Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 13:28

La Fortune des Rougon 

la-fortune-des-rougon_couv.jpg (294×475)

L'auteur:

Émile Zola © CMN

Emile Zola, de son nom d'état civil Emile Edouard Charles Antoine Zola, est né en 1840 et est mort en 1902 à l'âge de 62 ans. 

Il est connu comme écrivain mais il a été aussi un journalisme (il a écrit notamment un article dans un journal contre l'affaire Dreffus nommé J'accuse)

Il est le chef de fil du naturalisme.

Le naturalisme est un mouvement littéraire où dans les romans il y a présence de descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines. L'auteur montre la société telle qu'elle était, émet des hypothèses qu'il vérifie à l'aide d'expérimentation.

 

 

Les Rougon Macquart:

Le cycle des Rougon-Macquart est certainement les livres les plus connus de Emile Zola.

Ce cycle est divisé en 20 volumes qui met en scène la trajectoire de la famille des Rougon-Macquart sous le Second Empire à travers différentes générations.

Une citation de Zola qui permet de savoir comment il définisait son cycle " Je veux expliquer comment une famille, un petit groupe d'êtres, se comporte dans une société, en s'épanouissant pour donner naissance à dix, vingt individus qui paraissent, au premier coup d'oeil, profondément dissemblables, mais que l'analyse montre intimement liés les uns aux autres. L'hérédité a ses lois, comme la pesanteur."

 

La Fortune des Rougon:

72Y-ciKPU1LjUKDOYdFMUsJIYD4.gif (1591×1440)

 

Les personnages:

Dans ce roman, on mentionne tous les personnages de la première, deuxième et troisième générartion après la troisième on en parle que très brièvement. Cependant, on ne suit que six personnage dont un ne faisant pas partit de la famille. Ces personnages sont Adélaïde Fouque, Pierre Rougon, Antoine Macquart, Ursule Marquart(mais ensuite Mouret), Silvère Mouret et Miette (de son vrai nom Marie) qui ne fait pas parti de cette famille.

 

La composition:

Ce roman est divisé en deux histoires: celle d'Adélaïde, de Pierre, de Antoine et d'Ursule le commence de l'arbre généalogique et l'histoire d'amour entre Silvère et Miette.

 

Le contexte:

L'histoire se déroule, comme nous dit le sous-titre du cycle, sous le Second-Empire. Elle se déroule dans la ville de Plassans (qui est le nom imaginaire donné à la ville d'Aix-en-Provence) et est une sous-préfecture. Cette ville est divisée en trois quartiers: Saint-Marc(quartier où vivent les nobles), le vieux quartier(où vivent les ouvriers) et la ville neuve(où vivent les bourgeois).

 

Résumé:

Adélaïde Fouque est une jeune fille orpheline et devient une des plus riche héritière de la ville, dont le père est mort de follie, et elle se marie non pas avec un noble comme il est coutume mais avec un paysan. De cette union est née Pierre. Malheuresement, le paysan meurt quelques temps après et Adélaïde a une relation avec un contrebandier nommé Macquart mais ils ne se marièrent point. De cette relation est née deux enfants: Antoine et Ursule. Et le temps passa, Adélaïde ne s'occupait pas de ses enfants qui devenaient de vrai diable et attendait son amant. Puis, Macquart fut tué par un policier et c'est à ce moment que Pierre pris conscience qu'il devait être le maître de la demeure et voulut se debarasser de son demi-frère, de sa demi-soeur et même de sa mère. Etant donné que le père de Pierre était mort il a échappé au service militaire ce qui n'est pas le cas de son demi-frère où son père est mort mais en temps que contrebandier donc il partit. Ensuite pour sa demi-soeur, il la fit marier avec un ouvrier nommé Mouret. Pour sa mère, il la regarda sans rien dire pour la faire culpabiliser d'avoir eu comme amant un contrebandier et elle partit vivre dans la maison de son ancien amant. Maintenant maître de la demeure, Pierre la vendit pour avoir de l'argent et épouser Félicity. Avec sa femme, ils eurent cinq enfants: trois garçons(Eugène, Aristide et Pascal) et deux filles(Sidonie et Marthe) . Ils réussirent à faire marier leur fille et s'en débarasser pas la même occasion. Ils comptèrent sur les fils pour leur faire fortune en leur apportant une excellente éducation. Cependant ces fils ne satisfaire pas leurs parents: Eugène parti a Paris, Aristide veut y aller mais y renonce tandis que Pascal, lui n'est pas attirer pas l'argent ni par l'ambition contrairement à toute la famille qui est avide de pouvoir. Puis, on fit savoir à Pierre et Félicity qu'ils devaient être contre la République. De cette opposition à la République, il eut la création du salon jaune dans le salon des Rougon dirigé par Pierre où on entendait des mensonges sur la République. Aristide, lui est pour la République et crée son journal. Puis, Eugène revient à Plassans et fit un marché avec son père pour que le coup d'état qui va se produire fasse leur fortune et Pierre reçut chaque semaine une lettre de comment il devait agir sans en informer Félicity. Puis un beau jour, Antoine Macquart revient et apprend que Pierre la escroquer et demande sa part sur la vende de la demeure. Pierre ne lui donne que quelque sous ce qui mis Antoine dans une colère contre les Rougon et il voulut se venger. Antoine rencontra ensuite une femme appelée Joséphine et ils eurent 2 filles et 1 garçons. Ils volaient ses propres enfants pour qu'ils puissent faire ses activités quotidiennes. Antoine est pour la République, car les Rougon y sont contre; il veut se venger. Ursule, quant a elle, eut trois enfants dont un qu'elle appela Silvère. Ensuite Silvère vient a Plassans et est recueilli par sa grand-mère qu'il appelle Tante Dide. Silvère est pour la République mais ne veut que la liberté et non de l'argent contrairement au reste de sa famille. Puis, il rencontra Miette, une jeune fille qui fut recueilli par son oncle et un amour passionnel se forma. Enfin, le coup d'état éclata et des républicains se soulevèrent pour reprendre le pouvoir. Silvère et Miette partirent avec les republicains mais ils furent tués tout les deux. Le coup d'état ayant réussi les Rougon sont devenus riche.

 

Explication de l'oeuvre et du titre du cycle:

Le titre est "La Fortune des Rougon" étant donné que les Rougon vont faire fortune avec le coup d'état. Le titre du cycle est "Les Rougon Macquart" car dans cette famille il y a la branche des Rougon et la branche des Macquart.

 

Les thèmes principaux abordés:

Les deux principaux thèmes sont l'ambition et l'argent puisque cette famille est obsedée par le pouvoir, la luxure.

 

L'analyse de l'arbre généalogique:

On peut comparer cette famille à une famille noble de part la branche légitime (les Rougon) et la branche illégitime (les Macquart). En effet, la branche légitime sera riche et aura du succès tandis que celle illégitime sera prauvre et seront des parias. On peut aussi comparer cette famille à une famille de bandit puisque Pierre et Félicity comptent sur leurs fils pour faire fortune. De plus, Antoine vole ses propres enfants. En effet , cette famille serait prête à vendre père et mère juste pour avoir un sou.

 

Roman réaliste et/ou naturaliste:

 

Pourquoi réaliste?

Ce roman est réaliste car il représente le quotidien de cette famille de classe moyenne et populaire au départ et aborde les thèmes de l'argent et des affrontement sociaux.

 

Pourquoi naturaliste?

Ce roman est naturaliste car l'auteur montre comment était la société telle qu'elle était mais aussi avec des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines.

 

Mon avis:

 

Points positives:

J'ai bien aimé l'affrontement entre Antoine et Pierre pour la direction de Plassans.

J'ai bien aimé également les divers rebondissements comme celui où Antoine revint ou encore celui où Pierre va se cacher chez sa mère.

 

Points négatives:

J'ai moins aimé les descriptions longues et très précises des personnages. Cependant, il faut certaines de ces descriptions pour pouvoir suivre le courant de l'histoire. 

J'ai moins aimé aussi l'histoire d'amour entre Silvère et Miette que j'ai trouvé longues et un peu prévisible.

La Fortune des Rougon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M URNAUER 01/12/2013 22:10

BIEN. Présentation bien détaillée, qui témoigne d'un bon travail d'analyse et de recherche. Le résumé, toutefois, y est un peu long (je sais bien qu'il se passe beaucoup de chose, mais un compte-rendu plus resserré y aurait gagné en efficacité)

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages