Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 16:17
Le Chat et le Renard, comme beaux petits saints,
S'en allaient en pélerinage,
C'étaient deux vrais tartufs, deux archipatelins,
Deux francs patte-pelus, qui, des frais du voyage,
Croquant mainte volaille, escroquant maint fromage,
S'indemnisaientà qui mieux mieux?
La chemin étant long, et partant ennuyeux,
Pour l'accourcir ils disputèrent.
La dispute est d'un grand secours :
Sans elle on dormirait toujours.
Nos pélerins s'agosillèrent,
Ayant bien disputé, l'on parla du prochain.
Le Renard au Chat dit enfin :
"Tu prétends être fort habile ;
En sais-tu tant que moi ? J'ai cent ruses au sac.
- Non, dit l'autre : je n'ai qu'un tour dans mon bissac ;
Mais je soutiens qu'il en vaut mille. "
Eux de recommencer la dispute à l'envi.
Sur le que si, que non, tous deux étant ainsi,
Une maute apaisa la noise.
Le Chat dit au Renard : "Fouille en ton sac, ami ;
Cherche en ta cervelle matoise
Un stratagème sûr : pour moi, voici le mien."
A ces mots, sur un arbre il grimpa bel et bien.
L'autre fit cent tours inutiles,
Entre dans cent terriers, mit cent fois en défaut,
Tous les confrères de Brifaut.
Partout, il tenta des asiles ;
Et ce fut partout sans succès ;
la fumée y pourvut, ainsi que les bassets.
Au sortir d'un terrier, deux chiens aux pieds agiles
L'étranglèrent au premier bond.

Le trop d'expédients peut gâter une affaire :
On perd du temps au choix, on tente, on veut tout faire,
N'en ayons qu'un, mais qu'il soit bon.



(en gras, texte illustré ci-dessous)
img016.jpg
Cette page de bande-dessinée, la dernière de la fable, est extraite de l'album La Fontaine aux Fables, qui a fait appel à différents illustrateurs pour illustrer douze des fables de La Fontaine les plus connues. Elles reprennent toute le texte original, comme ici, vous pouvez le remarquez. Les illustrateurs de Le Chat et le Renard sont Yann Dégruel et Julie Audibert. Yann Dégruel est un spécialiste de l'adaptation de la littérature à la bande dessinée puisqu'il est l'auteur des bandes dessinées Sans Famille. Julie Audibert, quant à elle, réalise ici sa première bande-dessinée (qui ne fait donc que trois pages).
C'est avec ce genre d'illustrations que nous nous rendons vraiment compte de leur utilité : elles donnent tous leur sens au texte. Cette fable de la Fontaine est assez difficile à comprendre. Avec la lecture de cette bande-dessinée, qui reprend comme le reste du recueil le texte original de La Fontaine, tout s'éclaircit. Par exemple, la première vignette, qui prend toute la moitié supérieure de l'image, explicite bien le passage de la fable "L'autre fit cent tours inutiles, / Entre dans cent terriers, mit cent fois en défaut, / Tous les confrères de Brifaut." en nous présentant les "cent tours inutiles". Donner la morale à dire par deux autres personnages, ici les "deux chiens aux pieds agiles" aux allures d'inspecteur, la rend plus vivante. Les couleurs utilisées jouent aussi un rôle avec cette bande-dessinée : tout du long, ce sont les couleurs du crime et de la défaite (le noir) et du renard (le orange) tandis qu'à la dernière vignette, il y a une dominante de vert (espoir, réussite) et d'autres couleurs lumineuses, avec l'apparition du chat au milieu, comme pour symboliser la victoire.
Cette bande-dessinée apporte encore à la fable un autres aspect plaisant et non-négligeable : la modernisation. En effet, l'image, plutôt que de nous montrer un renard se cachant dans des terriers, nous présente un renard se déguisant de mille manières (enfin, sept, mais l'idée du nombre important est là). De même, les lieux ne sont pas comme La Fontaine l'imaginait une forêt mais une ville (on peut voir que le renard est pris dans une gare et que les chiens sont dans un café au moment où il donne la morale).
Je trouve que cette illustration respecte bien la fable de La Fontaine : elle reprend son texte, le rend plus plaisant et plus compréhensible grâce à l'image (et respectant ainsi les objectifs de La Fontaine : plaire et instruire) et la modernisation ne fait qu'apporter plus de sens et de plaisir au tout.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages