roman en accordant de l'importance aux incidents minimes de la vie privée et en montrant la dureté de la société envers les plus faibles.

 

 

IV - Mon avis :

Les trois points positifs du livre :

  • L'évolution du personnage de Rastignac qui lui fait garder ses valeurs.

  • Le fait que Balzac ne fasse tourner l'histoire qu'autour du personnage du père Goriot qui certes en le personnage central mais pas principal car je pense que sans le personnage de Rastignac l'histoire aurait été beaucoup moins intéressante.

  • Balzac nous présente les travers de la société parisienne et incorpore dans son roman une critique de cette société qu'on pourrait qualifier d'immorale.

  • Le lien qui c'est créé entre le père Goriot ainsi que Rastigniac. Il le défend face aux pensionnaires de la Pension Vauquer et cherche à rendre à Goriot la dignité qu'il a perdu. A la fin, il devient tout de même un opportuniste mais au moins il n'instrumentalise pas les gens

 

 

Les trois points négatifs du livre :

  • J'ai trouvé que la première partie avec la description de la maison Vauquer et des personnages était un peu longue mais cependant elle était nécéssaire pour la compréhension de l'histoire car nous avons à faire à des personnages récurents.

  • On connaît, du moins on devine l'issue des personnages dès le départ cependant Balzac réussit à nous tenir accroché au livre jusqu'à la fin pour être sur de la véritable issue.

  • L'immoralitée des filles du père Goriot et la naïveté de celui-ci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fatou 24/05/2016 14:19

c trop vague il ya pa de details

saliou 06/11/2016 13:47

niafou des bois tu connais pas la france senegal en force

M URNAUER 30/11/2013 21:14

TRES BIEN. Présentation très détaillée, une bonne analyse de l'œuvre, témoignant d'une toute aussi bonne lecture. Reste à corriger les quelques fautes, si possible, et ça n'en sera que mieux !....

saliou 06/11/2016 14:26

fatou la niafou et ses faux cheveux socoooman *tshiip*

fatou 24/05/2016 14:20

quand jecri jabrege les mots c pkw

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages