Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 09:56


De ses ailes majestueuses,

L’abeille toute rêveuse,

S’en alla butiner.

Non loin de là près d’un rosier,

Le papillon très glouton,

Alla se percher sur un arbre en floraison,

L’abeille ayant fait bon marché,

Avec ses fleurs d’été,

Se trouva fort encombrée,

Et décida de se poser.

Elle atterrit très fatiguée.

Le papillon, par l’odeur alléché,

Vint se présenter à la belle,

 « Mes salutations Madame l’abeille,

Que vous êtes resplendissante,

Que cette odeur est enivrante,

Partageriez-vous ce festin,

Avec un simple pèlerin

Qui ne demande qu’à souper

Tant il se trouve affamé ? »

« Et bien mon bon flatteur,

Vous me faites honneur !

Mais vous me sous-estimez

Car je ne me laisserais pas piéger. 

Allez donc travailler

Si vous voulez manger,

Il faut le mériter. »

Le papillon tout étonné

Se trouva fort embêté

D’avoir trop profité

Des personnes qui voulaient l’aider.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M. Urnauer 25/04/2012 17:26

Très bien.
Quelques maladresses dans le rythme (mais c'est bien ce qu'il y avait de plus difficile à réaliser).
Par ailleurs, les consignes ont bien été respectées, et on retrouve bien des allusions à des fables connues de La Fontaine (2 pour le prix d'1)

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages