Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 22:39

http://static.fnac-static.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/9/8/9782070367894.jpg

 

   http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/25/Robert_Merle_%281964%29.JPG Robert Merle nait en Algerie le 29 Aout 1908. En 1915 il est envoyé au Dardanlles puis rapatrié a Marseille en raison d'une fievre typhoide. En 1939 il est agent de liaison avec l'armée britanique mais est capturé a Dunkerque et n'est relaché qu'en 1934. Titulaire d'une licence de philosophie et d'un doctorat en lettres, il a été aussi Maitre de conference d'anglais a l'universitée de Rennes. En mai 68, il est professeur a Nanterre. il rompt tout lien avc le PC apres l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS. Robert Merle meurt le 27 mars 2004.

 

 

 

 

     La mort est mon metier est un roman réaliste (puisque semi-biographique ) qui aborde les thème de la mort, des camps d'extermination, de la guerre et du Nazisme à travers 7 chapitres qui sont arganisés par années. 1913, 1916, 1918, 1922, 1929, 1934 et enfin 1945. L'histoire se passe En Allemagne et en Pologne principalement.

 

    Le perssonage principale du récit est Rudolphe Lang (alterego de Rudolphe Hoess)qui en est aussi le narrateur. Son père au debut du récit puis Schrader et enfin Elsie sa femme et le Reichsfuhrer Himmler qui est un personnage récurrent et important.

 

     La mort ets mon metier raconte l'hisoire de Rudolphe Lang, le récit prend place en 1913 a l'époque ou Rudolphe est encore enfant.Il subit une tres forte présence de son père sur son éducation et une vie religieuse stricte. En 1916, etant trop jeune pour s'engagé et devenire militaire comme tout les hommes de sa famille, il est aide infirmier a l'hopitale Militaire. Il y fait la rencontre d'un officier dragon qui le fait enroler ( à l'age de 15 ans) et pare pour l'irak. De retour en 1918 avec l'armée déchue, il enchaines les petit boulots et vie dans la misere au coté de son ancien camarade Schader. Au début des année 20 Lui et Schrader s'inscrivent dans les corps francs, se dernier y meurt en Lettonie, pres de Mitau. De retourd en Allemagne Rudolphe retombe dans la misère et fait la connaissance du parti Nazi. Apres avoir commis un meurtre pour leur compte il est envoye en prison et ne ressort qu'en 1929. La, le partit l'envoit dans une ferme ou il se marie avec Elsie puis entre dans la SS. En 1934 il prend la direction d'un camps de travail puis celuis du camps d'Auschwitz qu'il créé et ou invente et met en place l'"industrie du meurte". En 1945 il se cache puis est arreté apres le suicide d'Himmler.http://cutiacupraline.files.wordpress.com/2013/07/auschwitz-birkenau.gif

 

      Le titre de "la mort est mon métier" est une référence au perssonage principale dont "la tache" d'apres ses propres mots était d'éliminé le plus d'"unités" possible.

 

Une adaptation cinématographique a été réalisée en allemagne de l'ouest en 1977 par Theodor Kotulla.http://3.bp.blogspot.com/-aWzWRmzGLII/Ti9MZM60PeI/AAAAAAAASIs/xA3_UEvOgz4/s640/l_129573_0075708_13df1217.jpgJ'ai beaucoup aimé se livre car j'ai trouvé particulierement interessant de voire l'allemagne nazie d'un point de vue interne par un national socialiste convaincue. De voire se que sa a été que l'horreure banalisée des camps et de comprendre le cheminement qui a ammené un etre humain a faire se genre de chose dans la plus parfaite normalitée. Le pire dans se livre est de se rendre compte que sa aurais put arrivé a n'importe qui ayant vécus dans le contexte de misère et de nationalisme de l'époque. Ce livre fait réflechire sur la banalisation de l'horreure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 03/12/2013 11:48

BIEN (mais, venant de toi, j'avoue que j'en aurais attendu plus encore, du côté de l'analyse personnelle). Bonne présentation de l'œuvre (on s'en contentera ; c'est déjà satisfaisant).

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages