Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 22:26

http://blogsimages.skynet.be/images_v2/000/058/330/20071111/dyn008_original_508_340_jpeg_58330_410c10fb272123ac1de8c963e145b859.jpgYannick Haenel : Biographie


Yannick Haenel est né en 1967. Fils de militaire, il fait ses études au Prytanée national militaire de La Flèche.
 Il coanime la revue de recherche littéraire Ligne de risque depuis 1997 et exerce la profession de professeur de français jusqu'en 2005.
il a publié plusieurs romans, dont Introduction à la mort française (2001) et Évoluer parmi les avalanches (2003), en 2007, Il publie Cercle, qui reçut le prix Décembre et le prix Roger Nimier.

Bibliographie

Les Petits Soldats
, roman, 1996
Introduction à la mort française, roman, 2001
Évoluer parmi les avalanches, roman, 2003
À mon seul désir 2005
Ligne de risque,  2005
Pocker, Entretiens de la revue Ligne de risque  2005
Cercle, roman, (prix Décembre 2007, prix Roger Nimier 2008)
Prélude à la délivrance, 2009
Jan Karski, Gallimard, coll. L'Infini, 2009

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1029/1029396-gf.jpg


Résumé


Varsovie, 1942.
La Pologne est dévastée par les nazis et les Soviétiques. Jan Karski est un messager de la Résistance polonaise auprès du gouvernement en exil à Londres. Il rencontre deux hommes qui le font entrer clandestinement dans le ghetto, afin qu'il dise aux Alliés ce qu'il a vu, et qu'il les prévienne que les Juifs d'Europe sont en train d'être exterminés. Jan Karski traverse l'Europe en guerre, alerte les Anglais, et rencontre le président Roosevelt en Amérique.
Trente-cinq ans plus tard, il raconte sa mission de l'époque dans Shoah, le grand film de Claude Lanzmann. Mais pourquoi les Alliés ont-ils laissé faire l'extermination des Juifs d'Europe?

Prolongements

-La Seconde Guerre Mondiale en Pologne                                                                  Source : Wikipedia

"L'invasion des forces allemandes et slovaques du 1er septembre 1939 met fin à la seconde république de Pologne et déclenche la Seconde Guerre mondiale. La Wehrmacht atteint Varsovie en 7 jours grâce à sa stratégie du « blitzkrieg » et à sa supériorité technologique (la ville capitule le 28 septembre 1939). À l'est, l'invasion soviétique du 17 septembre anéantit tout espoir de résistance.


Dès les premiers jours, les élites polonaises sont systématiquement exterminées par les Einsatzgruppen et le SD, entraînant la mort de plus de 50 000 membres du clergé, de l'aristocratie, du corps enseignant et universitaire. Les théâtres, les séminaires, les journaux, l'enseignement secondaire et supérieur sont fermés. Deux millions de civils sont raflés et envoyés au travail forcé dans le Reich, où ils subissent maltraitances et discriminations systématiques.


La Pologne devient aussi le lieu principal de la mise en œuvre du génocide des Juifs d'Europe occupée. Spoliée, terrorisée et réduite à une misère inimaginable dans des ghettos surpeuplés et affamés(dont le ghetto de Varsovie, rasé après son insurrection du 19 avril 1943), la communauté juive de Pologne, jusque-là la première du monde, est anéantie à 97 %, par les fusillades ou dans les chambres à gaz des camps d'extermination de Belzec, Sobibor, Treblinka, Maidanek, et surtout d'Auschwitz-Birkenau, où périrent au total un million de Juifs déportés de toute l'Europe, ainsi que 30 000 Tziganes et des résistants, notamment polonais catholiques.


En tout, la terreur nazie fit périr trois millions de Polonais catholiques et autant de Polonais juifs. Une puissante Résistance, autour de l'AK (Armia Krajowa), parvint à mettre sur pied un véritable contre-État clandestin, disposant de ses ministres, de sa justice, de son administration et de son réseau d'enseignement secret. Du 1er août au 2 octobre 1944, l'insurrection de Varsovie fut châtiée par les nazis de la mort de 200 000 personnes et par la destruction à 90 % de la capitale polonaise, à laquelle l'Armée Rouge arrêtée aux portes de la ville n'apporta aucune aide.

Le gouvernement polonais en exil quitte la Pologne en 1939 et vient se réfugier en France. Les divers ministères polonais s'installent au château de Pignerolle (Sud-Est d'Angers) ainsi qu'à Angers, qui devient de fait la capitale politique temporaire de la Pologne. Le gouvernement officiel polonais en exil officie jusqu'à l'invasion de la France par les troupes allemandes en juin 1940.

 

- Le Film : Shoah, de Claude Lanzmann dont est tiré la 1ere partie du livre, celle du témoignage filmé.

 

Avis de la classe

 

Ce livre a été jugé touchant par son thème, choquant par ses détails (camps de concentrations, ghetto de Varsovie).

Cependant les avis divergent ; il est critiqué par sa forme originale : (interwiew entre Jan Karski et Claude Lanzmann, puis un extrait du livre de Jan Karski : Mon témoignage devant le monde. Histoire d’un État secret et enfin une fictions ) basée sur les faits réels ) et apprécié sur le message qu'apporte le livre sur la Shoah et l'implication des Alliés.

 

 



Sources : wikipedia.fr
evene.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages