Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 17:38

Chantal Thomas

(Photographie de Jerry Bauer ©)

 

Biographie :

 

Née à Lyon en 1945, cette femme passe par tous les domaines. Ecrivain, historienne, essayiste, directrice du centre national de recherche scientifique et enseignante dans des universités américaines, Chantal Thomas est considérée comme la spécialiste du XVIIIème siècle.

 

 

 

Quelques oeuvres de cet auteur :

Depuis 1978, Chantal Thomas est l'auteur de nombreuses oeuvres telles que des nouvelles, des essais, des pièces de théâtre, ou encore des romans.

 

  • 1978 : Sade, L'œil de la lettre
  • 1985 : Casanova, Un voyage libertin
  • 1991 : Don Juan ou Pavlov, Essai sur la communication publicitaire
  • 1989 : La Reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets
  • 1990 : Thomas Bernhard
  • 1994 : Sade
  • 1995 : La Vie réelle des petites filles
  • 1998 : Comment supporter sa liberté
  • 2002 : Les Adieux à la Reine
  • 2003 : La Lectrice-Adjointe, suivi de Marie-Antoinette et le théâtre
  • 2003 : Souffrir
  • 2004 : L’île flottante
  • 2005 : Apolline ou L’école de la Providence
  • 2005 : Le Palais de la reine
  • 2006 : Chemins de sable, Conversation avec Claude Plettner
  • 2006 : Jardinière Arlequin, Conversations avec Alain Passard
  • 2008 : Cafés de la mémoire
  • 2010 : Le Testament d'Olympe

 

 

 

Le Testament d'Olympe
 

 

Résumé de l'oeuvre :

 

L'histoire du Testament d'Olympe se déroule au cours du XVIIIème siècle, sous le règne de Louis XV durant la guerre de sept ans.Cette oeuvre est divisée en trois parties qui retracent la vie d'Apolline et de sa soeur Ursule. L'auteur nous présente tout d'abord leur famille, leur mode de vie, principalement basé sur la religion, etc ... On y découvre que cette famille a été victime de nombreux soucis : entre famine et maladies, beaucoup de leurs enfants sont morts très jeunes. Très vite, le lien entre les deux soeurs nous est présenté, à la fois complice et fusionel. Mais, au cours du roman, un événement vient perturber cette relation : la disparition d'Ursule. Les années passent, les proches d'Apolline sont contraints de l'oublier. Leur avenir doit donc se tracer sans elle. Les soeurs d'Apolline apprennent à tisser, tandis que celle-ci est amenée au couvent. Mais malgré cela, elle ne parviendra jamais à oublier Ursule, son ainée.

Les débuts d'Apolline, au couvent, sont difficiles jusqu'à sa rencontre avec Mathilde, une jeune fille indisciplinée ayant été renvoyée de nombreux établissements. Elle établit avec elle une forte amitié, durant de nombreuses années. Elle parvient alors à oublier les nombreuses contraintes que présente le couvent, et rencontre même le frère de son amie. Mais au départ de cette dernière, la mélancolie la reprend. Les jours se suivent alors, et se ressemblent, jusqu'à ce qu'un incendie détruise le couvent. Apolline retourne donc chez ses parents avant d'aller travailler dans la capiltale en tant que préceptrice. Mais un jour, notre héroïne reçoit une mystérieuse lettre signée du prénom « Olympe ». Elle se rend donc à la gendarmerie de Paris, comme demandé dans la lettre et découvre qu'Olympe est en fait Ursule. Cette dernière, gravement malade, meurt aux côtés de sa soeur. Celle-ci récupère alors le testament d'Ursule, mais décide de ne pas le lire. Après sa mort, Apolline retrouve le frère de sa meilleure amie, Adrien, dont elle tombe éperdument amoureuse. Ce dernier l'aide à retrouver le courage de lire le testament laissé par sa soeur.

On observe alors un changement de narratrice. Ursule prend ainsi la parole à travers son testament. Elle raconte tout d'abord son enfance, nous fait découvrir sa personnalité puis nous raconte toute son histoire depuis sa fuite. On apprend qu'elle a rencontré le secrétaire du duc de Richelieu, un poète. Elle s'arrange pour que celui-ci la prenne sous son aile. Durant cette période, Ursule fait aussi connaissance avec le duc de Richelieu. Celui-ci, de même que le poète s'occupe d'Ursule, la nourrit, se confie à elle, etc. Jusqu'au jour où Ursule, se fait enlever. On apprend plus tard qu'il s'agit d'un complot. En effet, le duc de Richelieu offre Ursule, préservée vierge, au roi Louis XV. Ce dernier la défleure et se confie à elle. Jalouse de l'amour que le roi porte à une autre femme, Ursule décide de tomber enceinte de lui. Cette dernière accouche d'un petit garçon appelé Louis. Le roi le reconnaît, mais peu de temps après le poupon tombe malade et meurt.

Charles & Laura.

 

Les Personnages principaux :

 

Ursule : Ainée d'une famille bordelaise très croyante, Ursule est une jeune fille qui depuis toute petite, a toujours renié sa famille, la pauvreté de sa vie, etc... C'est ainsi qu'un jour, elle décide de s'enfuire. De s'enfuire pour partir à la conquête d'une vie nouvelle, de son eldorado, fait de luxe et de richesse. Ursule est donc une jeune femme à l'esprit très rebelle, prête à tout pour arriver à ses fins ce qui la perdra...

   

Apolline : Cadette d'Ursule, Apolline est une enfant hantée par la disparition de sa soeur et dotté d'une grande fragilité. Elle sera rapidement enmenée au couvent

 

Le Duc de Richelieu :  Gouverneur d'Aquitaine, il s'agit d'un personnage clé de l'histoire, appartenant également à l'Histoire puisqu'il est considéré comme le plus grand libertain du XVIIIème siècle. C'est lui qui amènera Ursule, alors rebaptisée Olympe, dans ses bagages afin de l'offrir au roi Louis XV.

 

Louis XV : Tout comme le Duc de Richelieu, il s'agit d'un personnage appartement également à l'Histoire de France. En tant que spécialiste du XVIIIème siècle, Chantal Thomas retranscrit, dans son oeuvre, la personnalité de ce roi attiré par le péché, les femmes et la mort.

 

  Le portrait d'une époque

 

En cernant son oeuvre sur le XVIIIème siècle, et en intégrant deux personnages importants ayant réellement appartenus à l'Histoire durant cette époque, Chantal Thomas parvient à nous montrer le statut et les conditions des femmes, alors soumises. Tous les aspects du XVIIIème siècle sont alors traités : du libertinage jusqu'à la religion, en passant par la famine et les maladies. L'auteur mérite donc son statut de spécialiste du XVIIIème siècle en dressant un portrait réaliste et précis de cette époque.

 

Sources : Wikipedia.org / Mondalire.com

 

Avis des lecteurs :

 

Charles :

 

Deuxième lecture à l'occasion du Goncourt des Lycéens. L'histoire retrace la vie d'une jeune fille et de sa soeur. Contrairement au Coeur Régulier, un évènement retient notre attention et nous accroche à cette oeuvre : la disparition d'une des deux soeurs. Evidemment, j'ai trouvé certains moments assez longs et ennuyeux (le chapitre sur le couvent, par exemple). Ce que j'ai bien aimé dans la structure du roman, c'est la division que l'on peut faire entre les deux moitiés. En effet, Apolline est la naratrice dans la première moitié. On trouve ensuite une transition entre ces deux moitiés : la mort de sa soeur et le testament qu'elle a lui a laissé. S'en suit alors un changement de narratrice : sa soeur défunte, à travers son testament qui raconte toute sa vie depuis sa disparition. A partir de cette deuxième moitié, j'ai eu la sensation de lire un autre roman (dont l'histoire et tout aussi intéressante et nous dévoile de nombreux éléments concernant la société du XVIIIème siècle). D'après moi, c'est ce qui fait toute l'originalité du Testament d'Olympe.

 

Laura :

 

Le Testament d'Olympe est un livre que j'ai beaucoup apprécié (même s'il on peut connaître quelques difficultés de lecture dans les premières pages).

Ce roman nous apporte de nombreuses informations historiques, en particulier sur le XVIIIe siècle, et l'année 1..., où la population a énormément souffert de famine, etc... Mais ce récit dénonce également la difficulté de la vie des femmes à cette époque, à travers le libertinage ou même, la vie au couvent qui pouvait parfois être sordide. Ces informations nous sont apportées grâce au témoignage de deux femmes, de deux soeurs (Ursule et Apolline), qui ont connu des destin très différents, mais qui au fond, ont toujours été liés...

Un livre que je recommande vivement !

 

Adrien :

 

Ce roman possède une belle histoire , du moins interessante , dans un contexte du XVIII e siècle . Bien que le fond puisse être bon , je n'ai pas apprécié la lecture car je le trouvais trop ennuyeux . Je n'ai tout simplement pas accroché . Trop de details inutiles viennent , à mont goût ,  alourdir le récit déjà bien assez complet comme ca . Néanmoins , il reste un livre au quel il faut s'interesser car son contexte historique est assez riche .

 

Agathe : 

 

J'ai vraiment adoré le Testament d'Olympe. C'est un livre vraiment très bien écrit et l'histoire est intéressante. Par contre je trouve dommage qu'on ne sache pas comment réagit Apolline à la lecture des mémoires de sa soeur. Mais mis à part cela, le livre est vraiment génial !! J'ai tout de suite apprécié la lecture et je suis rentrée dedans très rapidement ( peut-être parce que  je venais de finir avec Houellebecq ) mais en tout cas je ne trouve rien à redire à cette histoire.

Un livre que je conseille à tout le monde.

 

Camille : Je dois avouer qu'au début, j'ai eu un peu de mal à me mettre dans Le Testament d'Olympe. C'est le tout premier livre du Goncourt que j'ai lu et il m'a fait un peu peur, notamment à cause d'un vocabulaire plutôt recherché, un peu trop même. Toutefois, j'ai eu raison de m'accrocher puisqu'il ne m'a pas du tout déçue !  Qu'on passe de la narration d'Apolline à celle d'Ursule/Olympe pour qu'elle nous raconte son histoire m'a certes surprise mais plutôt agréablement. L'histoire en elle-même est tout simplement belle, avec un éventail de détails sur le XVIIIeme siècle très apprécié pour en connaître plus sur cette époque. Seul bémol que je trouve, tout comme Agathe, c'est qu'on n'a aucune idée de la réaction d'Apolline à la lecture du testament de sa soeur... 

 

Océane:  J'ai vraiment apprécié Le Testament d'Olympe tant par l'histoire que par le style d'écriture qui n'est pas forcément simple mais pas complexe non plus. Je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire car le début est assez compliqué à comprendre. Puis au bout de quelques pages j'ai vraiment accroché. Malgré le registre de langue assez soutenu, l'histoire reste compréhensible. Passer du récit d'Apolline à celui de sa soeur aînée est intéressant tout comme l'époque à laquelle cela se passe. La précision de certains détails nous permettent ,par moment, de se croire nous-même au XVIIIe siècle. On découvre la vie pas toujours facile des jeunes filles au couvent (grâce à Apolline) et la vie à la capitale pour les "favorites" du roi à l'époque (grâce à Ursule) et le "fayotage" dont quelques-uns étaient capable pour se faire bien voir du chef de l'Etat (Richelieu, par exemple). La façon dont le roi traîte Olympe après son accouchement est horrible et est totalement contraire aux traitements que cette dernière recevait au début de sa liaison avec Louis XV.

Seule remarque négative, le fait qu'on ne sache pas comment Apolline réagit face aux révélations d'Olympe nous laisse un peu sur notre fin (comme l'a dit Agathe).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des 1ères ES2 et S2 de Loth 2013-2014
  • : Bienvenue sur le site des classe de 1ères ES 2 & S 2 du Lycée Joseph Loth
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Pages